[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°56 jui/aoû 2014
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°56 jui/aoû 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de jui/aoû 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (194 x 253) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : en train ou en car... laissez-vous transporter par votre Région.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 RÉGION n MODE D’EMPLOI Les Pays de la Loire passent au très haut débit Source de création d’emplois mais aussi de développement des territoires, le numérique envahit nos vies. Dans un futur proche, de nouvelles utilisations et pratiques vont voir le jour, nous conduisant à vivre de plus en plus connectés. Pour accompagner cette révolution technologique, la Région investit dans les infrastructures de très haut débit aux côtés de l’État et des Départements. Elle soutient également la ilière des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour faire des Pays de la Loire un leader international du secteur. Toute la région connectée… Enseignement supErieur et recherche L’arrivée du très haut débit va rendre possible, dès aujourd’hui, le « campus numérique » : des universités interconnectées, de nouveaux supports pédagogiques, l’échange de savoir et le travail collaboratif renforcés par les cours en ligne ouverts à tous (MOOC). CollEges et lycEes Mis en place par la Région et ses partenaires (Départements, Rectorat…), l’espace numérique de travail « e-lyco » offre aux collégiens et aux lycéens, aux enseignants et aux familles, un portail de services numériques depuis leur ordinateur et désormais, leur smartphone. Les élèves ont ainsi accès à des ressources pédagogiques, à un cahier de texte numérique, à des espaces de travail collaboratifs. MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL/N°56/JUILLET-AOÛT 2014 Open data L’open data, c’est rendre accessibles et réutilisables, par tous et gratuitement, les données produites par les différentes collectivités et administrations. Ce mouvement contribue à la fois à rendre l’action publique plus transparente (budgets, délibérations, etc.), mais aussi à développer de nouveaux services aux citoyens, par les citoyens (applications mobiles pour faciliter ses déplacements, valoriser un patrimoine local, etc.) ! Entreprises Le très haut débit permet aux entreprises d’élargir leur réseau, ainsi que leur visibilité en ligne (e-commerce, réseaux sociaux). C’est un moyen pour renforcer la productivité de l’entreprise, sa gestion interne, ou son développement commercial. Du commerce de proximité à la PME, quel que soit le secteur concerné, ces outils sont un facteur de gain de temps, et d’argent (web conférences, formation à distance, outils de traçabilité et suivi des stocks en temps réel, etc.). SantE Le parcours de santé évolue aussi grâce aux nouvelles technologies. Parmi les nombreuses avancées : la coordination entre plusieurs professionnels, aujourd’hui possible à distance, qui permet de mieux accompagner le patient ; la téléconsultation (donner un avis spécialisé à distance), qui permet de renforcer l’égalité d’accès aux soins pour tous sur le territoire ; ou la télésurveillance à domicile, qui optimise les conditions de prise en charge des patients.
Pourquoi la Région investit-elle sur les infrastructures de très haut débit ? Avec l’émergence des usages numériques, le haut débit ne suffit plus. Il faut passer au très haut débit*, en développant ce que l’on appelle la fibre optique. Dans un lycée, par exemple, les usages simultanés des réseaux informatiques (salle informatique, ordinateurs en consultation au CDI, administration…) nécessitent un débit très important. Sur les cinq dernières années, la Région a investi plus de 30 millions d’euros pour le raccordement en fibre optique de sites prioritaires : les lycées, les centres de recherche, les universités, les hôpitaux. Ces opérations ont été menées par le syndicat mixte Gigalis mis en place par la Région. Le déploiement va-t-il se poursuivre ? Oui. Les usages du numérique et le développement des infrastructures sont au cœur du contrat de projets qui sera signé avec l’État pour la période 2015-2020. Il prévoit de poursuivre le raccordement en fibre optique de nombreux sites, et notamment des entreprises. RÉGION n MODE D’EMPLOI 21 « Le très haut débit devient incontournable » Les usages numériques explosent et nécessitent de plus en plus le raccordement au très haut débit. La Région intervient en partenariat avec l’État et les Départements pour accompagner le déploiement de la ibre optique en direction de certaines cibles prioritaires, mais aussi en faveur des particuliers. Le point avec Christophe Clergeau, premier vice-président, en charge du développement économique et de l’innovation. Qui fait quoi ? l Association PiNG Cette association se veut un « laboratoire citoyen ». Elle développe son projet autour de la médiation, la pédagogie, l’accompagnement et la mise en réseau des acteurs. PiNG explore également les pratiques numériques et invite à l’appropriation des technologies. www.pingbase.net l Alliance Ouest Numérique Initié par la Région, le programme « Ouest Numérique » structure et accompagne la filière numérique à plusieurs niveaux (emploi et compétences, international, développement des entreprises). La diffusion du numérique et de l’innovation passe aussi par les territoires, à travers les « cantines numériques », en accompagnant les start’up, en créant des espaces de travail en commun (coworking) pour les professionnels (Le Mans, Nantes, Angers, Laval, etc.). www.ouest-numerique.com l L’IRT Jules-Verne L’institut de recherche technologique (IRT) Jules-Verne développe de nombreuses innovations pour la production industrielle. Le numérique constitue une des solutions pour améliorer la compétitivité industrielle dans des domaines comme la construction navale ou l’automobile. La Région soutient le développement d’outils numériques utiles à la conception ou à la simulation par exemple, tout au long de la chaîne de production industrielle. www.irt-jules-verne.fr RPL - Ouest Médias - Pierre Minier l PRI IDEV La plateforme régionale d’innovation IDEV (innovation & design d’expérience de visite) se situe au croisement de la culture, du tourisme et de l’innovation. Elle a pour objectif de développer de nouvelles formes de visite touristique pour augmenter la fréquentation des sites (applications mobiles, tables numériques, visites interactives…). www.pri-idev.fr l L’académie e-tourisme Cette académie, qui dépend de l’Agence régionale Pays de la Loire Territoires d’innovation, met en place des ateliers de formation destinés aux acteurs du tourisme dans le domaine de l’Internet et du webmarketing. www.agence-paysdelaloire.fr/academie-etourisme l L’Agence régionale de santé (ARS) En matière de télémédecine, c’est l’ARS qui organise la coopération entre chacun des acteurs. Plusieurs projets pilotes en région font figure d’exemples au niveau national. www.ars.paysdelaloire.sante.fr Et pour les particuliers ? Les opérateurs privés interviennent sur ce marché mais pour le moment, ils se concentrent sur les agglomérations. Les pouvoirs publics doivent donc prendre le relais pour les autres zones. Nous travaillons avec les Départements qui ont en charge la stratégie de déploiement sur leur territoire. * Le très haut débit est une installation permettant de propulser des données en très grand nombre et à la vitesse de la lumière. Pour la compétitivité et l’attractivité des territoires, ce dernier s’airme comme un levier déterminant, puisqu’il permet de booster tous les services d’échanges de lux numériques. A RETENIR Pages réalisées Nicolas Démare Les fablabs au service de tous Un fablab, ou laboratoire de fabrication, est un lieu ouvert à tous, au public comme aux entreprises, qui met à disposition des machinesoutils pilotées par ordinateur afin de concevoir tout type d’objets. Il permet aux étudiants, aux designers, voire aux simples bricoleurs, de passer du concept à la fabrication concrète d’un prototype. Les fablabs constituent également un lieu de rencontre et de création. On en compte aujourd’hui une dizaine en Pays de la Loire. Portés par des sociétés ou des associations, ils promeuvent les pratiques collaboratives et l’échange de savoirs. http://fablabo.net/wiki/accueil TOUTES LES POLITIQUES PUBLIQUES RÉGIONALES SUR WWW.PAYSDELALOIRE.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :