[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°15 jui/aoû 2007
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°15 jui/aoû 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de jui/aoû 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (209 x 273) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : inventer et gérer ensemble... pour une politique participative.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 L’ENJEU DE LA CONNAISSANCE Citoyens ligériens Région des Pays de la Loire Le projet éducatif régional Les 1001 vies du lycéen « Le lycée de la réussite » : tout est dit dans le titre du projet éducatif élaboré par le Conseil régional. Dès son élection en 2004, la nouvelle majorité régionale a revu de fond en comble les aides aux actions éducatives des lycées. Jusqu’alors principalement tournés vers les voyages scolaires, ces crédits ont été revus à la hausse (1,8 million d’euros en 2006), prenant en compte la mixité sociale dans les établissements et confiés aux conseils d’administration, les mieux placés pour bien les utiliser. Lancé à la rentrée 2006, le nouveau programme annuel d’actions éducatives a rencontré un succès immédiat, avec des opérations qui ont mobilisé plus de 16 000 jeunes, notamment les Rencontres de la presse écrite, les Lycéens ont du talent, les Lycéens s’exposent ou le travail sur la mémoire avec deux visites du camp d’Auschwitz. Cette mesure est très appréciée sur le terrain : 72% des lycées, publics comme privés, l’ont utilisée. Pays de la Loire Magazine/www.paysdelaloire.fr La formation n'a pas comme but unique de préparer les jeunes à entrer dans le monde du travail. Elle a évidemment l'ambition de les aider à devenir des citoyens, ouverts sur le monde et sur la culture. De même, l’école n’est pas la seule voie de la formation : la vie associative, sportive et culturelle offre aussi de nombreux services permettant l’épanouissement des personnes. Si l’instruction publique relève de l’Éducation nationale, l’action éducative dépend en premier lieu des parents, des enseignants mais aussi de la collectivité quand elle entend s’y investir. Lorsqu'elle s’y engage avec volontarisme, cela met en lumière le rôle qu’elle entend donner à la formation des jeunes et l’ambition qu’elle souhaite lui faire porter. Le Conseil régional a fait le choix de développer une action éducative centrée sur l’éducation à la citoyenneté. Sans s’immiscer dans la pédagogie, il souhaite créer les conditions d’un prolongement ou d’un enrichissement de l’enseignement, afin que chaque lycéen puisse appréhender le monde en citoyen éclairé et libre. Mieux comprendre certains enjeux de société, contribuer au développement de l’esprit critique par l’appropriation des médias, donner le goût d’entreprendre, enrichir la formation par la culture et le sport, s’ouvrir aux autres dans la solidarité sont les thèmes centraux des actions développées. Aujourd’hui, la Région des Pays de la Loire favorise et impulse les initiatives éducatives dans chacun des lycées ligériens, en toute équité, et les accompagne au mieux de ses moyens. Nous offrons à la fois, par une délégation significative de crédits directement gérés par les lycées, la possibilité aux équipes éducatives de mener des actions et de promouvoir l’initiative des lycéens, et par les appels à projets, l’occasion aux équipes enseignantes de répondre aux objectifs nationaux d’éducation à la citoyenneté. Ainsi, cette nouvelle approche de l’action éducative régionale conjugue le renforcement de l’autonomie des établissements et le développement de l’engagement des jeunes. Les beaux projets des apprentis Le Conseil régional a décidé de financer, et c’est une première, des projets éducatifs dans les centres de formation d’apprentis. De même, il demande à chacun des CFA de construire un « projet d’établissement » nourri d’un programme d’actions innovantes sur plusieurs années, tournées sur l’avenir des formations et des emplois, et sur l’accompagnement personnalisé des jeunes. M.Roger Ouest Média
Les associations tissent le lien social Elles sont le creuset d’initiatives multiples qui construisent le lien social, qui accompagnent les plus faibles, qui ouvrent les champs culturels et citoyens, qui facilitent l’accès à la pratique sportive. Les associations sont des piliers majeurs de la société, que le Conseil régional accompagne dorénavant avec force. Hier… rien. Aujourd’hui… 500 000 euros chaque année. Ce chiffre, qui concerne l’aide aux fédérations d’éducation populaire, montre combien l’attention des élus régionaux vis-à-vis du monde associatif a changé depuis 2004. Ce sont ainsi onze conventions d’objectifs et de moyens qui ont été signées avec différentes unions régionales, accompagnant leurs actions par des crédits et le cofinancement Priorité au sport pour tous Le Conseil régional accorde autant d’importance au sport d’élite qu’à la pratique populaire. Tous les aspects du sport sont désormais pris en compte : de la santé au loisir jusqu’à l’emploi. Les règles du jeu ont changé et donnent une claire priorité au sport pour tous (aides aux diverses disciplines, investissements dans les lycées, actions en faveur des handicapés), sans oublier de contractualiser avec les clubs de l’élite, les pôles et les athlètes de haut niveau, et les grandes manifestations. Bref, moins de communication et plus d’action… DR JM.Mouchet de 28 emplois-tremplin. De même, un fonds d’intervention jeunesse, activé par un appel à projets, a été mis en place cette année pour répondre aux projets qui mobilisent les jeunes, tous les jeunes sans exclusion. Le Conseil régional fait en effet du développement et de la structuration durable du monde associatif un axe majeur de son action, à travers le soutien aux initiatives que prennent par exemple les associations étudiantes ou les acteurs sociaux (CRIJ, FJT, Missions locales, PAIO*…) ou en proposant des formations pour permettre une plus grande professionnalisation des bénévoles. *Centre régional d’information jeunesse, foyers de jeunes travailleurs, permanences accueil information orientation. Cultures : du rock au baroque ! La Région a la volonté de s’ouvrir à toutes les cultures et de promouvoir les cultures émergentes. Toutes les cultures : aucun jugement de valeur pour préférer une expression à une autre. Pour tous : la pratique culturelle et l’accès à l’art doivent être favorisés. Partout : aucun territoire des Pays de la Loire ne doit être oublié. Voilà les mots d’ordre l’actuelle politique régionale, qui a rééquilibré et élargi ses aides à la pratique et à la diffusion de la culture. Désormais, sont soutenus et développés des projets qui vont de la musique classique aux musiques actuelles, des musées d'arts et traditions populaires aux cultures urbaines, des châteaux sur la Loire au patrimoine industriel… La Région soutient la diffusion sur l’ensemble du territoire des créations et événements particulièrement remarquables qui y sont nés. C’est notamment le cas pour la décentralisation de la Folle Journée de Nantes dans 10 villes, les tournées de Royal de Luxe et Voisinages, opération de promotion des compagnies régionales de théâtre et danse qui a été créée en 2006 avec 9 scènes. Désormais, les aides aux artistes, aux structures et aux territoires sont définies par convention, en partenariat avec des professionnels de la culture. Ainsi, villes et campagnes des Pays de la Loire bénéficient plus largement de l’aide régionale. * Fonds régional d’aide au développement des initiatives culturelles. Ouest Média L’ENJEU DE LA CONNAISSANCE Pays de la Loire Magazine/www.paysdelaloire.fr 9 « Nous mettons la culture au cœur de notre action et voulons favoriser toutes les pratiques culturelles, qui contribuent au bien-être et à l’épanouissement des citoyens, ainsi qu’à leur qualité de vie sur l’ensemble du territoire. » Alain Gralepois Vice-président du Conseil régional, président de la commission Culture, sports et loisirs « A la Région, nous apportons une attention particulière aux préoccupations des jeunes, de tous les jeunes quels que soient leur statut, leur origine, leur lieu d’habitation. Nous nous mobilisons aussi pour soutenir l’accompagnement du tissu associatif des Pays de la Loire. » Marie-Juliette Tanguy Vice-présidente du Conseil régional, vice-présidente de la commission Formation professionnelle et apprentissage Pass Culture & Sport : un outil de découverte La refonte du Pass Culture & Sport est exemplaire de l’évolution de la politique régionale. Hier surtout tourné vers la consommation de loisirs d’un public limité de jeunes, il a été élargi à tous les 15/19 ans et repensé comme une invitation à découvrir de nouvelles expressions culturelles et de nouveaux sports en partenariat notamment avec l’éducation populaire et à développer et valoriser les pratiques citoyennes : formations BAFA, secourisme, arbitrage…



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :