[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°59 jan/fév 2015
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°59 jan/fév 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de jan/fév 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (277 x 362) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... la mer, une énergie et une économie d'avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 LIBRE EXPRESSION En application de la loi « Démocratie de proximité » du 27 février 2002, le magazine des Pays de la Loire propose à chaque groupe politique un espace rédactionnel proportionnel au nombre d’élus qui le constituent. Les modalités de réalisation de cette rubrique ont été adoptées par le Conseil régional, réuni en séance plénière. GROUPE UNION POUR UN MOUVEMENT POPULAIRE Les socialistes sont drogués à l’impôt, à la taxe, au prélèvement. La ligne de l’actuelle majorité de gauche ne change pas : chaque année depuis 10 ans les dépenses de la collectivité régionale augmentent. En conséquence, et nous le dénonçons : les socialistes et leurs amis sont drogués à l’impôt, à la taxe, au prélèvement. Pourtant les pays européens qui ont su faire des réformes, abaisser leurs dépenses publiques, diminuer le poids de leur dette renouent avec la croissance. C’est donc bien la gauche lorsqu’elle est au pouvoir qui aggrave la situation. Qui peut croire que notre région est entre de bonnes mains quand l’exécutif régional soutient Martine Aubry, à la gauche de la gauche, qui avec les 35 heures a fait décrocher nos entreprises par rapport à l’Allemagne et qui continue de proposer impôts et taxes comme potion ? Oui, nous sommes pour la baisse de la dépense publique et pas pour que les dépenses de fonctionnement de la région augmentent encore plus vite que l’inflation. GROUPE MOUVEMENT POUR LA FRANCE La réforme territoriale votée en novembre dernier après de multiples rebondissements n’a toujours pas réglé le point le plus important : les compétences des régions. L’aveuglement de la majorité régionale continue ! Face aux déficits de croissance, d’emplois, budgétaire et de réformes, la majorité régionale réaffirme une stratégie fiscale et financière reposant sur l’impôt, la frénésie d’investissement et l’accroissement continu de la dette. Alors que le levier fiscal est toujours à son plus haut niveau, la mise à plat de la fiscalité locale et régionale est une urgence ! Certes, les élus régionaux UDI affirment qu’il convient sans doute de consolider l’investissement public régional pour PAY 5 at LOIRE MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL/N°59/JANVIER-FÉVRIER 2015 Oui, nous sommes pour la diminution de la dette régionale qui étrangle, dépasse le cap du milliard et que les socialistes veulent augmenter encore en empruntant 360 millions en 2015. Oui, nous sommes pour la baisse des impôts et nous déposons un amendement budgétaire pour abaisser au maximum la taxe régionale sur les carburants alors que l’Etat ajoute 4 centimes au litre en ce début 2015. Oui nous sommes pour l’investissement public lorsqu’il est destiné à améliorer notre compétitivité. Oui nous sommes pour la simplification, pour la réforme territoriale seulement si elle rend l’administration plus efficace, moins coûteuse. Nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2015 et formons le vœu qu’elle vous apporte toutes les satisfactions que vous espérez. Et nous adressons également un message de solidarité à tous ceux qui vivent de grandes difficultés, qu’elles soient financières, professionnelles ou d’ordre personnel. CONTACT : 02 28 20 61 10 -ump@paysdelaloire.fr Une fois encore, la grande réforme annoncée n’est qu’une réformette dont les économies supposées restent à voir et dont on cherche quelle vision est derrière. CONTACT : 02 28 20 61 39 –mpf@paysdelaloire.fr INTERGROUPE UNION DES DÉMOCRATES ET INDÉPENDANTS soutenir l’activité et l’emploi, en particulier dans le secteur du BTP, mais en revanche, ils souhaitent privilégier des solutions budgétaires assises non pas, comme le propose la majorité régionale sur une augmentation du stock de dette, mais sur un renforcement de l’autofinancement et par une efficace revisite de nos politiques publiques. Les orientations politiques présentées sont certes intéressantes, mais restent, à ce stade, sans doute trop cosmétiques. CONTACT : 02 28 20 64 69 –udi@paysdelaloire.fr - www.udi-paysdelaloire.fr GROUPE ÉCOLOGIE SOLIDARITÉ Plus d’autoroutes… numériques ! Artificialiser les sols et engloutir des sommes astronomiques pour rajouter des kilomètres d’autoroute, c’est dépassé. Les entreprises ont surtout besoin au quotidien d’être greffées au monde par voie numérique, surtout dans les espaces ruraux. CONTACT : 02 28 20 61 37 ecologiesolidarite@paysdelaloire.fr G ROUPE DES ÉLUS COMMUNISTES Un budget offensif de lutte contre la crise Pour 2015-2016, la Région fait le choix d’investir 150 millions d’ € pour le développement de l’économie des Pays de la Loire et de nos territoires. C’est un choix ambitieux dans le contexte contraint par les baisses de dotation d’État, car le meilleur moyen de combattre la crise est d’investir au plus proche de nos territoires. Les élus communistes soutiennent cette politique ambitieuse, utile au développement des territoires. CONTACT : 02 28 20 61 07 groupe.communiste@paysdelaloire.fr
é lu m1.1 mail 1 smarmârcs+Éooinç4hwwu 3 élus 18 élus 1101 4-6 4é1us Pays de la Loire 5Mus i 5éIus r GROUPE SOCIALISTE, RADICAL ET RÉPUBLICAIN En 2015, notre choix, c’est l’investissement ! Les élu-e-s du groupe socialiste, radical et républicain sont fiers d’appartenir à une majorité qui prend ses responsabilités et assume ses choix. En ces temps difficiles, nous aurions pu choisir de mettre un terme à notre volontarisme. Plus qu’un choix, cela aurait été un risque, voire une erreur. Au lieu de cela, nous allons de l’avant ! Nous le faisons avec le sens des responsabilités qui nous est reconnu par l’agence de notation Standard & Poor’s, par la Chambre régionale des comptes et le CESER. Nous le faisons aussi avec détermination : sans mettre en danger l’avenir, nous faisons le choix d’amplifier l’investissement. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Que nous allons continuer à répondre aux besoins d’une population grandissante par la construction et l’extension de lycées ; par la création de places supplémentaires dans les formations, en particulier dans les formations sanitaires et sociales ; par l’amplification de la rénovation énergétique de nos bâtiments ainsi que de ceux des particuliers ! Ce ne sont là que quelques illustrations de notre volonté, la liste est bien plus longue ! … GROUPE EUROPE ÉCOLOGIE - LES VERTS Le 1er décembre dernier, Manuel Valls était au Conseil régional pour la signature du relevé de décisions relatif au Contrat de projets État Région (CPER). Le groupe EELV était présent et particulièrement attentif à l’intervention du Premier Ministre. Pour la période 2015-2020, le montant total des engagements publics en Pays de la Loire atteindra près de 1,2 milliard d’euros. Soit une augmentation de près de 71 millions de la participation de l’État. Les élu-e-s EELV se félicitent de cette augmentation et particulièrement pour l’enseignement supérieur et la recherche, dont l’enveloppe passe de 47 à Cela veut aussi dire que nous allons continuer à donner un coup de pouce au BTP, secteur en souffrance, et surtout à leur redonner confiance et leur offrir de nouvelles perspectives ! Donner confiance ? Rendre optimiste ? N’est-ce pas là le rôle des élus désignés par les citoyens ? La santé financière de notre collectivité est bonne, en témoignent les chiffres évoqués lors du Débat d’Orientations Budgétaires, qui vont bien à l’encontre des observations de l’opposition régionale : Capacité de désendettement ? 6 années à l’horizon 2016 ! C’est-à-dire deux fois moins que le seuil critique pour une collectivité, estimé à 12 années. Baisser les charges de fonctionnement ? Maîtrise de la masse salariale, revisite des politiques publiques… tout cela pour une économie de 65 millions d’euros depuis 2011 ! Qui peut mieux faire ? En excluant les hausses mécaniques, notamment liées à la loi de finance, nos dépenses augmenteront seulement de 0,2% pour une inflation de 0,9%. Là encore, difficile d’y voir une quelconque fuite en avant ! Après ces constats, l » opposition régionale nous reproche notre gestion et propose un amendement 69 millions. Pour autant, il paraît prioritaire pour les élu-e-s que cet effort pour l’innovation, les universités ou l’avenir des jeunes du territoire bénéficie à des projets garantissant un avenir durable pour les Ligériens et Ligériennes. Concernant le volet mobilité du CPER, il est nécessaire de rappeler les engagements de l’État actés lors de la Conférence environnementale : deux tiers de l’enveloppe consacrée aux modes de transports alternatifs à la route. Mais pour le moment, le compte n’y est pas ! Pourtant, une fois le projet d’aéroport à Notre- Dame-des-Landes officiellement abandonné, LIBRE EXPRESSION 17 budgétaire qui aurait pour conséquence de diminuer nos recettes et réclame dans le même temps la construction de lycées ! L’incohérence portée à son plus haut : faire la réduction des moyens et réclamer de répondre à l’augmentation des besoins. Nous montrons au contraire notre cohérence à poursuivre la dynamique de soutien à la formation, pour que chaque Ligérien puisse être formé et avoir accès à l’emploi. C’est pourquoi, en 2015, nous engageons des études pour la construction ou l’extension de lycées ou CFA. C’est pourquoi également nous mettrons en œuvre la nouvelle charte de continuité professionnelle pour former 2 000 salariés fragilisés et nous ouvrirons 196 places de formations supplémentaires ! La création du fonds « Pays de la Loire croissance », par exemple, permettra de soutenir les PME en reconversion, notamment celles qui agissent dans la transition énergétique. Quand 65% des Ligériens ont confiance en notre région et 93% y vivent heureux, nous tenions à vous assurer sur notre mobilisation. Nous vous souhaitons une très bonne année 2015 ! o o CONTACT : 02 28 20 61 20 - groupe.ps@paysdelaloire.fr - http://ps-paysdelaloire.fr www.facebook.com/pspaysdelaloire - @pspaysdelaloire CPER : Encore un petit effort Monsieur le Premier Ministre ! les 75 millions d’euros fléchés dans le CPER pour les 11 kilomètres de desserte routière d’un hypothétique aéroport, pourraient être redéployés pour l’amélioration – bien moins coûteuse – de la desserte en transport collectif de l’aéroport actuel, et le développement du fret… Et quitte à stopper les projets inutiles, nous encourageons le gouvernement et le Conseil régional, à l’instar de Poitou-Charentes qui a affecté une partie du CPER au contournement de Marans, à sécuriser la D137 et à abandonner le projet d’autoroute A831. CONTACT : 02 28 20 61 24 - europe-ecologie@paysdelaloire.fr - www.ee-cr-pdl.net WWW.PAYSDELALOIRE.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :