[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°17 nov/déc 2007
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°17 nov/déc 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de nov/déc 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (277 x 362) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : coopération internationale... solidarité et efficacité en réseau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 RÉGION AU FIL DES PAGES AGENDA 7 novembre Installation du nouveau CESR (Conseil économique et social régional) Nantes, Hôtel de Région 9 novembre Signature du CTU (Contrat territorial unique) de Noirmoutier Noirmoutier (85) 13 au 15 novembre 29 e congrès de l’Uniopss (Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés sanitaires et sociaux) Nantes, Cité des congrès 15 et 16 novembre 3 es Assises de coopération décentralisée franco-roumaines Nantes, Cité des congrès 16 novembre Pose de la 1 re pierre de la résidence universitaire Volta-Lakanal Angers 17 novembre Inauguration du tramway du Mans 21 novembre Conférence des grandes écoles des Pays de la Loire Nantes, Audencia 22 et 23 novembre 2 es Rencontres de la coopération décentralisée franco-chinoise Bordeaux 28 novembre Forum régional des PME (petites et moyennes entreprises) Angers, ESCA 29 novembre Inauguration de deux nouveaux bâtiments de l’IUT (Institut universitaire de technologie) Angers 30 novembre Session du Conseil régional Spécial Débat d’orientation budgétaire Nantes, Hôtel de Région 3 décembre Pose de la 1 re pierre de Technocampus Bouguenais (44) 13 décembre Conférence régionale de développement économique Saint-Nazaire (44) Pays de la Loire Magazine/www.paysdelaloire.fr ACTUALITÉ Le TGV aux Sablesd’Olonne fin 2008 4 RÉGION INNOVATIONS 1er Carrefour des possibles en Pays de la Loire 8 RÉGION OUVERTURE Un partenariat très concret 10 RÉGION ENGAGEMENT Les Pays de la Loire en 2020 12 RÉGION PASSIONS Parole à… Pierre Coré 18 RÉGION DÉBAT Les enjeux de l’estuaire de la Loire 7 9 RÉGION REGARD Un couvreur aux Olympiades des métiers RÉGION AVENIR Jeunes : volontariat international en entreprise 11 17 RÉGION SOLIDARITÉS Emplois-tremplin pour le territoire RÉGION PASSIONS Magalie Pottier reine du bi-cross 20 RÉGION ENJEUX COOPÉRATION INTERNATIONALE : la volonté d’agir 13 Directeur de la publication : Jacques Auxiette Codirecteurs de la publication : Patrick Jouin Dominique Roynette Rédactrice en chef : Muriel Le Maître Rédaction : Rue Prémion Crédits photos : Région des Pays de la Loire/Pierre-Bernard Fourny sauf mentions spéciales Couverture : culture du thé au Burundi A. Guichard/CRA Création maquette : TBWA/Consulting/Design Maquette : UNÉDITE Impression : Imaye graphic, Laval Diffusion : Médiapost 02 40 56 76 39 Dépôt légal : 2 e semestre 2007 Tirage : 1 480 000 exemplaires N o ISSN : 1773-3588 Le magazine des Pays de la Loire est édité par la Direction de la communication du Conseil régional - 44966 Nantes cedex 9 Tél : 02 28 20 50 00 Fax : 02 28 20 50 13 www.paysdelaloire.fr Imprimé sur papier recyclé
Le train : une idée neuve Vous venez d’inaugurer un nouveau train sur la ligne Nantes – Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Dans les semaines qui viennent, vous renouvellerez l’opération sur Saumur, Angers, Nantes, Saint- Nazaire, et d’autres suivront. Pourquoi un tel investissement de la Région dans le transport ferroviaire ? D’abord parce que c’est une de ses compétences majeures, et surtout parce que nous croyons à l’avenir de ce mode de déplacement. Il permet de traduire concrètement les logiques de développement durable, en alliant confort de vie, innovations techniques, protection de l’environnement et solidarité. Ce qui explique sans aucun doute le succès du train en Pays de la Loire : en 1996, le TER représentait 6 millions de voyages annuels. En 2006, nous avons dépassé les 12 millions ! Une croissance qui pourtant n’avait pas été suffisamment anticipée ni même accompagnée par la modernisation du réseau et du matériel. Dès avril 2004, la nouvelle majorité régionale a donc relancé les commandes de nouveaux trains. Sachant qu’il y a plus de trois ans d’attente entre la commande et la livraison, les premiers arrivent et, au fil des mois, les autres suivront. Ce sont au total plus de 50 nouveaux trains qui circuleront sur les lignes régionales en 2010. Notre ambition est de rendre le transport ferroviaire plus confortable, plus pratique, plus rapide, plus fiable pour les usagers, de le rendre accessible à tous et de faire en sorte qu’il représente ainsi une véritable alternative à la voiture. Les usagers des transports régionaux sont en effet en droit d’exiger le même niveau de confort que les usagers des lignes nationales, notamment du TGV. Malheureusement, la Région ne peut pas tout ! L’entretien des lignes est du ressort de RFF, donc de l’État : faute de crédits, les travaux ne sont pas menés et la vitesse est limitée sur certaines lignes à 90 km/h, voire même 70 km/h comme c’est le cas sur la liaison Nantes – Saint-Gilles-Croix-de-Vie. C’est rageant, puisque nous achetons des trains qui peuvent rouler à 160 km/h. La Région, en tous les cas, prend toutes ses responsabilités d’autorité organisatrice, en achetant des trains, en augmentant les dessertes, en mettant en place des tarifs attractifs et adaptés aux situations de chacun, et elle va même au-delà en participant à l’électrification de la ligne Nantes – La Roche-sur-Yon – Les Sables-d’Olonne, en prenant l’initiative de la réouverture des Ouest Médias ÉDITORIAL Jacques Auxiette Président du Conseil régional Pays de la Loire Magazine/www.paysdelaloire.fr 3 lignes Nantes – Châteaubriant ou Fontenayle-Comte – Niort, en lançant des études sur certaines lignes, notamment en Mayenne… Favoriser les déplacements dans le péri urbain, n’est-ce pas contribuer à l’étalement de l’habitat qu’il faut limiter pour préserver l’environnement ? La réalité est là. Si nous investissons puissamment dans le ferroviaire, c’est qu’il y a nécessité… et même urgence. Il faut permettre aux gens, par un bon maillage du territoire, de se rendre à leur travail ou tout simplement en ville. Avec le développement de transports collectifs rapides, confortables et fiables, l’urbanisation, au lieu de s’étendre de manière diffuse en mitant le territoire, se structurera autour du réseau et particulièrement autour des gares. D’ailleurs, s’il me paraît indispensable d’examiner comment certaines d’entre elles qui ont été fermées au cours des 20 dernières années pourraient être rouvertes, il faut aussi s’interroger sur leur fonction. Elles ne devront pas se limiter à la vente de billets mais être de véritables pôles de services pour s’adapter aux modes de vie et de consommation des usagers. C’est dans cette logique que les transports collectifs permettront d’alléger la circulation aux entrées de villes, de faciliter la vie de nombreux habitants, d’organiser l’aménagement du territoire. En ces temps de « Grenelle de l’environnement » … je ne crains pas d’affirmer que le train est encore une « idée neuve » !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :