[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°35 jan/fév 2011
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°35 jan/fév 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de jan/fév 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : maisons de santé... partout, le droit aux soins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
20 18 mieUX vivre EMusique N V I R O n ne M en t Folle journée de Nantes en Région Brahms et les « titans » : la musique grand écran La Folle journée de Nantes choisit cette année une affiche clin d’œil aux super-héros hollywoodiens, sur le thème des « titans » postromantiques dont le cinéma a popularisé certains airs. La Folle journée se déroulera à nouveau sur un fol week-end dans neuf villes de la région, pour se concentrer ensuite à Nantes. Cent ans, de 1850 à 1950, qui ont changé la musique. De Brahms, dernier des géants romantiques, jusqu’à la « musique de l’avenir » des dernières pièces de Liszt qui se débarrasse de la tonalité, celle aussi de Richard Strauss, puis de la seconde école de Vienne portée par Schönberg ou Berg : c’est une plongée La Folle journée irrigue puissamment la musique amateur aux quatre coins de la région, en particulier dans les écoles de musique associées à l’événement. Au conservatoire de La Roche-sur-Yon, par exemple, bon nombre des 1000 élèves et des 60 professeurs sont mobilisés. Pour préparer les concerts, et au-delà. « La thématique proposée par René Martin est chaque année une interpellation positive pour les professeurs, qui en font l’occasion de (re)découvrir des répertoires parfois méconnus, explique Ludovic Potié, directeur. Ensuite, il y a l’implication des l’esprit grand ouvert/n°35/janvier-février 2011 enthousiasmante dans cette époque fondatrice de la musique d’aujourd’hui qu’a préparée René Martin, le directeur artistique de la Folle journée. En ouverture de l’événement nantais, la Folle journée prendra cette année encore ses quartiers dans neuf villes des Pays de la Loire. Vedettes et amateurs ensemble Quelque 160 concerts au total, avec des moments privilégiés et des artistes exceptionnels : l’orchestre philharmonique de l’Oural ou le chœur Pygmalion, les pianistes virtuoses de toutes générations que sont Boris Berezovsky, Claire Désert, Brigitte Engerer, Plamena Mangova, Jean-Frédéric Neuberger À La Roche-sur-Yon, un souffle pédagogique différents départements de l’école dans la préparation de l’événement, avec le travail des œuvres qui seront jouées par les formations du conservatoire, à chaque fois choisies selon la capacité d’assimilation des élèves… Car la Folle journée n’est pas plaquée sur notre enseignement, elle est même support de renouvellement pédagogique, nous amenant par exemple à préférer une évaluation de l’implication des élèves à l’examen traditionnel. Un souffle extraordinaire qui va se diffuser lors du week-end Folle journée, avec huit concerts où sera présent le conservatoire ». n ou Jean-Claude Pennetier, l’étoile montante du violon Sayaka Soji ou le plus grand violoncelliste du moment, Alexander Kniazev… Mobilisant aux côtés de ces grands noms 1 500 musiciens amateurs, soit une quarantaine de formations, classes et ensembles d’harmonie, la Folle journée sera encore une fois un hommage vibrant à la pratique musicale en Pays de la Loire. C’est en même temps l’occasion pour la Région d’une vaste action de décentralisation culturelle. Elle propose des prix au plus bas (de 2 à 10 €) et un tarif unique TER calé à 10 €. Par ailleurs, elle sensibilise les lycéens (animations théâtralisées) et les publics éloignés de la culture en partenariat avec les centres d’action sociale. n La Folle journée de­nantes en région : du 28 au 30 janvier 2011 à Saint-Nazaire, Cholet, Saumur- Fontevraud, Laval, La Flèche, Sablé-sur-Sarthe, La Roche-sur-Yon, Challans, Fontenay-le-Comte. Ouverture des billetteries le 13 janvier. La Folle journée de­nantes : du 2 au 6 février 2011. Ouverture de la billetterie le 8 janvier. Retrouvez la programmation et les informations pratiques sur le site culturel du Conseil régional des Pays de la Loire : www.culture.paysdelaloire.fr BON À savOir) Aller à la Folle journée en ter pour 10 € seulement 10 euros, c’est le prix forfaitaire pour un aller-retour quel que soit le point de départ en Pays de la Loire pour se rendre sur n’importe lequel des lieux de l’évènement. Tarif délivré sur présentation d’un billet d’entrée à la manifestation et l’aller–retour doit être effectué pendant la durée de la manifestation.
PatriMOine Des nouveaux « pass » pour tous Abbaye de Fontevraud : un lieu à vivre Pour une balade en famille, dans les monuments ou les jardins de l’abbaye, pour un repas sur le pouce ou un dîner entre amis, pour des concerts, des expositions, des débats… Il y a mille et une raisons de venir et de revenir à l’Abbaye de Fontevraud. De nouveaux « pass » rendent tous ces plaisirs plus accessibles, et pas très chers. L’histoire et la vie, l’art et l’art de vivre : ça bouge et on s’amuse à Fontevraud ! L’Abbaye royale séduit chaque année un public grandissant : les passionnés de la grande histoire mais aussi les amoureux de musique ou des beaux-arts, les familles qui viennent passer un bon moment dans un lieu d’une grande beauté et chargé de mémoire… « Fontevraud est une cité à vivre, dont nous souhaitons partager les clés avec ses voisins, les habitants du Saumurois et plus largement des trois régions limitrophes », explique Xavier Kawa-Topor, directeur de l’Abbaye. Un sésame pour la culture et la détente Il est vrai que le site ne se laisse pas découvrir en une seule visite : l’ampleur du domaine et la richesse de son histoire et de son architecture exigent de revenir souvent, et méritent de le faire découvrir à d’autres. D’autant que l’Abbaye propose une programmation culturelle riche et variée, avec des animations dédiées à différentes tranches d’âge, ainsi qu’une vraie offre de détente, entre la galerie d’arts graphiques (la Passerelle) et la restauration, classique et de qualité à l’hôtellerie Saint-Lazare, rapide à l’Orangerie (d’avril à septembre), en attendant l’ouverture au printemps du café littéraire, joliment baptisé l’Aliénor café… A partir de janvier 2011, pour 10 € (individuels) et 25 € (familles), c’est donc un véritable sésame de Fontevraud dont disposeront les détenteurs des nouveaux « pass ». Ils pourront revenir toute l’année sans limite à l’Abbaye, avec comme avantage supplémentaire l’accès libre aux animations, des réductions sur la restauration T. Namerla-CCO 19 Des expositions, des animations pour toutes les tranches d’âge, des lieux de restauration… tout cela dans un cadre exceptionnel, accessible désormais sans limite avec les nouveaux « pass ». et des promotions périodiques à la boutique, Premier rendez-vous en 2011, après un petit mois de fermeture d’hiver : un concert de la Folle Journée en région, le 28 janvier. n Plus de renseignements : www.abbayedefontevraud.com L’Aliénor café, bientôt ouvert au public. www.paysdelaloire.fr D. Darrault



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :