[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°35 jan/fév 2011
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°35 jan/fév 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de jan/fév 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : maisons de santé... partout, le droit aux soins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 CultiveR les taleNts s a v o i r-f ai r e Filière Métiers d’art : l’avenir est Désuets, les métiers d’art ? ­surtout pas.­les savoir-faire traditionnels du façonnage des matériaux nobles que sont le bois, ­ le verre ou le métal sont rajeunis par la capacité de création et d’innovation technologique. Ce mariage de la tradition et ­ de la modernité ouvre la voie à de nombreux métiers d’avenir.­et on compte en Pays de la­loire une centaine d’établissements formant aux métiers d’art et au design. « Concevoir un meuble beau mais aussi innovant, qui s’adapte exactement à la demande des clients… C’est une discipline complexe, qui mélange le travail de la matière, un certain sens esthétique et la connaissance des tendances actuelles : un métier passionnant ! » Derrière ses lunettes fines qui lui donnent un air d’Harry Potter intello, Raphaël Leménager décrit avec précision le métier qu’il est en train d’apprendre. À 22 ans, il fait partie de la première promotion du brevet technique des métiers supérieurs (BTMS) « ébénisterie option conception et fabrication de mobilier contemporain » qu’a ouvert cette année le Cifam, centre de formation d’apprentis de la chambre de métiers de Loire-Atlantique. l’esprit grand ouvert/n°35/janvier-février 2011 La tradition et le design Des outils de marqueterie qui existaient au XVII e siècle à côté d’un robot à commande numérique : cette proximité anachronique raconte la nouvelle réalité des métiers d’art. « Au-delà de la tradition, la création donne une plus-value économique et donc de l’avenir à nos métiers », analyse Damien Hamon, créateur de mobilier contemporain à Nantes, à la tête de l’entreprise dans laquelle Raphaël est accueilli durant sa formation. Le BTMS est un diplôme de niveau bac + 2, à décrocher après deux ans en alternance, qui répond aux demandes des entreprises. « C’est avec les organisations professionnelles de l’ameublement, que nous avons identifié ce Raphaël Leménager de la première promotion du brevet technique des métiers supérieurs (BTMS) « ébénisterie option conception et fabrication de mobilier contemporain ». besoin de former des ébénistes maîtrisant parfaitement le travail de la matière et capables de s’adapter aux demandes actuelles, à la fois dans la création de mobilier et dans l’agencement intérieur, explique avec passion YannThomas, professeur au Cifamet locomotive du BTMS ébénisterie, le seul du grand ouest. Tout en cultivant les fondamentaux, nous proposons aux étudiants de s’ouvrir à la fonction de conception, intégrant toutes les contraintes fonctionnelles et économiques, dans une logique de designer ». D’ailleurs, le BTMS est encadré à la fois par des enseignants du Cifamet de l’École de design Nantes Atlantique. Un partenariat qui confirme les dimensions d’avenir de ce métier.
dans l’innovation Les formations liées aux métiers d’art en Pays de la Loire (en nombre d’établissements) COMMUNICATION GRAPHIQUE : 2 TEXTILE : 3 METAL : 5 FACTURE INSTRUMENTALE : 2 ARCHITECTURE : 1 TERRE : 2 DECORATION TOUS MATERIAUX : 3 ENLUMINURE : 2 MODE : 15 DESIGN : 3 BEAUX-ARTS : 3 ` ` ` ` DECORATION : 1 ARTS GRAPHIQUES : 2 CUIR : 5 METIERS LIES A ` L'ARCHITECTURE : 4 Le pôle des arts graphiques, sur l’île de Nantes, a ouvert ses portes en septembre dernier. HORLOGERIE : 1 La dynamique de création Comme l’ébénisterie, la plupart des métiers d’art sont dynamisés par l’envie de création. « Aux côtés des métiers d’art de tradition, les vanniers par exemple, et des métiers de la conservation et de la restauration du patrimoine, les métiers de la création prennent une place grandissante, analyse Franck Lavillonnière, chargé de développement économique à la mission métiers d’art des Pays de la Loire. En effet, le travail traditionnel de la matière est renouvelé par les créateurs d’aujourd’hui, qui savent exploiter et démultiplier les innovations vers des applications hyper actuelles, très recherchées par les consommateurs ». En savoir plus : Mission Pays de la Loire Métiers d’art : www.paysdelaloire-metiersdart.com ` ` PIERRE : 4 BOIS : 16 BIJOUTERIE : 2 VERRE : 1 BON À savOir) 1 600 entreprises, 6 000 emplois 5 ARTS APPLIQUES : 15 Les métiers d’art, répartis en une vingtaine de familles (cuir, bois, pierres et métaux précieux, verre, textile, terre, pierre, mode, métal, luminaire, facture d’instruments, arts graphiques…) représentent 5 000 à 6 000 emplois en Pays de la Loire, et 1 600 entreprises. Où les exemples concrets de mariage entre tradition et création sont multiples : les meubles d’un Damien Hamon (www.daha.fr), les créations en papier de Jean-Michel Letellier à Trélazé qui sont artistiques mais deviennent design quand elles s’habillent de verre pour devenir cloisons pour l’habitat, les céramiques de l’Atelier Polyhèdre (www.polyhedre.com) qui sautent de Nantes à Londres pour participer aux créations du couturier Paul Smith, la plateforme régionale d’innovation « e-mode » qui invente de nouvelles façons d’imprimer sur le textile (www.emode.fr)… www.paysdelaloire.fr `



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :