[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°56 jui/aoû 2014
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°56 jui/aoû 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de jui/aoû 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (194 x 253) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : en train ou en car... laissez-vous transporter par votre Région.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 DOSSIER n TRANSPORTS En train ou en car… quand la Région nous transporte La Région a la responsabilité du service public de transport ferroviaire dans les Pays de la Loire. À ce titre, elle développe les liaisons entre bassins de vie, afin de contribuer à l’égalité des territoires et ce dans les meilleures conditions possible de confort et de tarifs pour les usagers. Avec succès, puisque la fréquentation ne cesse d’augmenter. MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL/N°56/JUILLET-AOÛT 2014
Vigouroux Perspective Des dessertes toujours plus performantes Achat de matériel toujours plus performant, augmentation des dessertes, modernisation des voies, accessibilité des gares… La Région investit pour offrir au plus grand nombre une plus grande qualité du service public de transport. Elle innove également, puisqu’elle a rouvert une ligne fermée depuis des années (Nantes-Châteaubriant) et elle fera circuler en 2017 des TER sur une ligne à grande vitesse. C’est un cercle vertueux. En augmentant la qualité et le nombre des dessertes, on incite les voyageurs à utiliser le train. Et la hausse de la fréquentation pousse à offrir un service public des transports toujours plus performant. Depuis 10 ans, la Région est délibérément entrée dans cette dynamique. Des trains qui parient sur la performance En 5 ans, le nombre de trains régionaux circulant chaque jour a augmenté de 32%, conformément aux engagements pris avant les élections. Depuis que la Région a pris en charge le transport ferroviaire, le parc de matériel roulant a presque été entièrement renouvelé. Les Pays de la Loire ont commandé une vingtaine de rames livrées de fin 2014 à 2016, plus confortables et plus accessibles. Bi-modes (électrique et diesel) pour 10 d’entre elles, elles permettront de mieux circuler sur les lignes partiellement électrifiées, comme c’est le cas par Depuis que la Région a pris en charge le transport ferroviaire, le parc de matériel roulant a presque été entièrement renouvelé exemple sur Nantes - Clisson - Cholet et Cholet - Angers. En 2017, 13 trains à deux niveaux, d’une capacité de 500 places assises et circulant à la vitesse maximale de 200 km/h, feront également leur apparition sur le réseau régional, faisant ainsi des Pays de la Loire la seule région, pour l’heure, à avoir commandé un matériel capable d’atteindre cette vitesse. La Région continue aussi de s’équiper en tram-train pour accompagner l’augmentation des liaisons sur les deux lignes Nantes - Châteaubriant à l’été 2014 et Nantes - Clisson après décembre 2014. Tous ces trains sont construits en France par Alstom et Bombardier. Enfin, toujours au chapitre du matériel roulant, la Région fait équiper 8 TER, pour les rendre aptes à la circulation sur la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Bretagne - Pays de la Loire via la « virgule » de Sablé-sur-Sarthe. Une liaison entre le réseau régional et la future LGV en direction de Rennes qui divisera par deux les temps de transport entre Laval et Angers et fera gagner une heure environ entre Laval et Nantes. Un réseau rénové, une politique tarifaire attractive Outre le matériel roulant, la qualité des dessertes passe aussi par un réseau en bon état. Sous l’impulsion de la Région, Réseau Ferré de France s’est donc lancé dans une politique de grands travaux sur les lignes qui en avaient le plus besoin. Les désagréments temporaires subis par les usagers doivent être compensés par l’assurance de voir leurs liaisons fiabilisées et pérennisées. Parallèlement à ces grands travaux, la Région développe une politique tarifaire attractive. Les demandeurs d’emploi et stagiaires de la formation professionnelle bénéficient de 75% de réduction grâce à la carte ActI. Les moins de 26 ans, avec la carte TivA qui coûte 25 €, voyagent à demi-tarif toute l’année et sur tout le réseau. Cette carte permet à 3 accompagnateurs de bénéficier également de 50% de réduction sur le réseau de transport régional le week-end et les jours fériés. A noter qu’à titre expérimental, en juillet et août 2014, pour les accompagnateurs c’est même gratuit ! Pour les 26 ans et plus, la carte FiftI permet des déplacements à moitié prix, et les accompagnateurs du détenteur de la carte bénéficient également de la réduction les week-ends et jours fériés. Enfin, les voyageurs qui prennent le train pour se rendre à leur travail ne déboursent plus qu’un euro maximum par trajet. DOSSIER n TRANSPORTS 13 Il en parle Pierre-Henri Emangard, délégué de l’association sud Loire océan (ASLO) « La ligne Nantes - Saint- Gilles a de l’avenir » « Notre association a été créée au début des années 1980 pour promouvoir le transport public sur la ligne Nantes - Saint Gilles-Croix-de-Vie. À l’époque il n’y avait que deux allersretours quotidiens. Aujourd’hui, nous en sommes à neuf. Parallèlement, la Région a financé le renouvellement complet du matériel. Cela a été un vrai succès : chaque amélioration de la desserte a entraîné une augmentation de la fréquentation. La rénovation de la ligne va permettre de réduire les temps de parcours. Sa fermeture va gêner les usagers pendant dix mois, c’est vrai, mais d’un autre côté, cela prouve que la Région a la volonté de la pérenniser. » WWW.PAYSDELALOIRE.FR DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :