[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°35 jan/fév 2011
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°35 jan/fév 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de jan/fév 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : maisons de santé... partout, le droit aux soins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Cultiver les talents ÉducatiON et eMPloi ADÉQUATION FORmation-emploi Qu’est-ce que l’Offre de formation territorialisée ? Après une remise à niveau, Arnaud Barré a commencé un CAP « maintenance et hygiène des locaux » et envisage de continuer vers un bac pro. Cette formation correspond aux besoins actuels des entreprises locales et doit lui assurer un emploi. « Faire coïncider l’offre et les besoins » Après un échec en CAP peinture, et plusieurs mois de flottement, Arnaud Barré, 21 ans, semble avoir trouvé sa voie. « Lors des stages effectués pendant mon CAP peinture, j’ai plus appris à manier le balai que le pinceau. Je cherchais donc du travail dans le nettoyage, quand la Mission locale de Laval m’a proposé de suivre une formation dans ce domaine », explique le jeune Lavallois. Après une pré-qualification de quatre mois et une remise à niveau (en français, maths, histoire, sciences, etc.), Arnaud a commencé en septembre dernier un CAP « maintenance et hygiène des locaux » à la Maison familiale et rurale (MFR) des Touches à Laval. Reconnu travailleur handicapé en l’esprit grand ouvert/n°35/janvier-février 2011 raison de problèmes de mémoire, il ne ménage pas sa peine pour ne pas se laisser distancer. « Aujourd’hui, je me sens beaucoup mieux. Je vois mon avenir professionnel de façon plus optimiste. Après mon CAP, je pense continuer en bac pro ». Dix-huit territoires « diagnostiqués » Arnaud est un des 10 000 bénéficiaires (en 2010) de l’Offre de formation territorialisée (OFT). Ce dispositif, mis en place par la Région à l’attention des demandeurs d’emploi et notamment les jeunes en échec scolaire, a pour originalité de mettre en adéquation les formations avec les besoins des entreprises. Emploi : qualifier et insérer, au plus près, dans chaque territoire Nous agissons pour Andrée Gaudoin permettre aux Ligériens d’accéder et de se Conseillère ­ régionale, membre maintenir dans un emploi de la commission durable sur le territoire. C’est emploi, formation dans cet esprit que la Région professionnelle ­ et métiers ­ a lancé l’offre de formation de demain territorialisée (OFT). Plus particulièrement destinée aux jeunes éloignés de l’emploi et aux personnes en difficulté, elle représente une seconde chance pour celles et ceux qui ont quitté le système scolaire sans qualification. De la découverte d’un métier, en lien avec son profil et ses aspirations, à l’obtention d’un titre reconnu, l’OFT prépare chaque stagiaire à un emploi correspondant aux offres existantes ou en développement sur le territoire. Dans un contexte de tensions fortes sur le marché du travail, en raison de la crise économique dont les effets se font toujours sentir, la formation continue est un outil important à la disposition des Ligériens pour faciliter leur insertion et leur évolution professionnelles. En effet, chaque année, la Région élabore une nouvelle offre de formations à l’échelle des 18 zones « emploi-formation » des Pays de la Loire. Sur chaque territoire, ce programme est construit à l’issue d’un diagnostic sur l’emploi et la formation (quels emplois disponibles, quelles formations correspondantes…), avec un comité de concertation réunissant les professionnels du secteur (Mission locale, Cap emploi, Pôle emploi, etc), mais aussi des élus et des acteurs du monde économique. Au final, la personne obtient une qualification de niveau V (par exemple CAP ou BEP) au terme d’un parcours individualisé et, presque toujours, un job ! n
En bref Double récompense pour E-lyco La créativité et l’innovation régionales une nouvelle fois récompensées. Porté par le conseil régional des Pays de la Loire, le projet E-lyco, environnement numérique de travail pour les lycées et collèges de l’Académie de Nantes, vient de recevoir deux remarquables palmes : le trophée de l’e-administration 2010 (à l’occasion du World e-gouv forum) et le grand prix des technologies éducatives 2010, « le numérique au service des territoires » au salon Educatice, à Paris. Portail de services en ligne, E-lyco intéresse élèves, professeurs et parents. Il permet, par exemple, d’accéder d’un simple clic au cahier de textes en ligne de son enfant pour mieux accompagner sa scolarité, de prolonger et diversifier la relation élève-professeur via une plateforme d’échanges, ou encore d’utiliser un forum pour travailler à distance avec ses camarades de classe. Plus de 700 établissements, publics et privés, sont concernés pour 320 000 élèves et potentiellement un million d’utilisateurs. n e-lyco.fr Aides à l’international Au lendemain du séisme qui a ravagé Portau-Prince (Haïti), le 12 janvier 2010, la Région avait attribué 100 000 e aux associations des Cités Unies de France, Pompiers sans frontières et Gynécologies sans frontières pour leur mission d’aide d’urgence aux victimes. C’est aujourd’hui une enveloppe supplémentaire de 110 000 e qu’elle vient, en lien avec l’association des régions de France, d’accorder à l’Institut de Coopération Franco-Caraïbe pour la reconstruction d’un lycée d’enseignement général et professionnel. Formathèque : pour tout savoir sur l’orientation et la formation Quelle orientation choisir lorsque l’on est adolescent et que son avenir professionnel est encore flou ? Le salon régional Formathèque a été conçu pour aider les jeunes à y voir plus clair dans le dédale des formations et des professions. Treizième du nom, la prochaine édition se déroulera du 20 au 23 janvier au Parc des expositions de la Beaujoire à Nantes. Plus de 65 000 visiteurs en 2010, 340 structures exposantes (établissements scolaires, écoles de commerce, centres de formation…)… Le salon est devenu incontournable en région. Nouveauté cette année : la Nuit de l’orientation, le 21 janvier. Entretiens avec des responsables de ressources humaines et des spécialistes du parcours professionnels, pièce de théâtre, tests sur une « plateforme de vocation » … L’occasion pour lycéens, étudiants et parents de réfléchir de façon décontractée sur l’orientation. Autre temps fort : les démonstrations et témoignages de professionnels, enseignants et jeunes en formation sur les métiers du BTP, de la filière bois et de l’éco-construction. De quoi faire le plein d’informations précieuses, sur les formations disponibles dans la région, mais aussi en France et dans le monde entier. L’entrée est gratuite. n Pour plus d’informations : formatheque.net 10 000 e ont également été alloués à l’association Care France en faveur des sinistrés des inondations qui ont ravagé en juillet dernier le district de Swat au Pakistan. Enfin, la Région se porte au secours du département de Veszprém en Hongrie, au travers d’une enveloppe de 60 000e, après l’accident industriel survenu le 4 octobre. La fissure d’un réservoir avait provoqué un raz de marée de boues toxiques, faisant 9 morts et 150 blessés, et provoquant un véritable désastre écologique. n anniversaire D’autres emplois sont possibles 7 Les emplois-tremplins ont cinq ans. Guillaume Chocteau a été l’un des premiers bénéficiaires de ce coup de pouce à l’emploi initié par la Région. Récit. À 39 ans, Guillaume Chocteau, fondateur de Ressources Solidaires, peut avoir l’œil qui pétille. Il y a cinq ans, il était au chômage. Il est aujourd’hui chef d’entreprise, a créé deux emplois… et pérennisé le sien ! Cet entrepreneur atypique figurait en 2005 parmi les premiers emplois-tremplins des Pays de la Loire. « Un coup de pouce décisif des collectivités locales » * qui lui permet alors de lancer Ressources Solidaires (www.ressources-solidaires.org), à la fois site internet d’offres d’emploi et média de l’économie sociale et solidaire (ESS). En cinq ans, « entre 6 000 et 7 000 » annonces d’emploi y ont été diffusées et le site compte désormais « 300 000 pages vues par mois ». Avec un chiffre d’affaires annuel de 80 000e, trois salariés et une activité en constante progression, Guillaume Chocteau peut envisager l’avenir avec sérénité… tout en aidant les autres. Depuis 2005, la Région aide à la création d’emplois de l’économie sociale et solidaire. L’idée est d’accompagner les projets de territoire, renforcer les moyens de la vie associative et favoriser la création d’emplois durables. Une ambition payée en retour : en cinq ans, près de 1000 emplois ont été créés en Pays de la Loire. n *Un emploi-tremplin est financé par le conseil régional et au moins une autre collectivité partenaire. www.paysdelaloire.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :