[90] Vivre le Territoire n°98 mai 2009
[90] Vivre le Territoire n°98 mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°98 de mai 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : offrir aux jeunes générations les meilleures conditions d’étude, d’épanouissement et de réussite. À mi-parcours, l’opération « Contrat Collèges » a déjà donné vie à cette ambition au sein des 13 établissements publics du Territoire de Belfort.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
LE CONSEIL GÉNÉRAL en actions CHIFFRES 24 millions d’euros : c’est le budget d’investissement du Conseil général en 2009. 60 milliards d’euros : c’est le montant des investissements des collectivités locales en France, soit quatre fois plus que l’État. SOUTIEN À L’ÉCONOMIE LOCALE Un plan de relance permanent pour le Conseil général Afin de soutenir l’activité des entreprises lors de cette période de crise, le Conseil général va effectuer des investissements supplémentaires en 2009. Les travaux de réaménagement de la dernière tranche des boulevards Kennedy et Anatole France, à Belfort notamment, seront anticipés et commenceront dès cette année. Avec près de 24 millions d’euros par an de crédits d’investissement, le Conseil général est le premier investisseur public du Territoire de Belfort. Contrat-Collèges, TGV Rhin-Rhône, ZAC TGV, Techn’Hom, desserte du Pays sous- Vosgien, pistes cyclables… Le Département multiplie les projets et initiatives pour développer le Territoire de Belfort. « Alors que la crise frappe durement notre pays, l’investissement des collectivités locales est primordial pour soutenir l’activité économique et donc l’emploi », souligne Yves Ackermann, Président du Conseil général. « Chaque année, lorsque nous élaborons le budget, nous veillons à préserver nos capacités à mener des grands projets porteurs d’avenir et qui favorisent également l’emploi local. » Economie, collèges, routes… Ainsi, le budget du Conseil général prévoit de nombreux crédits dans différents domaines d’action comme le financement de la ligne à grande vitesse du TGV Rhin-Rhône (5,4 millions d’euros), la deuxième phase du programme Techn’Hom qui requalifie le site Alstom-Technopôle (1,5 million d’euros), la desserte du Pays sous-Vosgien dont la deuxième tranche entre Valdoie et Sermamagny sera mise en service cette année (1,2 million d’euros), la poursuite de l’opération de rénova- 6 VIVRE tion des collèges – Contrat Collèges – (2 millions d’euros) ou encore l’aide aux communes et intercommunalités du département (1,3 million d’euros par an). Dynamiser l’économie locale « Conscient des difficultés particulières que traverse notre région, nous avons souhaité amplifier ces efforts cette année et nous inscrirons des crédits d’investissement supplémentaires au budget. » Un grand chantier emblématique illustre cette volonté : la poursuite du réaménagement des boulevards Kennedy et Anatole France. Cet axe important de Belfort accueille près de 18 000 véhicules par jour. En 2004- 2005, le Conseil général a déjà effectué les travaux des deux premières tranches. La dernière partie représente un investissement important : 2,2 millions d’euros immédiatement injectés dans l’économie locale, et plus particulièrement en direction des entreprises du secteur du BTP (bâtiment et travaux publics) et à leurs salariés. D’autres projets sont concernés comme l’accélération du programme de pistes cyclables avec notamment la construction, dès cette année, du tronçon Morvillars- « On oublie souvent de le dire mais les collectivités locales réalisent aujourd’hui près de 75% de l’investissement public en France » LE TERRITOIRE N°98 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT Grandvillars de la liaison franco-suisse ou encore une subvention complémentaire à la ZAC TGV. « On oublie souvent de le dire mais les collectivités locales réalisent aujourd’hui près de 75% de l’investissement public en France, soit près de 60 milliards d’euros par an alors que l’État peine à atteindre les 14 milliards d’euros ! La relance, ce sont d’abord les collectivités locales qui la mènent chaque année en investissant pour le développement des territoires ». Ce sont donc 24 millions d’euros qui seront consacrés par le Conseil général à l’investissement en 2009, ce qui représente près de la totalité des ressources de la taxe d’habitation et de la taxe foncière perçues par le Département (25,5 millions d’euros en 2009). « Notre responsabilité est immense aujourd’hui car nous devons maintenir notre capacité d’action tout en réaffirmant le choix de politiques de solidarité fortes pour chaque citoyen, conclut Yves Ackermann. C’est un défi que nous relevons tous les jours aux côtés des habitants du département. » SD
Le Conseil général va anticiper la poursuite des travaux des boulevards Kennedy et Anatole France. Le chantier s’échelonnera de juin à novembre 2009. Les travaux de la piste cyclable franco-suisse Belfort-Delle Porrentruy vont également être accélérés et le tronçon Morvillars-Grandvillars sera réalisé dès cette année.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :