[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°22 sep/oct 2008
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°22 sep/oct 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de sep/oct 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,1 Mo

  • Dans ce numéro : économie durable... le TGV arrive à la Roche-sur-Yon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 CULTIVER LES TALENTS AIDES AUX LYCÉENS Avec la Région, moins chère la rentrée ! En Pays de la Loire, la rentrée des lycéens et des apprentis est plus douce… au portemonnaie ! En effet, le coût de leurs manuels et de leur équipement professionnel est, en tout ou partie, pris en charge par la Région. Une mesure qui améliore le pouvoir d’achat des familles… et augmente le pouvoir d’apprendre des jeunes. Toutes les informations sur www.paysdelaloire.fr ( ((CHIFFRES CLÉS Coût des manuels : par élève, il varie de115 euros (enseignement professionnel et apprentissage) à 150 euros (enseignement général et technologique). 125 000 lycéens et 27 000 apprentis concernés. Aide à l’équipement professionnel : 18 000 lycéens et 14 000 apprentis aidés. Financement régional : 52 millions d’euros C’est le budget investi par la Région depuis 2004 pour acheter les manuels scolaires et aider les familles à acquérir les équipements professionnels. Prise en charge par la Lorenzo Timon Manuels scolaires gratuits Mesure prioritaire et engagement de la majorité conduite par Jacques Auxiette, la gratuité des manuels scolaires de tous les lycéens et apprentis des Pays de la Loire a été mise progressivement en place depuis 2004. Chaque établissement gère une enveloppe lui permettant d’acheter les livres, confiés au jeune qui en est responsable pour une année. Charge à lui de les restituer en bon état. Question de solidarité. Aide à l’achat des équipements professionnels Certaines formations exigent des équipements complexes et parfois très coûteux. Pour aider les familles des jeunes entrant en CAP/BEP, en Bac pro et même dans certains BTS, la Région prend à son compte entre 50 et 80% de ces achats. Ainsi, dans les métiers de la restauration, le coût de l’équipement professionnel est de 313 euros : l’aide de la Région se monte à 250 euros. l’esprit grand ouvert/n°22/septembre-octobre 2008
LYCÉES 7 PORTRAIT D’OLIVIER TOUSSAINT, COORDINATEUR INFORMATIQUE Branché sur deux lycées « J’ai travaillé dans des SS2I (1), mais aussi dans des PME où il fallait être polyvalent. Cette expérience a certainement été déterminante lorsque j’ai postulé, début 2006, au poste d’administrateur réseau lancé par la Région. » Embauché dans le cadre d’un contrat d’accompagnement à l’emploi (CAE), Olivier Toussaint, 35 ans, vient d’être titularisé au terme de son contrat. Coordinateur informatique, il reste rattaché au lycée professionnel Éric Tabarly des Sables-d’Olonne et à l’ÉREA (2) du Château-d’Olonne, deux établissements entre lesquels il « navigue » déjà depuis plus de deux ans ! « Mon travail consiste à la fois à maintenir le réseau informatique, installer les matériels, mais aussi vulgariser les connaissances tout en assurant de la veille technologique… » Sous la direction des chefs d’établissement, Olivier travaille aussi en lien avec les gestionnaires, les chefs de travaux et les équipes pédagogiques « afin qu’ils intègrent les nouvelles technologies dans leur pédagogie. À Tabarly par exemple, je mets au point des tableaux interactifs pour les enseignements liés à la plaisance ou à la construction automobile. À l’ÉREA, les élèves travailleront dès la rentrée sur le nouveau site Internet de l’établissement ». Face à des demandes différentes, Olivier s’attache à apporter « le même niveau de compétences, et les mêmes choix technologiques ». Alors que l’ÉREA vient de connaître d’importants travaux de câblage (fibre optique, salles spéciales pour serveurs), Olivier participe à la réflexion du nouveau lycée Tabarly en cours de construction. « Un projet enthousiasmant ! » (1) Société de services en ingénierie informatique (2) Établissement régional d’enseignement adapté Olivier Toussaint, coordinateur informatique SOUTIEN SCOLAIRE PAR INTERNET REPORTAGE AU LYCÉE DAVID D’ANGERS Multiplier les chances de réussite « On peut estimer que 20% des élèves de seconde ont besoin d’un soutien ou d’un accompagnement, soit sept à huit élèves dans des classes de trente-cinq élèves », estime Jean-Marie Boucher, proviseur du lycée David d’Angers (Maine-et-Loire), l’un des douze établissements ayant expérimenté un dispositif de soutien scolaire en ligne. D’avril à juin derniers, une centaine de lycéens a ainsi bénéficié d’un coup de pouce donné grâce à un outil de révision « en ligne », développé par le Centre national d’enseignement à distance (CNED). « Chaque élève a bénéficié d’une connexion individuelle, illimitée, lui permettant d’accéder quand il le souhaitait à des cours et des exercices interactifs de français, mathématiques et physique. Le tutorat était assuré par des enseignants du lycée. Tous les élèves qui ont répondu à l’enquête de satisfaction estiment avoir progressé », rapporte Jean-Marie Boucher. L’expérimentation se poursuit à la rentrée 2008-2009 avec des lycées volontaires. La Région finance l’accès à l’outil en ligne, les établissements prenant en charge le tutorat. À la rentrée 2009, le dispositif sera généralisé dans le cadre du projet d’ » espace numérique de travail » des lycées, un projet qui associe la Région et l’Éducation nationale. REPÈRES 47 coordinateurs-animateurs réseaux recrutés en 2006 en contrat aidé viennent d’être titularisés par la Région. À cela, s’ajoutent 24 maîtres-ouvriers qualifiés en EBA (équipements bureautiques et audiovisuels) et 34 équivalents temps plein d’assistant d’éducation mis à disposition par le rectorat et le ministère de l’Agriculture. Ce qui représente un total de 105 personnes en charge de l’administration des réseaux informatiques dans les lycées des Pays de la Loire. Un apport essentiel Dans un univers où les technologies évoluent à grande vitesse, il est également essentiel d'offrir aux établissements d'enseignement supérieur et de recherche l'accès aux outils les plus performants. C’est pourquoi la Région travaille activement à l'arrivée du très haut débit d'ici la fin 2008. Cela permettra de développer les visioconférences et les recherches communes à distance. Une offre aussi ouverte aux hôpitaux. Un autre axe fort de notre politique est le soutien au Christophe Clergeau, vice-président de la commission Éducation, Enseignement supérieur développement de services en ligne aux étudiants, dans le cadre de l'université numérique en région. Nous voulons notamment leur offrir des accès gratuits en wifi sur leurs lieux de vie en-dehors des campus. La Région soutient aussi le développement de ressources et formations en ligne pour aider à la réussite universitaire et renforcer l'attractivité des formations d'excellence. Autant d'actions qui contribuent au rayonnement des établissements d'enseignement supérieur et de la recherche en Pays de la Loire. » christophe.clergeau@paysdelaloire.fr www.paysdelaloire.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :