[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°42 mar/avr 2012
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°42 mar/avr 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de mar/avr 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : Jeux Olympiques... une région dans la course.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 ACTU n région E-Liger : PRIorité aux logiciels libres La plateforme régionale d’innovation (PRI) E-Liger portée par la SCIC * Collectic à Nantes, va développer une gamme complète de logiciels libres destinés aux services publics, pour créer la première plateforme libre d’e-administration. L es logiciels libres ont le vent en poupe ! Contrairement aux logiciels propriétaires, édités par une entreprise qui en détient les droits, ils peuvent être modifiés et utilisés gratuitement. L’exemple le plus connu est Linux, alternative libre au système d’exploitation propriétaire Windows, mais il en existe bien d’autres. À Nantes, 65 salariés et 8 entreprises se sont regroupés au sein de Collectic pour travailler à un projet de recherche et développement à destination des collectivités. Objectif : proposer une offre complète de progiciels (logiciels utilisés de manière professionnelle) libres. « Ça devrait faire du bruit à l’échelon national, assure Éric Thomas, coordinateur de Collectic. « Les logiciels libres sont plus stables et 30% moins chers que les logiciels propriétaires. » Labellisé « plateforme régionale d’innovation (PRI) », le collectif bénéficie d’une subvention régionale de 800 000 €, correspondant à près de 60% du budget global. Objectif libre… et citoyen ! Collectic a réalisé un audit pointu des logiciels libres existants et en a sélectionné douze qui pourraient remplacer la totalité des logiciels utilisés dans les collectivités. « 50% sont directement exploitables, 40% vont être améliorés et 10% doivent être développés. Mais l’ambition est aussi de développer un « bus applicatif » qui permettra de relier toutes ces « briques logicielles ». Comptabilité, état civil, gestion des cimetières... Magazine bimestriel du Conseil Régional/N°42/Mars-AVRIL 2012 Aujourd’hui, chaque service a son outil informatique. Le bus applicatif permettra de faire communiquer les logiciels entre eux et d’alimenter une base de données unique. Plus besoin de saisir plusieurs fois les mêmes informations, ni de les mettre à jour manuellement... Elles pourront aussi être regroupées dans un tableau de bord, outil d’aide à la décision. Deux innovations décisives. Du côté des citoyens, les démarches administratives en ligne pourront être traitées automatiquement et rapidement. Une offre de grande qualité... au meilleur PRIx ! Page réalisée par Thibault Angelvy * SCIC : Société civile d’intérêt collectif. Le fonctionnement s’apparente à celui d’une Scop, à la différence que cette forme juridique permet de regrouper plusieurs entreprises, des associations et des collectivités. 3 projets financés par les « indemnités Erika » La Région des Pays de la Loire vient de recevoir les indemnités civiles liées au naufrage de l’Erika, suite à la décision historique de la cour d’appel de Paris le 30 mars 2010, qui a reconnu le préjudice écologique. Cette somme de 8,5 millions d’euros va être dédiée à des projets liés à l’environnement et à la préservation des biodiversités : le centre Beautour à La Roche-sur-Yon, centre de découverte, de culture et de recherche sur l’environnement et la biodiversité ; la Maison de l’estuaire dans l’ancienne usine élévatoire, à l’entrée du Port de Saint-Nazaire et le centre d’interprétation et de mémoire « Litoralis », basé en Sud-Vendée, qui abordera spécifiquement les enjeux du littoral et les innovations en matière de prévention et de gestion des risques liés à la mer. Le chiffre-clé 1…comme premier contrat régional. En 2012, les contrats territoriaux uniques cèdent leur place aux contrats régionaux. Objectif : renforcer l’action régionale dans les territoires, en soutenant des projets de proximité. Et c’est le syndicat mixte des Pays du Talmondais, des Achards, du Moutiérois et du Mareuillais qui va bénéficier du premier. À la clé : une aide de 4,5 millions d’euros pour soutenir 39 opérations (piscine, accueil petite enfance, maison de santé…) représentant un investissement de 21,4 M €. 33 troupes de théâtre amateur en tournée Le « Cabaret des Passions » est un spectacle itinérant, dans l’esprit convivial du cabaret, qui propose chaque soir 8 saynètes, écrites à partir de textes d’auteurs. Cette année, 32 troupes de théâtre amateur vont ainsi sillonner les routes de la région. Au total, 13 étapes, du 28 février au 7 avril : Blain, Varades, Doué-la-Fontaine, Cholet, Les-Ponts-de-Cé, Craon, Saint-Berthevin, Saint-Fort, Parcésur-Sarthe, Ballon, La Flèche, Noirmoutier et Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Le « Cabaret des Passions » est une manifestation initiée par la Région des Pays de la Loire et organisée par le Théâtre Régional des Pays de la Loire. www.culture.paysdelaloire.fr et sur www.trpl.fr 02 41 75 35 40 Plus d’informations sur : mag+ magplus.paysdelaloire.fr
85 Vendée La Roche-sur-Yon/Formation Un camion école au lycée Ça roule pour le lycée polyvalent Kastler- Guitton à La Roche-sur-Yon. Il est en effet l’un des 4 établissements régionaux à proposer la formation bac pro « conducteur transport routier de marchandises » … avec une qualité reconnue par les entreprises vendéennes et angevines. Raison pour laquelle, suite aux dernières réformes de la voie professionnelle et technologique décidées par l’État, la Région a décidé de soutenir l’achat d’un ensemble routier (porteur et remorque) aménagé en autoécole, d’un coût d’environ 170 000 €. 49 Maine-et-Loire Cholet/Culture Les Sables d’Olonne/Innovation En gare, ça roule pour Cycliode ACTU n Près de chez vous Louer un vélo à la sortie du train, mais aussi bénéficier de toute une palette de services, du prêt de parapluies à la connexion Internet, en passant par le gardiennage de bagages... Voilà ce que propose Cycliode en gare des Sables d’Olonne. Dans son domaine, l’entreprise est la première labellisée Point TER. Et sa gérante vient d’être récompensée d’un prix de l’innovation économique et sociale ! De la déco au vélo ! Contrainte de quitter son emploi dans un magasin de décoration, Marie-Pascale Lechat crée, en 2009, sa propre activité autour du vélo. Dans la station des Sables d’Olonne naît Cycliode. Parce que son entreprise est basée à quelques pas de la gare, Marie-Pascale décide de frapper à la porte de la SNCF avec « en tête, l’idée de faire savoir aux voyageurs qu’ils pouvaient louer chez moi des vélos, à tarifs préférentiels ». La démarche plaît, et Cycliode obtient rapidement le logo Train et Vélo. Après ce premier tour de En détail Les Z’Eclectiques, collection Hiver En complément de leurs trois festivals saisonniers, les Z’Eclectiques accompagnent cette année un duo de beat-boxeurs, l’Angevin Ezra et le Choletais Laurent Duprat. Accueillis en résidence, ils préparent leur nouveau spectacle, Le Bionic Orchestra, alliant nouvelles technologies et beat-box. En partenariat avec le conservatoire de Cholet et le Jardin de Verre, le Collectif les Z’Eclectiques élargit ainsi son travail de fond au bénéfice des musiques actuelles sur le territoire des Mauges. www.leszeclectiques.com roue, « Gare et connexions, l’une des branches de la SNCF chargée de dynamiser les gares, m’a proposé de m’installer dans un local plus vaste à aménager ». Un défi que cette femme de 47 ans, « soutenue par mari et enfants », décide de relever. Et parce qu’un bonheur n’arrive jamais seul, Cycliode devient, fin 2010, Point TER. « À travers ce label, je me suis engagée à développer toute une offre de services en direction des voyageurs. » Des efforts qui s’avèrent payants, avec une hausse sensible de l’activité au cours de l’été 2011. Ouverte toute l’année, la boutique/atelier s’adresse Marie-Pascale Lechat fait partie des 3 lauréates de la première biennale du Fonds de garantie à l’initiative des femmes (FGIF). Lancé par Fondes, ce concours était organisé en partenariat avec les acteurs de la création d’entreprise, les banques, l’État, ainsi que la Région des Pays de la Loire. Maine-et-Loire/Économie solidaire Social Planet étend son réseau 1 200 abonnés, 92 communautés… À ce jour, le réseau social Social Planet, dont le siège est à Angers, a déjà permis de partager 120 initiatives. Créée en 2010 par la coopérative Wisse*, cette plateforme collaborative, cherche à promouvoir les initiatives sociales et solidaires, favoriser la mise en réseau des acteurs à l’échelle européenne et développer l’échange de bonnes pratiques. Grâce à une aide régionale de 15 000 €, 7 aussi à une clientèle locale avec vente de cycles de toutes sortes, y compris des vélos elliptiques pour amateurs de fitness ! Dans son nouveau métier, Marie-Pascale a choisi d’innover à travers de nouveaux produits et nouveaux services. Un parcours récompensé par le premier Prix de l’Innovation économique et sociale, remis lors du salon des entrepreneurs à Nantes le 16 novembre dernier (voir ci-dessous). À la clé, 5 000 € « qui m’ont permis d’enrichir mon stock de 20 nouveaux vélos » ! Isabelle Doat elle va pouvoir poursuivre son développement en ajoutant de nouvelles fonctionnalités aux outils existants (blog, forums, agenda…). * Web des initiatives sociales et solidaires en Europe. www.social-planet.org www.paysdelaloire.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :