[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°35 jan/fév 2011
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°35 jan/fév 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de jan/fév 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : maisons de santé... partout, le droit aux soins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 une économie durable pour tous Aménagement numérique du territoire Le très haut débit passe un no Santé, recherche, enseignement supérieur, mais aussi développement économique, emplois et activités pédagogiques des lycées…­un réseau de télécommunications à très haut débit ne recèle pas que des enjeux ­ de performance technologique. C’est la qualité de vie au quotidien des­ligériens qui en est durablement améliorée. En lançant le réseau­gigalis, en 2008, la­région voulait couvrir largement les Pays de la­loire en très haut débit. Aujourd’hui, elle élargit le réseau et la démarche à encore plus de villes et d’acteurs. ( ((COMMENT ça marche ? Gigalis : le réseau régional du très haut débit (THD) Rien à voir avec le haut débit, de type ADSL, des particuliers… Le THD est indispensable pour recevoir des applications professionnelles très lourdes. Il nécessite une infrastructure de réseau très puissante, qui ne se contente pas de fils du téléphone classique, mais exige la fibre optique. 2007 : top départ pour Gigalis En 2007, la Région, qui veut faire de l’innovation numérique une priorité, confie au syndicat mixte Gigalis le développement d’un réseau THD qui réponde aux besoins des organismes de recherche, des hôpitaux ou des collectivités locales. Depuis lors, le réseau Gigalis s’est déployé prioritairement vers les principales villes, préfectures et sous-préfectures, des Pays de la Loire. Il permet aujourd’hui de relier plus de 850 sites. Un lourd effort d’investissement pour la Région – 26 millions d’euros – dont les derniers chantiers sont en cours vers le Nord-Mayenne et l’Ouest de la Vendée. 2011 : Gigalis va plus loin YannHélary, conseiller régional et président du syndicat mixte Gigalis, dévoile la suite : « La réussite de la première phase de Gigalis entraîne naturellement une deuxième étape, visant à élargir l’offre de THD. La Région a donc décidé d’étendre le réseau Gigalis, mais aussi ses utilisateurs potentiels. Plus de territoires seront touchés demain (une « boucle Ouest » reliant Saint- Nazaire aux Sables d’Olonne, le nord de la Loire-Atlantique…) mais aussi de nouveaux usagers. Des partenariats vont pouvoir se conclure avec les aménageurs de zones d’activité et les collectivités, en complémentarité avec leurs propres réseaux numériques. » l’esprit grand ouvert/n°35/janvier-février 2011 R. Bey - Fotolia.com Le très haut débit : la fibre au quotidien Les entreprises régionales accédant au très haut débit au même prix que leurs concurrentes de région parisienne… L’« espace numérique de travail » des lycéens… Des visio-conférences permettant des diagnostics médicaux à distance… L’interconnexion des campus universitaires… Les services de très haut débit que permet la fibre Gigalis ont un impact sur l’emploi, sur la santé… et zéro impact carbone. THD, très développement durable ! Le meilleur de la médecine pour tous Thierry Alnet, ingénieur du Site, syndicat interhospitalier de télécommunications de santé des Pays de la Loire : « En Pays de la Loire, la télémédecine est très développée, avec deux types de pratique. On compte d’abord chaque année plus de 2 000 patients pris en charge avec un transfert d’image (scanners ou IRM) en situation d’urgence. Cela permet l’expertise à distance d’un patient, depuis les CHU de Nantes et Angers, en neurotraumatologie ou neurochirurgie, afin de déterminer s’il faut ou non transférer le patient vers le service expert. L’autre pratique est la visioconférence, réunissant plusieurs spécialistes pour un « Dan » (diagnostic anténatal dans les grossesses difficiles) piloté par une maternité de référence, ou pour une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) en cancérologie ou des maladies rares, par exemple. Le nombre de ces réunions à distance est en croissance régulière : 140 en septembre dernier. Demain, le déploiement de Gigalis permettra d’assurer une meilleure permanence des soins sur le territoire, à travers par exemple de nouvelles solutions de télémédecine au sein de l’hôpital local de l’île d’Yeu, connecté aux services d’urgences de Challans, La Roche-sur-Yon ou Nantes… » Bénéteau : le lien entre bureaux d’études et ateliers Eric Laurent, directeur des systèmes d’information du groupe Bénéteau, industriel vendéen spécialisé dans la construction de bateaux de plaisance et d’habitat de loisir : « Bénéteau a le besoin urgent d’augmenter considérablement le débit de son réseau privé, qui relie une vingtaine de sites en Vendée. Il s’agit concrètement de pouvoir transmettre en temps réel des informations numériques lourdes des bureaux d’études, où sont dessinés les bateaux, vers les sites de production. A l’heure actuelle, aucune offre sur le marché ne permet de réaliser cette interconnexion. Gigalis est un réseau très sécurisé, d’un niveau de qualité optimal. Dans les discussions que nous avons avec la Région, il apparaît que la géographie de nos sites est proche de la topologie cible du réseau Gigalis. S’il voit le jour sur le littoral, nous sommes prêts à travailler avec lui et ses partenaires opérateurs, pour atteindre nos propres objectifs, notamment sur nos sites de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Les Herbiers et Dompierre-sur-Yon. » n
uveau cap en Pays de la Loire St-nazaire réseau existant réseau à venir réseau à l’étude ville à l’étude pornic machecoul challans st-Gilles les sablesd'olonne BON À savOir) Rennes Chateaubriant nantes Fibre optique : c’est le média de demain, appelé à remplacer les fils de cuivre du téléphone. Les débits sont considérés comme illimités. ADSL, c’est le haut débit (jusqu’à 25­mb/s) accessible par les fils de cuivre du réseau téléphonique. ancenis montaigu la roche/yon lucon, Mb/s (Mégabit par seconde) : 1 million d’informations élémentaires envoyées par seconde. la gravelle chateaugontier les herbiers angers CHOLET fontenayle-comte laval mayenne Gb/s (Gigabit par seconde) : 1 milliard d’informations élémentaires envoyées par seconde. Offre aux entreprises : le réseau régional Gigalis n’a pas vocation à desservir directement les entreprises ou les particuliers mais à être « opérateur d’opérateurs », c’est-à-dire de ­ fournir des prestations à des opérateurs ­ (il en existe plus de 1000 en France), ­ qui vont à leur tour les proposer à leurs clients (entreprises et particuliers). Ces opérateurs ­ le mans ( ((chiffres clés > ­26 millions d’euros investis par la­région depuis 2007 > ­850 sites clients connectés à­gigalis > ­6 opérateurs sur le réseau privés bénéficient ainsi de l’investissement consenti par la collectivité dans son rôle d’aménageur du territoire, « investisseur ­ avisé » qui amorce la dynamique numérique. « FttH » : la fibre optique au domicile des particuliers (Fiber to the Home). ­ Un plan gouvernemental évoque sa mise ­ en place à l’horizon 2025 au niveau national, ­ pour une « facture » de l’ordre de 30 milliards d’euros. 9 > ­1060 heures/mois de visioconférence entre professionnels de santé (en septembre 2010) > ­800 km de fibre pour le réseau www.paysdelaloire.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :