[90] Vivre le Territoire n°99 juin 2009
[90] Vivre le Territoire n°99 juin 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°99 de juin 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : le Conseil général intervient de multiples manières afin de favoriser le développement touristique du Territoire de Belfort.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
DOSSIER TOURISME DANS LE TERRITOIRE Un écrin apprécié de tous Le Conseil général intervient de multiples manières afin de favoriser le développement touristique du Territoire de Belfort. L’ensemble de ses actions fait du département un écrin naturel et attractif qui séduit les touristes et profite tout au long de l’année à l’ensemble de ses habitants. Avec près de 80 millions de visiteurs étrangers chaque année, la France reste la première destination touristique au monde. Si en ce domaine, le Territoire de Belfort n’a pas le potentiel du mont Saint-Michel, de Paris ou de la Côte d’Azur, il dispose néanmoins d’atouts qui lui permettent d’attirer et de retenir le visiteur. Développer l’attractivité du Territoire Par son soutien aux événements culturels, ses aides à la création d’hébergement, l’animation de ses infrastructures de loisirs et ses politiques en faveur de l’environnement, le Conseil général crée les conditions d’un développement touristique harmonieux et équilibré. Tourisme vert, urbain, culturel ou événementiel composent un panel d’activités et de découvertes qui ne laissent indifférents ni les voyageurs venus de loin, ni les habitants du Territoire. Des lieux plébiscités Ainsi, au sommet du palmarès des fréquentations, le Ballon d’Alsace culmine à 700 000 visites annuelles (page 19) suivi à quelques encablures par la Base de loisirs du Malsaucy (130 000), la Citadelle de Belfort (117 000), la Maison de l’Environnement (page 18) et les multiples musées du département (page 20). Côté événementiel, le festival des Eurockéennes et le Festival international de musique universitaire (FIMU) mènent la danse accompagnés du semimarathon du Lion ou du plus grand marché aux puces de l’Est de la France… Voyages d’affaires et vacanciers En matière d’hébergement, c’est le tourisme d’affaires (page 20) qui se taille la part belle du lion avec 74% des nuitées hôtelières. Les campings, gîtes de France, chambres d’hôtes, « clévacances » (page 19)… ont la préférence des vacanciers et accueillent les séjours de résidents venus d’Allemagne, des Pays-Bas, de Belgique et de Grande-Bretagne. Loisirs et détente pour tous Le Territoire de Belfort possède un réel potentiel de développement dans le domaine du tourisme. Ses habitants peuvent en témoigner car, durant les weekends ou pendant les vacances, ils Un Territoire à découvrir chemin faisant Le département regorge de balades à découvrir. Au total, 27 sentiers pédestres, soit 700 km à parcourir, ont été aménagés par le Conseil général. Un véritable régal pour les marcheurs et les amoureux de la nature. « Nos objectifs principaux sont de faciliter la pratique de la randonnée et de préserver le patrimoine. Le Territoire de Belfort est un département très vert, offrant une grande diversité de paysages » assure Laurent Sarazin, chargé d’opérations sur les randonnées. Du Ballon d’Alsace jusqu’à l’étang de la Véronne, en passant Un sentier mène jusqu’au sommet du Ballon d’Alsace 16 VIVRE LE TERRITOIRE N°99 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT vivent le Territoire entre plage et campagne, comme un véritable espace de villégiature. PF À SAVOIR On estime à plus de 25 M € les dépenses des touristes ayant séjourné dans le Territoire de Belfort en 2008 Un touriste en Franche-Comté dépense entre 35 et 81 euros/jour par la haute-vallée de la Savoureuse, les circuits sont variés. Ils traversent des zones riches d’une faune et/ou d’une flore remarquable. La difficulté des sentiers est variable, de sorte que chacun y trouve son compte, des familles aux marcheurs confirmés. Empruntés aussi bien par des habitants du cru que par les touristes, ces chemins sont surveillés et entretenus par les services du Département et du Comité départemental de la randonnée. Des fiches randonnées ont été éditées par le Conseil général. Elles présentent les caractéristiques de chaque circuit (longueur, difficulté, itinéraire à suivre…). Ces 27 fiches sont disponibles à la Maison du tourisme et téléchargeables sur le www.cg90.fr. À SAVOIR La création d’un topoguide et d’une banque de données, en ligne, sur les itinéraires à découvrir est actuellement en projet. La réfection de la promenade de la Véronne est maintenant achevée. Il est désormais possible d’accomplir le tour de l’étang et d’admirer le massif des Ballons des Vosges depuis le belvédère, installé sur l’aire d’accueil.
2 QUESTIONS À Vivre Le Territoire : Quels sont, selon vous, les principaux atouts du Territoire en matière de tourisme ? Guy Miclo : Nous avons un cadre naturel exceptionnel, des habitants accueillants et ouverts, des sites remarquables et surtout, une volonté de faire et de bien faire ensemble. Nous disposons également d’une situation géographique privilégiée aux portes des Vosges et à la frontière de diverses cultures, de la Suisse à la Belgique en passant par l’Allemagne et le Luxembourg. Ce potentiel touristique unique doit être valorisé. Nous nous sommes inscrits depuis quelque temps dans une démarche de progrès. Comme je le dis fréquemment, il Vivre Le Territoire : Quelles sont les principales actions du Département en matière d’environnement ? Anne-Marie Forcinal : Les élus départementaux se sont toujours engagés concrètement en faveur de la protection de l’environnement et de la préservation du patrimoine naturel de notre département dont il faut souligner la beauté. Nous menons des politiques particulièrement ambitieuses dans le domaine de la protection de l’eau, de la flore et la faune et de la variété de nos paysages. Je citerai, à titre d’exemple, l’opération que nous menons actuellement dans le cadre du programme européen Natura 2000 « Étangs et vallées du Territoire » où nous invitons les agriculteurs, les propriétaires Le dossier Tourisme, un naturel qui séduit Guy Miclo, Conseiller général en charge du Tourisme faut que le service rendu réponde au service attendu. Nous y travaillons. VLT : À ce propos, que fait le Conseil général pour exploiter le potentiel touristique du département ? Guy Miclo : Nous intervenons à différents niveaux. De l’aménagement du territoire avec le TGV, les routes, mais aussi les pistes cyclables, au développement de l’activité congrès – j’ai milité récemment pour que les prochaines assises des Villes et villages fleuris se déroulent à Belfort –, en passant par nos actions en faveur de l’environnement… Nous faisons le maximum afin de réunir les conditions de la réussite, attirer les visiteurs et les inciter à rester dans notre Territoire. Nous développons également de gros projets. Avec nos voisins du Haut-Rhin, de Haute-Saône et des Vosges, j’ai défendu le programme d’aménagement du Ballon d’Alsace. Dès cette année, nous réaménagerons le bâtiment du Col des démineurs et nous créerons un point accueil touristique. J’ai également trouvé un investisseur qui va développer notre projet d’hôtel à Giromagny. Ballon d’Alsace, Malsaucy, Eurockéennes, environnement naturel exceptionnel… Nous avons un potentiel unique. Notre envie de faire ne peut nous apporter que la réussite. Anne-Marie Forcinal, 1 re Vice-présidente et Conseillère générale en charge de l’Environnement fonciers et l’ensemble des habitants à s’engager à nos côtés afin de protéger les zones sensibles de notre Territoire. Au-delà de ces actions menées quotidiennement par notre collectivité, nous nous sommes aussi engagés via notre Maison départementale de l’environnement située sur le site du Malsaucy dans un vaste programme de sensibilisation. S’il s’adresse à tous, il vise en priorité les jeunes générations car ce sont elles qui, à l’avenir, hériteront de notre riche patrimoine naturel. VLT : Quels bénéfices les habitants du Territoire peuvent-ils en attendre ? A.M.F. : Si les touristes louent la richesse environnementale de notre Territoire, chacun d’entre nous apprécie également l’extraordinaire cadre de vie qui en découle. Ce résultat vient saluer les efforts réalisés par notre collectivité. Au-delà de la beauté de nos paysages, de ces espaces ouverts et boisés qui invitent à la pratique des loisirs de plein air et qui favorisent la bonne santé de chacun, on peut souligner également que le Territoire de Belfort est l’un des rares départements où la nature entre, à ce point, au cœur des villes. Ces particularités dont nous pouvons être fiers sont séduisantes pour l’ensemble des habitants mais aussi, bien sûr, pour ceux qui découvrent notre département pour la première fois. Elles contribuent à l’attractivité de notre Territoire. LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT VIVRE LE TERRITOIRE N°99 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :