[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°56 jui/aoû 2014
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°56 jui/aoû 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de jui/aoû 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (194 x 253) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : en train ou en car... laissez-vous transporter par votre Région.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 ACTU n RÉGION Lycées et CFA : investissements d’avenir L’amélioration des conditions de vie et d’étude des lycéens et des apprentis est une priorité en Pays de la Loire. Construction ou rénovation d’établissements et d’hébergements, achat de matériel éducatif performant… L’implication de la Région contribue à faciliter l’accès au savoir pour tous. Cinq nouveaux lycées auront vu le jour, sur le mandat en cours : Clisson et Pornic, ouverts en septembre 2013, Beaupréau et Carquefou qui vont suivre ces prochaines années, et l’île de Nantes, qui s’achève cet été. La Région choisit d’investir pour l’avenir en offrant de meilleures conditions de vie et de travail aux élèves. Au-delà des opérations de construction de nouveaux lycées, trois internats de nouvelle génération sont aussi sortis de terre au lycée agricole de Laval, au lycée Chevrollier à Angers ainsi qu’au lycée Aristide- Briand à Saint-Nazaire. Coup d’œil Les opérations remarquables 2010-2015 Le lycée de l’Ile de Nantes, dont les travaux s’achèvent. D’autres hébergements à Châteaubriant, Sablé-sur-Sarthe, Ancenis ou Cholet seront entièrement rénovés. Désormais, les élèves bénéficient de chambres de deux ou de quatre personnes, avec des sanitaires intégrés. Le mobilier a été conçu spécifiquement dans le cadre de l’aménagement des chambres. Au plus près des besoins de formation Au chapitre de l’enseignement professionnel, de nombreux ateliers sont rénovés pour permettre aux lycéens de travailler dans des conditions proches de ce qu’ils trouveront ensuite en entreprise. Au-delà des investissements MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL/N°56/JUILLET-AOÛT 2014 Constructions de nouveaux lycées l Sud-Loire, Clisson (ouverture : septembre 2013). l Pays de Retz, Pornic (ouverture : septembre 2013). l Ile de Nantes, Nantes (ouverture : septembre 2014). l Des Mauges, Beaupréau (ouverture : septembre 2015). l Lycée Agricole de Laval, résidence d’hébergement. CFA l Lycée Réaumur Buron, Laval : restructuration du secteur hôtelier du CFA. l Jules Rieffel, Saint-Herblain. l Nature, Roche-sur-Yon. Extension/Restructuration l La Roseraie, Angers. l Alcide d’Orbigny, Bouaye. l Lenoir-Moquet, Châteaubriant. l Camille Claudel, Blain. l Luçon-Pétré, Ste-Gemme-la- Plaine : résidence et serres pédagogiques. immobiliers, la Région est également chargée de l’équipement des différents établissements. Cela concerne le matériel informatique ou de bureau, mais aussi des machines parfois imposantes, selon les besoins. Le CFA des métiers de l’imprimerie de Nantes a ainsi été doté d’une machine offset, financée à 50% par la Région. Du côté des lycées professionnels, la Région achète des camions pour former les élèves de la filière transport. Il y a deux ans, pour le lycée des Trois-Rivières de Pontchâteau, elle a même acquis… des tronçons d’Airbus !. Nicolas Démare l Lycée agricole, Laval. l Colbert de Torcy, Sablé-sur-Sarthe. l Rabelais, Fontenay-le-Comte. l Carcouët, Nantes. l Lycée Racan, Château-du- Loir : internats, CDI, salles de sciences et construction d’une maison des lycéens. l Lycée agricole de la Germinière, Rouillon : ateliers agro-équipement, CDI et foyer. l Lycée Colbert de Torcy, Sablé-sur-Sarthe : rénovation des ateliers. l Lycée Duplessis-Mornay, Saumur : service restauration. l Etablissement les Terres Rouges, St-Barthelemy d’Anjou : extension et restructuration. l Lycée F. Renaudeau, Cholet : pôle scientifique. l Lycée Joachim du Bellay, Angers : secteur scientifique. Francois Marchand L’ACCESSIBILITÉ EST EN MARCHE La Région s’est lancée dans de grands travaux pour permettre l’accessibilité des lycées aux personnes à mobilité réduite. Fin 2014, plus d’une vingtaine d’établissements seront accessibles à ces jeunes. L’opération devrait se poursuivre jusqu’en 2018 pour un coût total de 32 millions d’euros. UNE ÉNERGIE PRÉCIEUSE Aujourd’hui, tous les nouveaux lycées sortant de terre sont des bâtiments « basse consommation » à énergie positive. C’est-à-dire qu’ils produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Pour certains bâtiments plus anciens, la Région a lancé des appels d’ofres dans le but de rénover les installations thermiques. Dix-sept établissements sont concernés avec pour objectif de réaliser 20% d’économies d’énergie. Pour les jeunes, c’est aussi une question de confort ! CFA ET LYCÉES BIEN ÉQUIPÉS Depuis 2010, les dépenses d’équipement (mobilier et matériel pédagogique) pour les lycées se sont élevées à 52 millions d’euros. Dans le même temps, l’enveloppe dédiée à l’informatique était d’un montant de 49 millions. L’équipement des CFA, lui, représente un total de plus de 36 millions d’euros sur la période 2005-2014. Région des Pays de la Loire - F. Vigouroux
RPL - Ouest Médias - Pierre Minier Région des Pays de la Loire Jouin-Manku Emploi 1 400 demandeurs d’emploi entrés en formation La Région des Pays de la Loire emploie de grands moyens pour renforcer la formation des demandeurs d’emploi sur des métiers considérés comme peu attractifs au vu de leurs faibles taux de recrutement. Explications de Jean-Philippe Magnen, vice-président de la Région, en charge des politiques de l’emploi, de la formation professionnelle et des métiers de demain. Quelle est l’ambition de ce plan de formation des demandeurs d’emploi ? Le gouvernement a lancé en 2013 un plan national de formations prioritaires pour l’emploi, avec l’objectif de former 30 000 demandeurs d’emploi sur des métiers dits en tension, c’est-à-dire, des métiers qui peinent à recruter. En Pays de la Loire, nous avons joué le jeu puisque nous sommes la 4 e région la plus mobilisée, avec près de 1 400 personnes entrées en formation. La Région avait-elle déjà mené des actions dans ce domaine ? Bien sûr ! Nous avions mis en place un dispositif de réponse face aux besoins des filières et des territoires. Celui-ci était animé avec nos partenaires des services publics de l’emploi local, des partenaires sociaux et Pôle Emploi. Tout cela est en cohérence. TOURISME A FONTEVRAUD L’Abbaye de Fontevraud parie plus que jamais sur l’Histoire et la qualité pour recevoir ses hôtes et leur faire découvrir sa vitalité culturelle. Le prieuré Saint-Lazare est désormais un hôtel-restaurant pas comme les autres. Après 18 mois de travaux, les nouveaux équipements réussissent le compromis entre le respect du patrimoine et un confort épuré, tout en pariant sur les ressources du numérique. Une invitation à vivre l’expérience Fontevraud de l’intérieur. www.hotel-fontevraud.com http://vimeo.com/96522529 En 2014, quelles sont les perspectives ? * Mécanique-métallurgie, industrie, hôtellerie-restauration, installation-maintenance, commerce, transport-logistique, BTP, santé-services à la personne, sécurité-nettoyage… En Pays de la Loire, la Région remet 3,5 millions d’euros sur la table pour développer ces formations préparant aux métiers en tension, qui démarreront au 2 e semestre. Elles devront répondre aux besoins qui remontent des territoires, et notamment sur 14 secteurs très demandeurs*. En image Les Pays de la Loire « jardinent » en Chine Jusqu’au mois d’octobre, les Pays de la Loire sont présents à l’Exposition horticole internationale de Qingdao, en Chine. Sur 1586 m², les filières végétale et vitivinicole ligériennes s’exposent au regard des 12 millions de visiteurs attendus ! http://bit.ly/1ycKBNS LE MYSTÈRE LIGÉRIEN ? Hervé Le Bras, démographe et directeur d’études à l’Institut national d’études démographiques (Ined), a publié en 2013 Le Mystère français avec Emmanuel Todd, un livre événement explorant la diversité mais aussi la cohérence du territoire français. À l’invitation de la Région, Hervé Le Bras a poursuivi et décliné cette étude à l’échelle du territoire des Pays de la Loire, explorant donc le « mystère ligérien ». Ce livre, paru en juin, arrive à point nommé pour approfondir scientiiquement le débat sur la réforme territoriale. Pays de la Loire : la forme d’une région, Hervé Le Bras, juin 2014. Edition de l’Aube, collection Aube territoire. ACTU n RÉGION Des ambassadeurs cultivent la fibre responsable des lycéens 7 Depuis 2012, les ambassadeurs du commerce équitable de l’association Cultivons l’éthique interviennent dans les lycées et centres de formation d’apprentis pour sensibiliser les élèves. Le 12 février, ils avaient rendez-vous au lycée de La Perverie à Nantes.commerce équitable, ça vous parle ? » Les 33 élèves de seconde du lycée de La Perverie de Nantes l’avouent « Le à demi-mot : « On connaît de nom », « c’est vague »... Justement, Alizée Galais, ambassadrice du commerce équitable et coordinatrice du projet a une heure pour leur présenter concrètement en quoi consiste cette nouvelle façon de faire du commerce, qui tend à assurer une rémunération juste à des producteurs de pays à faibles revenus, afin qu’ils puissent développer leur activité et améliorer leur niveau de vie. Au programme : visionnage de films courts, quiz et dégustation de produits. « Nous avons sensibilisé plus de 700 lycéens depuis la rentrée », se réjouit l’étudiante de 23 ans. « Plus qu’une vision économique, c’est une valeur humaine que nous souhaitons transmettre ». Face à elle, l’heure est à la découverte. Après une présentation interactive de 30 minutes, les élèves goûtent des produits issus du commerce équitable apportés par Alizée. Chacun inspecte attentivement le label ou la marque sur le paquet ; deux symboles qui représentent le partenariat entre des distributeurs de pays dits riches, et des producteurs de pays moins riches. « Dorénavant, je serai plus sensible à ces inscriptions », s’enthousiasme Paul, 16 ans. C’est donc une mission accomplie pour Alizée : les élèves quittent la salle de classe, l’appétit ouvert… et la fibre équitable éveillée. * Diplôme européen d’études supérieures Commerce équitable et économie solidaire. EN DÉTAIL Corentin Vital La Région a engagé un partenariat avec l’association étudiante Cultivons l’éthique (http://cultivonslethique.eklablog.net), issue du DEES Equisol du lycée Saint-Félix à Nantes pour ce type d’intervention. Déjà 1500 jeunes sensibilisés. WWW.PAYSDELALOIRE.FR RPL - Ouest Médias - Pierre Minier



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :