[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°22 sep/oct 2008
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°22 sep/oct 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de sep/oct 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,1 Mo

  • Dans ce numéro : économie durable... le TGV arrive à la Roche-sur-Yon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 UNE ÉCONOMIE DURABLE POUR TOUS TRANSPORTS COLLECTIFS Vous faciliter le train Ce sera l’événement de cette fin d’année : le 14 décembre, le TGV arrive à La Roche-sur-Yon et aux Sables-d’Olonne. Un « vrai » TGV, qui va renforcer sensiblement le service apporté aux voyageurs du sud du Pays nantais et de la Vendée. Grâce à la stratégie d’investissement de la Région, les déplacements des Ligériens sont chaque jour plus faciles. Toutes les informations sur www.paysdelaloire.fr ( ((COMMENT ÇA MARCHE ? 700 millions d’euros pour le service public régional de transport La Région des Pays de la Loire et la SNCF ont signé en juin une nouvelle convention pour l’exploitation et le financement du service public régional de transport de voyageurs, qui définit et précise le rôle de chacun des partenaires. Un « contrat de confiance », comme l’a qualifié Jacques Auxiette, qui a pour objectif, et comme exigence, d’apporter les réponses aux besoins des usagers. Parmi les paris à relever : une qualité de service toujours améliorée, des dessertes mieux adaptées, des gares revitalisées en milieux rural et périurbain, transformées en « lieux de services aux publics », mais aussi des tarifications adaptées… Sur les sept prochaines années (2008-2014), l’engagement financier du Conseil régional est de 700 millions d’euros. Financement régional du TGV : 35 millions d’euros La Région a pris en charge à elle seule le tiers des 105 millions d’euros nécessaires pour électrifier la ligne Nantes/La Roche-sur-Yon/Les Sables-d’Olonne, soit 35 millions. À elles seules, les collectivités locales assurent plus de 66% du financement : Département de Vendée – 20,4 millions d’euros, Département de Loire-Atlantique – 8,8 millions, Communauté de communes du Pays yonnais – 2,9 millions, et des Olonnes – 2,9 millions. L’État intervient à hauteur de 27,8 millions et RFF à 7,2 millions. ARRIVÉE TGV DÉCEMBRE 2008 Le TGV arrive en Vendée À partir de décembre 2008, le Paris/La Rochesur-Yon/Les Sables-d’Olonne sans changement de train et à la vitesse TGV, s’effectuera en 3 h 25 ou 3 h 30. Exemples : départ des Sables à 5 h 45, arrivée à Paris à 9 h ; départ de Paris à 18h, arrivée aux Sables à 21 h 27. Il aura fallu trois années de lourds travaux pour électrifier la ligne. Du « plus » pour le train régional La Région profite de l’arrivée du TGV et de l’électrification de la ligne pour optimiser les dessertes (harmonisation d’horaires, nouvelles rotations) et créer de nouveaux arrêts à Clisson, Montaigu et La Mothe-Achard… La ligne sera donc encore mieux desservie, d’autant que les abonnés du TER pourront accéder au TGV. Des tarifs toujours plus attractifs La Région mène un effort permanent pour offrir des tarifs attractifs aux Ligériens. Abonnement de travail Eco-TER (70% d’économie), Acticarte pour les demandeurs d’emploi et dorénavant les stagiaires de la formation professionnelle (75% d’économie), carte TIVA pour les jeunes (50% d’économie) étendue aux régions Centre et Basse-Normandie et depuis cette rentrée abonnement étudiant annualisé… Lorenzo Timon l’esprit grand ouvert/n°22/septembre-octobre 2008
DÉVELOPPEMENT AGRICOLE Ulrich Nayagom REPÈRES 11 Paul Authier REPORTAGE DANS TROIS EXPLOITATIONS De vrais coups de « pousse » Agriculture biologique, saliculture, chevaux de course, transmissions d’entreprises, actions collectives… En Pays de la Loire, la Région aide les jeunes agriculteurs à s’enraciner. Car l’avenir est aussi dans les prés. En 2007, 164 stages de parrainage ont été financés pour 1 million d’euros : 75% d’entre eux débouchent sur une installation définitive. 287 300 euros ont été consacrés à 2 programmes d’actions collectives : un sur l’accompagnement à l’installation, l’autre sur la promotion des métiers agricoles. Une aide forfaitaire de 6 000 euros est proposée aux jeunes qui s’installent en agriculture biologique (12 en 2007), en saliculture (7) ou comme entraîneurs de chevaux. ( ((EN MARCHE)) ) Projet d’entreprise… et de vie Être agriculteur demain, créer sa société, monter son dossier professionnel… Pour aider les futurs exploitants agricoles à se lancer, la Région finance leur stage préparatoire à l’installation. Toujours les pieds dans l’eau ! Ancien maître nageur, à 40 ans, Philippe Constant est depuis l’année dernière paludier indépendant dans les marais de Guérande. « Un coup de tête ! J’ai appris le métier après une formation de onze mois avant de louer quatorze œillets* et d’en acheter trente-deux autres le long du traict de Pen Bron. » L’aide régionale de 6 000 euros lui permet alors d’acheter du matériel pour aménager un talus, d’éditer des flyers, de cotiser à l’office de tourisme… Car en plus de produire et commercialiser sous la marque « Le Mulon de Pen Bron », Philippe parie aussi sur les visites. « Le secret est d’aller vers les gens ». À un vol de spatule, Paul Authier, malgré son diplôme d’ingénieur, a également choisi la route du sel, après y avoir goûté durant un été. À 24 ans, il vient ainsi de rejoindre la coopérative des Salines de Guérande, en fermage sur cinquante-trois œillets. « La subvention régionale, en complément de la dotation jeune agriculteur et du soutien du Département, m’a permis d’investir et créer deux emplois saisonniers. Et elle va m’aider à vivre le temps de constituer mon stock. Il faut en moyenne compter cinq ans pour être bien installé et avoir un premier niveau de rémunération. Mais je fais ce métier d’abord parce que je l’aime. » À l’autre bout des Pays de la Loire, une autre trajectoire. Ulrich Nayagom, 23 ans, s’apprête à déménager dans la ferme de la Creuserotte à Azé, en Mayenne. Après avoir quitté La Réunion, préférant les veaux et poulets à la canne à sucre, il finit actuellement son stage de parrainage, financé par la Région, à hauteur de Philippe Constant L’an passé, grâce à une aide globale de 217 000 euros, plus de 800 jeunes ont ainsi bénéficié de ce programme de 2 semaines et demie. Objectif : les aider à concevoir un projet d’entreprise qui soit cohérent avec leur projet de vie. 650 euros durant six mois. « Michel et Marie- Joseph Bruneau n’avaient pas de repreneurs pour leur exploitation. Au fil des semaines, j’ai ainsi pu apprendre, sur place, tous les détails techniques et les astuces concernant mon futur outil de travail. » De quoi être opérationnel tout de suite… et voir l’avenir en vert. * Homonyme de la fleur, l’œillet est l’endroit où l’on fait cristalliser le sel. Des porteurs de projet pour l’agriculture Notre région a une histoire agricole forte. Diversifiée, l’agriculture reste ici enracinée dans les territoires, grâce à la mobilisation des hommes et des femmes qui ont œuvré ensemble Dominique pour la développer. Le renouvellement des actifs Tremblay est donc primordial pour préserver cette richesse. Vice-Président de la commission La nouvelle loi d’orientation agricole de la France, Action avec la complicité de la PAC, a retiré le contrôle économique des structures au bénéfice de l’agrandissement des exploitations. II est donc fondamental que les métiers du vivant s’ouvrent au plus grand nombre. À des gens et des talents, quels que soient leurs formations et leurs parcours professionnels. Capables de créer et désireux d’animer leur territoire afin de renouveler les productions, localiser les activités et relever collectivement les défis d’une agriculture écoresponsable. La Région cherche à piloter l’installation des jeunes agriculteurs pour une plus grande cohérence entre tous les acteurs. Elle va ainsi accompagner une vaste campagne d’information, lancée prochainement par la Chambre régionale d’agriculture, visant à sensibiliser tous les futurs porteurs de projet ! » dominique.tremblay@paysdelaloire.fr www.paysdelaloire.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :