[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°56 jui/aoû 2014
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°56 jui/aoû 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de jui/aoû 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (194 x 253) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : en train ou en car... laissez-vous transporter par votre Région.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 DOSSIER n TRANSPORTS Repères Nantes-Châteaubriant : quels impacts pour l’activité économique ? 112 trains ont été achetés par la Région depuis 2004 pour un montant total de 734 millions d’euros. 17 millions de personnes ont été transportées en 2013. En 1997, quand la Région a pris en charge le transport ferroviaire régional, ce chiffre n’était que de 6,8 millions. + 32%. Le nombre de trains circulant chaque jour en Pays de la Loire a augmenté de 32% depuis 2010. Dans le même temps, plus de 800 arrêts supplémentaires étaient créés dans les gares. 200 km/h et 500 places. Plus rapides et plus spacieux, des trains à deux niveaux, seront mis en service dans deux ans et demi sur les lignes à fort trafic de la Région. La Région aux commandes La Region informe les usagers Pour informer les usagers sur les horaires et les parcours des transports publics, la Région a mis en place un site Internet d’informations : destineo.fr Sur ce site, un clic suffit pour connaître instantanément et gratuitement le bon itinéraire pour se déplacer en Pays de la Loire ! MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL/N°56/JUILLET-AOÛT 2014 Même s’il est difficile de faire un bilan après seulement quelques semaines de fonctionnement, la mise en service du tram-train aura des retombées positives pour l’activité économique entre Nantes et Châteaubriant. Les premières tendances sont d’ailleurs très positives et les commerçants situés le long de la ligne constatent déjà des changements. C’est le cas de David Couvrand, qui tient le bar-tabac Le Calypso à Nort-sur-Erdre : « Nous voyons davantage de monde pour prendre un café, surtout le matin et le soir. Quelques clients qui vont travailler sur Nantes ont déjà modifié leurs habitudes ». Le constat est le même à Châteaubriant. « Nous réalisons tous les midis une à deux tables supplémentaires, note Cédric Conche, du restaurant Le Poêlon d’or. Les personnes appellent avant de venir afin de savoir si nous sommes proches de la gare. La Region ameliore les dessertes, cree des lignes La Région décide du renforcement des dessertes, c’est-à-dire de la fréquence des trains et des autocars. L’objectif est d’offrir un service adapté à la demande et d’éviter la saturation. C’est également la Région qui prend l’initiative d’étudier la création de nouvelles lignes. Certains découvrent la ville, d’autres n’étaient pas venus depuis plus de vingt ans… ». Au-delà du commerce et du tourisme, tous les acteurs économiques sont intéressés Le commerce et le tourisme sont les premiers secteurs à mesurer l’impact de l’arrivée du tramtrain. « Mais on sent que le sujet intéresse tous les acteurs du monde économique, souligne Richard Tachet, délégué de la Chambre de commerce et d’industrie Nantes Saint-Nazaire pour le Pays de Châteaubriant. Nous devons inciter les visiteurs à passer une journée ou plus à Châteaubriant. Je pense qu’on pourrait, par exemple, mettre en place des systèmes de billets couplés pour prendre le tram-train et visiter le château ou bénéficier d’une entrée pour la foire-exposition de Béré en septembre… ». La Region finance des trains plus performants La qualité de service passe par des trains plus rapides, performants et confortables. Depuis 2004, 75% des trains régionaux ont été renouvelés. Mais il faut du temps, entre 3 et 7 ans, entre la décision de la Région et la mise en service effective des nouveaux matériels. Travaux La Région est partenaire de nombreux travaux de modernisation des lignes pour développer les dessertes, les fiabiliser et diminuer certains temps de parcours. Parmi les grands dossiers engagés, les études sur la modernisation de la ligne Nantes-La Roche-sur-Yon-La Rochelle ou encore de la ligne Clisson-Cholet.
RPL - Ouest Médias - Pierre Minier Gilles Bontemps, vice-président en charge des infrastructures, transports et déplacements. Tarif public Le prix réellement payé par l’usager ne représente en moyenne que 32% de son coût total. Et ce, sans compter les différentes réductions. Le reste est à la charge de la Région. La politique tarifaire des Pays de la Loire répond à une véritable logique de service public. La Region determine des tarifs Pour faciliter l’accès de tous aux transports collectifs, la Région a créé des tarifs adaptés à tous les besoins et à toutes les bourses. La gamme est composée de 5 offres, abonnements ou cartes de réduction, jusqu’à 75% de réduction. D’un mode de transport à un autre sur un même trajet… comment la Région favoriset-elle l’intermodalité ? Nous travaillons avec toutes les autorités organisatrices de transport (Départements, Villes, Agglomérations) sur trois domaines : l’intermodalité, l’information et les transports. L’intermodalité se traduit par la multiplication de correspondances à proximité des gares, proposant ainsi différents modes de transports en un même lieu. En matière d’information des voyageurs, la Région a mis en place Destineo, un outil qui permet, par exemple, de proposer aux utilisateurs le meilleur trajet possible, en transports en commun, pour les déplacements dans la région (horaires, temps de parcours, correspondances, cartes…). Enfin, sur les tarifs, la Région a passé des accords avec des agglomérations comme Nantes, Angers, Le Mans, La Roche-sur-Yon, Laval ou encore Saumur, pour proposer des abonnements « travail » communs. Quelles sont les grandes améliorations prévues pour les années à venir en matière de transport ferroviaire ? Tout d’abord, la Région va continuer d’acheter du matériel toujours plus performant et plus confortable. En train cet été… DOSSIER n TRANSPORTS 15 « Une information plus pratique et plus lisible » Le train des plages Devant le succès remporté l’année dernière par le train des plages entre Saumur et les Sables-d’Olonne, la Région renouvelle l’opération et l’étend aux mois de mai, juin et septembre. Tous les samedis et dimanches de l’été, un train partira le matin de Saumur vers Les Sables et fera le chemin inverse en fin de journée. Cette année, l’opération est étendue à la ligne Le Mans-Le Croisic. Vélos gratuits dans l’Interloire LETRAIN DES PLAGES 1 ALLER-RETOUR LE SAMEDI, LE DIMANCHE ET LES JOURS FÉRIÉS DU 6 JUILLET AU 24 AOÛT 2014 www.ter-sncf.com/paysdelaloire www.letraindesplages.paysdelaloire.fr Prenz l’air, Prenz le Ter SABLÉ-SUR-SARTHE, NANTES, LA BAULE, ANGERS, SAINT-NAZAIRE, ANCENIS, LE MANS LE CROISIC* Nous partageons que du transport Depuis 2011, en accord avec la Région Centre, la Région Pays de la Loire a mis en place un service d’accueil gratuit des vélos dans le train entre Orléans et Le Croisic. Une voiture dédiée permet d’embarquer jusqu’à 40 vélos, sans réservation, du 14 juin au 14 septembre. L’été dernier, ce service avait permis de transporter près de 10 000 vélos. + 45 € POUR VOYAGER DE 1 A 5 PERSONNES PENDANT 2 JOURS CONSECUTIFS * Toutes les gares entre Saint-Nazaire et Le Croisic sont également desservies Tarifs événementiels Des quais vont être équipés de panneaux pour offrir aux usagers une information en temps réel sur l’état du trafic. Et surtout nous allons améliorer les correspondances dans les grandes gares du réseau entre TER et TGV ou trains Intercités, ou entre TER, comme dans les plateformes de correspondances du domaine de l’aérien. Dossier réalisé par Nicolas Demare La Région poursuit sa politique de tarifs événementiels pour faciliter l’accès à une grande manifestation sportive ou culturelle, en Pays de la Loire comme dans les régions limitrophes, grâce à des accords de réciprocité. Festival des Escales à Saint-Nazaire, mais aussi Francofolies de La Rochelle ou encore Vieilles charrues à Carhaix… Il ne vous en coûtera que 10 euros par personne pour un aller-retour, quelle que soit votre gare de départ. Forfait TribU Le forfait TribU fonctionne à toutes les vacances scolaires et du 25 avril au 30 septembre. Il permet, pour 45 €, de voyager à 5 personnes pendant deux jours consécutifs, en illimité, sur l’ensemble du réseau régional. WWW.PAYSDELALOIRE.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :