[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°22 sep/oct 2008
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°22 sep/oct 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de sep/oct 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,1 Mo

  • Dans ce numéro : économie durable... le TGV arrive à la Roche-sur-Yon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 UNE SOCIÉTÉ PLUS JUSTE ACCOMPAGNEMENT VERS L’EMPLOI DES ASSISES POUR CONSTRUIRE REPORTAGE EN VENDÉE AU CENTRE D’INFORMATION SUR LES DROITS DES FEMMES ET DES FAMILLES Des femmes en action REPÈRES Après six années de chômage et de congé parental, Patricia Vincent, 34 ans, aperçoit le bout du tunnel. En préformation à l’Afpa, elle débutera bientôt une formation en menuiserie. « Seule avec mes deux enfants, confie-t-elle, j’avais du mal à trouver un emploi avec salaire et horaires réguliers. » Contactée par son assistante sociale, elle a rencontré Laëtitia Paul, directrice du Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) de la Vendée. « Ensemble, nous avons retravaillé mon CV, étudié les possibilités de garde d’enfants, les secteurs d’activités qui pouvaient m’intéresser et monté mon projet ». Patricia fait partie des 44 femmes sélectionnées dans le cadre de l’action d’accompagnement vers l’emploi initiée par le Syndicat mixte Pays Yon-et-Vie et coordonnée par le CIDFF. Problème de mobilité et/ou de garde d’enfants, manque de confiance en soi… « Notre objectif est de faire sauter les verrous qui les freinent dans leur retour vers l’emploi », explique Naïma Bouakaz, chargée de mission au Syndicat mixte. Entretiens individuels, ateliers collectifs sur des problématiques communes (les conséquences Démarré en septembre 2007 pour un an, le programme « 27 femmes en Act’Yon-et-Vie » a été étendu à 44 femmes, et prolongé jusqu’en décembre 2008. Une enveloppe de 25 000 euros a été allouée par le syndicat mixte Pays Yon-et-Vie et par la Région. La Caf participe à hauteur de 15 000 euros, le service aux droits des femmes (ministère du Travail) de 12 127 euros et la direction départementale du travail et de l’emploi de 3 700 euros. Des aides qui ont permis de constituer, entre autres, un fonds pour co-financer permis de conduire, gardes d’enfants, formation, carburant, etc. d’une reprise d’activité, l’estime de soi…), découverte de secteurs d’activités, simulations d’entretiens d’embauche, conseils en relooking avec une esthéticienne… Tout est fait pour les guider sur le chemin de l’emploi. La formule porte ses fruits. Autre exemple : seule avec trois enfants dont deux handicapés, onze employeurs pour 21 heures hebdomadaires en tant qu’aide à domicile, surendettée, Christèle vient de décrocher un mi-temps dans un collège. « Nous l’avons aidée à dégager les priorités, à rencontrer des professionnels, tout en travaillant sur un projet professionnel, raconte Laëtitia Paul. Si elle n’avait pas bénéficié de notre accompagnement, cet emploi lui serait certainement passé sous le nez. C’est une personne que l’on a vu renaître. » De quoi redonner espoir ! Corriger les inégalités C’est une constante. Les femmes sont davantage touchées par le chômage et par les difficultés d’accès à l’emploi que les hommes. Pour une majorité de gauche, œuvrer pour l’égalité entre femmes et hommes, est une évidence. Notre philosophie est de parvenir à corriger ces inégalités… Nous avons ainsi signé la charte européenne de l’égalité hommes/femmes et Sylviane une convention-cadre 2008-2010 complémentaire au contrat État/Région Bulteau, permettant de financer des mesures dans ce sens. Nous souhaitons élaborer un vice-présidente, plan d’actions en faveur des femmes. Nous avons, par exemple, voté les chargée des financements pour l’extension des permanences des CIDFF sur tout le territoire Services publics, de régional pour permettre aux femmes d’accéder plus largement à l’information l’Aide à la personne concernant leurs droits. Nous sommes dans le concret. À l’image de cette action et de l’Égalité hommes femmes « 27 femmes en Act’Yon et Vie », que nous accompagnons et qui va être généralisée à toute la région. Les mentalités commencent à évoluer. L’arrivée de 50% des femmes sur les scrutins de listes a fait bouger les choses. Mais il reste toujours un combat à mener. » * Centre d'information sur les droits des femmes et des familles - www.infofemmes.com sylviane.bulteau@paysdelaloire.fr Débats de terrain 16 débats seront organisés entre le 9 octobre et le 18 décembre, sur 16 territoires de la région. Ils s’articuleront autour de 2 volets : les enjeux d’un Agenda 21 régional, et une thématique spécifique locale relevant des préoccupations des citoyens sur leurs territoires. Animé par les conseils de développement, ce second volet s’appuiera sur le réseau des acteurs locaux déjà engagés sur le terrain. Rencontres départementales avec les élus locaux Du 1er au 5 septembre, la Région va à la rencontre des élus locaux issus des dernières élections de 2008 (maires, conseillers généraux et conseillers communautaires) pour présenter les politiques régionales et la démarche des Assises. Conseils de développement Depuis 4 ans, la Région a profondément renouvelé ses politiques, en s’appuyant sur une large concertation : commissions consultatives, comités d’experts et d’usagers… Elle a ainsi favorisé la montée en puissance de 48 conseils de développement sur les territoires. Réunissant des personnalités du monde économique, social et associatif local, ces conseils de développement seront en première ligne des Assises régionales de 2008. Panels citoyens La Région met en place 4 « panels citoyens », chacun d’entre eux constitué de 15 à 30 Ligériens. Pour garantir la représentativité de ces groupes, il a été demandé à l’Institut IPSOS de réaliser la sélection des candidats. D’octobre à décembre 2008, ces panels seront chargés d’une mission d’évaluation des grandes politiques publiques régionales. l’esprit grand ouvert/n°22/septembre-octobre 2008
L’AGENDA 21 RÉGIONAL 15 Développement durable : comment faire ensemble ? Dans la continuité des Assises de 2005, la Région engage dès cette rentrée une grande consultation citoyenne, qui aboutira à la construction d’un Agenda 21 régional. Un projet ambitieux et une dynamique qui intègrent tous les enjeux du développement durable, sur tous les territoires des Pays de la Loire. Toutes les informations sur www.paysdelaloire.fr ( ((COMMENT ÇA MARCHE ? 4 000 citoyens ligériens ont répondu au questionnaire diffusé en juin dernier, permettant d’aiguiller les thèmes des débats 16 débats territorialisés, auxquels Jacques Auxiette participera 4 panels citoyens seront réunis en parallèle des débats territorialisés 5 défis de développement durable à relever : le vieillissement, la formation, l’économie, l’environnement, la mondialisation 21… comme Agenda 21 inspiré par le Sommet de la Terre de Rio de Janeiro en 1992 et donc par les valeurs fortes du développement durable : progrès économique, social, culturel et environnemental Objectif : été 2009 Une synthèse des débats et des panels sera restituée au début de l’année prochaine au cours d’un « forum », organisé à Nantes en janvier 2009. C’est sur cette base que se construira l’Agenda 21 régional, qui sera présenté au vote de l’Assemblée régionale en juin 2009 Jérôme Schneider-Maunoury www.paysdelaloire.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :