[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°56 jui/aoû 2014
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°56 jui/aoû 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de jui/aoû 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (194 x 253) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : en train ou en car... laissez-vous transporter par votre Région.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Saint-Berthevin/RSE Isore bâtiment : la RSE guide le quotidien de l’entreprise Pour cette entreprise basée à Saint-Berthevin, la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) n’est pas un vain mot. Elle irrigue la politique de l’organisation et a été récompensée par un trophée régional du développement durable. EN DÉTAIL ACTU n PRÈS DE CHEZ VOUS Qualité et RSE sont dans l’ADN de l’entreprise. Spécialisée dans les travaux de réhabilitation et l’isolation thermique par l’extérieur, Isore bâtiment place depuis 1989 la qualité au cœur de son « ADN » entrepreneurial. Symbole à lui seul de ce cheval de bataille, le bâtiment du siège social fut en 2007 le premier immeuble à énergie positive de la région : ses panneaux photovoltaïques et ses techniques d’isolation performantes permettent d’équilibrer son bilan énergétique. « On n’occulte aucune dimension de la RSE, qu’elle soit environnementale, économique ou sociale, raconte Martine Laruaz, directrice générale. On a d’ailleurs intensifié cette dernière en faisant de la formation des salariés un levier important : on y consacre près de 6% de la masse salariale, bien au-delà de l’obligation légale de 0,9%. » Culture de la « bonne pratique » Projet d’école de formation interne (Isore Performance), collecte des savoir-faire pour une meilleure transmission des compétences, participation Isore bâtiment est l’un des quatre lauréats des Trophées régionaux du développement durable 2014, décernés lors de la 1 ère journée régionale du développement durable et de la responsabilité sociétale, le 27 février. Par ailleurs, la Région a mis en place un référentiel régional partagé pour la RSE. MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL/N°56/JUILLET-AOÛT 2014 élevée des salariés aux résultats de l’entreprise, ou encore gestion et valorisation des déchets : les bonnes pratiques se déclinent au quotidien, des bureaux aux chantiers, pour cette centaine d’employés. Toujours en veille, l’entreprise mise beaucoup à l’avenir sur « les potentialités du numérique dans le bâtiment, une petite révolution qui s’annonce » pour Martine Laruaz. « Il s’agit d’innover tout en conservant nos fondamentaux ».. Région des Pays de la Loire - Ouest Médias - Pierre Minier Yoan Le Blévec Pommerieux-Loiron/Vente directe UN CAMION FRIGO EN COMMUN En avril, la coopérative des terroirs mayennais (production de viande) et la société PLDV (découpe, transformation) ont décidé d’investir ensemble dans un camion frigoriique, notamment pour assurer les livraisons et tournées de vente directe. Une initiative que la Région a soutenue à hauteur de 19 000 € dans le cadre du dispositif « 500 projets pour les territoires ». A ce jour, 132 projets ont déjà été accompagnés, au bénéice de 411 entreprises représentant 3 546 emplois et une centaine de créations de poste ! www.500projets.paysdelaloire.fr Laval/Innovation SANTÉ ET HANDICAP : LA RÉALITÉ VIRTUELLE A DU BON Wish est la toute nouvelle plateforme d’innovation régionale. Lancée lors du salon Laval virtual, elle va étudier les diférentes manières de mettre la réalité virtuelle au service de la santé et du handicap. Ses objectifs : concevoir et proposer des nouveaux produits et services pour faciliter le diagnostic, améliorer le traitement et la rééducation, approcher certains troubles du comportement (agoraphobie, peur de l’avion…)… www.laval-virtual.org 53 MAYENNE Laval/Lycées DES LYCÉENNES QUI ENCHANTENT LA SCIENCE Peut-on faire chanter une lame de microscope ? Une chose est sûre, la réponse à cette question insolite a, elle, enchanté les voix du jury du concours régional « Faites de la science » qui, en avril, a attribué son 1er prix à Amanda Anwaya, Audrey Himmer et Jéromine Roberge. Cette jeune équipe du lycée Rousseau de Laval, à l’origine du montage expérimental, s’était déjà illustrée en inale des Olympiades de physique à Paris en février, se qualiiant également pour celle du concoursC.Génial en mai. Patrice Michel
72 SARTHE Depuis septembre 2013, la semaine de 4,5 jours est une réalité pour les 250 enfants des écoles publiques de Connerré, commune sarthoise de 2 900 habitants. Un dispositif concerté pour mettre en œuvre la réforme des rythmes scolaires, où l’enfant est au centre des préoccupations. « N ous avons mis en place ces nouveaux rythmes scolaires en association étroite avec les enseignants et les parents d’élèves », explique Christophe Chaudun, maire de Connerré commune sarthoise de 2 900 habitants. Depuis la rentrée 2013, les élèves vont à l’école le mercredi matin et des temps d’accueil EN DÉTAIL Connerré/Éducation Le bien-être de l’enfant avant tout ! périscolaire sont aménagés en après-midi, le reste de la semaine. « Le dispositif permet à l’ensemble des scolaires d’accéder à des activités culturelles et sportives inédites qu’ils n’auraient peut-être pas eu la chance d’appréhender en d’autres circonstances, ainsi qu’une sensibilisation à la santé, par le biais de l’intervention d’un médecin et d’un dentiste » précise Magali Aubier, présidente de l’association des parents d’élèves. Les Francas Chantonnay/Formation ont participé, à Connerré, à la réflexion sur la mise en place et le suivi des nouveaux rythmes scolaires. Pour Gilles Piron chargé de développement au sein de l’antenne sarthoise de cette fédération laïque de structures et d’activités éducatives, sociales et culturelles, « le fil rouge de la démarche est le développement et l’éveil de l’enfant, sur tous ses temps de vie, du scolaire au loisir éducatif ». La Région a versé 100 000 euros à 4 associations partenaires de l’école (les Francas, la Ligue de l’enseignement, CEMEA, la fédération Léo Lagrange) pour financer leur soutien auprès des mairies qui mettent en place la réforme. 85 VENDÉE Avec 11 autres stagiaires, Alexis est là pour réapprendre à apprendre. Même si à Saint- Maurice-des-Noues, c’est lui qui forme de jeunes écoliers au maniement du pinceau ! Une immense fresque prend forme façon Chaissac, qui sera l’aboutissement de ce chantier pédagogique*. Alexis participe en fait à une action originale, destinée à guider les jeunes éloignés de l’emploi vers l’autonomie, le respect des RPL - Ouest Médias - Pierre Minier ACTU n PRÈS DE CHEZ VOUS 11 espaces régionaux au service 6de tous Nantes : Hôtel de Région 1 rue de la Loire – Tél. : 02 28 20 60 15 espace.nantes@paysdelaloire.fr Saint-Nazaire : 6 place Pierre-Sémard Tél. : 02 51 16 68 50 espace.saintnazaire@paysdelaloire.fr Maine-et-Loire : 22 rue Béclard – Angers Tél. : 02 41 68 70 70 espace.angers@paysdelaloire.fr Mayenne : 43 quai Gambetta – Laval Tél. : 02 43 67 22 60 espace.laval@paysdelaloire.fr Sarthe : 83 bd Marie-et-Alexandre-Oyon Le Mans – Tél. : 02 43 14 37 30 espace.mans@paysdelaloire.fr Vendée : 119 rue du Maréchal-Joffre La Roche-sur-Yon Tél. : 02 51 44 75 00 espace.larochesuryon@paysdelaloire.fr Alexis esquisse son orientation au pinceau À 18 ans, Alexis Bourasseau a rejoint le parcours régional de formation professionnelle « Je m’oriente, je me prépare ». Un premier pas vers l’emploi. règles et une qualification. Alexis esquisse ici son avenir professionnel. « J’ai toujours voulu travailler de mes mains », raconte-t-il. « Au départ, je devais accompagner mon père à la ferme, mais c’est tombé à l’eau. » En première BAC pro agro-équipement, Alexis a lâché prise. « Je ne savais pas quoi faire, jusqu’à ce que la Mission locale m’oriente vers cette formation. Je trouve ça génial : j’apprends du concret pour la suite. » Et plus tard, c’est demain. À la rentrée, Alexis Phovoir veut intégrer une formation aux métiers du bâtiment : « maçonnerie ou plomberie ou électricité. » En l’espace de cinq mois, dont 20% en entreprise, il aura « raccroché les wagons » … du train vers l’emploi. À l’instar de plus de 200 stagiaires, inscrits chaque année à une quinzaine d’actions de ce type en Vendée. * Chantier inscrit dans l’action de remobilisation proposée par Adéquation à Chantonnay (85), financée par la Région à hauteur de 57 000 E. WWW.PAYSDELALOIRE.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :