[90] Vivre le Territoire n°97 avril 2009
[90] Vivre le Territoire n°97 avril 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°97 de avril 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,0 Mo

  • Dans ce numéro : la nouvelle ligne de TGV Rhin-Rhône va, d'ici 2011, faire du bien à l'écononomie locale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
PAROLE DES ÉLUS Une politique en trompe-l’œil Jour après jour, nos concitoyens souffrent des effets de la crise du capitalisme financier et de ses répercussions sur l’emploi et le pouvoir d’achat. Le Gouvernement sauve les banques et les plus riches en oubliant au passage les classes moyennes et les plus précaires. Les sujets de préoccupation ne manquent pourtant pas. Comment venir en aide au personnel des hôpitaux en sous-effectif, que l’on accuse vite d’erreurs médicales alors qu’ils sont les victimes de coupes budgétaires aveugles ? Comment favoriser l’insertion des moins de 25 ans qui n’ont droit à rien ? Et quid de l’emploi des plus de 50 ans, qui n’intéressent plus les employeurs alors qu’ils bénéficient d’une expérience irremplaçable ? Au lieu de cela, le président Sarkozy a choisi de placer un rideau de fumée en mettant à l’ordre du jour la réforme des collectivités territoriales. Sous prétexte d’économies qui ne sont pas prouvées, le rapport Balladur veut en fait supprimer les Communes et Départements et priver ainsi les citoyens des politiques de proximité. Quelle urgence y a-t-il à éloigner les décideurs politiques des habitants au service desquels ils travaillent, notamment en temps de crise ? À moins que cette réorganisation ne cache en fait les velléités de la droite de punir les électeurs, qui ont porté des majorités de gauche dans la quasi-totalité des Régions, dans la plupart des Départements et des Communes, seuls contre- pouvoirs qui lui résistent encore… Sylvianne Fleury Conseillère générale du canton de Danjoutin Parti Socialiste 30 VIVRE LE TERRITOIRE N°97 Le fait du prince En nommant son ami proche, F. Pérol, haut fonctionnaire à la tête du nouveau groupement bancaire privé qu’est la Caisse d’Épargne et la Banque Populaire, avant même l’avis de la commission de déontologie, Nicolas Sarkozy rappelle, pour ceux qui en doutaient encore, que ce ne sont pas les événements qui conditionnent la politique et les actions à mener pour la France : c’est lui. Peu importe que nous connaissions une période de récession liée à une crise économique et financière, il mène sa politique sur les mêmes lignes que celles fixées en 2007. La cohérence politique du président de la République nous apparaît très claire. Avec habileté, il touche du doigt des problèmes réels qui se posent à la société, multipliant les effets d’annonce mais, dans un même temps, il détourne l’attention de l’essentiel pour faire passer son projet politique. Nous assistons à la victoire de ses idées libérales : le sarkozisme est un renforcement du pouvoir de l’État avec un affaiblissement de la séparation des pouvoirs. « Dans toute crise, il y a un moment ou l’on touche le fond avant de remonter ». Monsieur Sarkozy expliquait récemment que le pire était atteint, laissant espérer du moins mauvais pour bientôt. L’évolution sans précédent du taux de chômage est venue démentir cet optimisme présidentiel. Tout à son obsession de réformer la France en force, il élargit son pouvoir faisant main basse sur l’audiovisuel et maintenant sur les entreprises privées, en y plaçant des proches à leur tête. Cette manie de s’asseoir sur les règles, en tout cas, confirme un ancien diagnostic : il y a en France un pouvoir et guère de contre-pouvoir, sinon celui de la rue. Il est une chose qui est insupportable et qui doit être traquée : l’injustice économique, fiscale, sociale, sous toutes ses formes. Cette injustice, le président de la République n’a rien fait pour la combattre. La crise sociale qui s’annonce déterminera, pour une large part, le printemps à venir des Français. La Guadeloupe, avec des raisons spécifiques bien sûr, semble ouvrir la voie d’une contestation sociale radicale. Le MRC sera au côté des manifestants. Les élus du groupe MRC Mouvement Républicain et Citoyen LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT Halte au matraquage fiscal de la Gauche Depuis les élections de mars 2008, les élus de gauche au Conseil général, à la Ville de Belfort ou bien encore à la Cab dépensent sans compter, dans un contexte économique difficile. Les élus de gauche multiplient les travaux inutiles et coûteux comme la réfection du hall d’entrée du Conseil général, le changement des sonneries de tous les collèges du Territoire de Belfort… Ou encore l’augmentation de la fréquence de publication du magazine Vivre le Territoire, qui fait passer les dépenses de communication du Conseil général à plus d’1 million d’euros (6,5 millions de francs…). Afin d’assumer ces nouvelles dépenses, les élus de gauche viennent de voter une hausse de 6% des impôts locaux du Territoire de Belfort. Seuls les élus UMP ont voté contre, l’élu du MoDem se réfugiant dans une abstention bien peu courageuse. En six ans, les impôts départementaux votés par les socialistes ont augmenté de 23% ! À la Ville de Belfort comme à la Communauté d’agglomération, ils ont décidé d’augmenter de 40% leurs indemnités d’adjoint ou de vice-président. Pour financer leurs dépenses fastueuses, les élus de gauche de la Cab augmentent à tout va les impôts, en créant une nouvelle taxe de 30 euros pour tous les foyers de l’Agglomération belfortaine et augmentent le prix de l’eau de 7,3%. Alors que les Belfortains se serrent la ceinture, il est urgent et nécessaire que les élus PS-MRC de notre département se montrent plus raisonnables en matière de dépenses, pour éviter aux ménages un nouveau matraquage fiscal. Damien Meslot Conseiller général du canton de Belfort-Centre Union pour un Mouvement Populaire
INTERNET MAISON DÉPARTEMENTALE DE L’ENVIRONNEMENT Nouvelle saison en images La Maison départementale de l’environnement poursuit son cycle consacré à la biodiversité avec une nouvelle saison sur le thème « Homme et nature, nos vies sont liées ». Une exposition et des animations pédagogiques et ludiques invitent les visiteurs à découvrir la biodiversité et à comprendre le lien étroit et vital que nous entretenons avec elle. Retrouvez le programme complet et la nouvelle saison en images sur www.cg90.fr. www.cg90.fr > Web TV90 REVENU DE SOLIDARITÉ ACTIVE Pour mieux comprendre Lire, écouter, voir... sur www.cg90.fr Le Revenu de solidarité active (RSA) permettra-t-il une sortie durable de la précarité ? Comment mieux collaborer avec les entreprises ? Quel sera le suivi des bénéficiaires ? À l’occasion d’une rencontre-débat organisée par le Conseil général, Denis Clerc, économiste spécialiste des politiques sociales et fondateur de la revue Alternatives économiques, nous explique les enjeux et les risques du RSA, dans le contexte particulier de la crise. www.cg90.fr > Web TV90 BASSINS DE RÉTENTION Test en grandeur nature LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT Pour réparer les bassins de rétention des crues de La Savoureuse, le Conseil général a fait appel à la Compagnie Nationale du Rhône (CNR). Le cabinet d’études hydrauliques a réalisé une maquette d’environ 60 m² reproduisant à l’identique les bassins tels que prévus par le maître d’œuvre, la société Safege. La mise en eau de ce modèle réduit, en février dernier, a permis de tester leur efficacité, lors d’une crue maximale de La Savoureuse. Retrouvez la vidéo de cette simulation sur le site internet du Conseil général. www.cg90.fr > Web TV90 EXPOSITION L’arrivée du TGV dans l’Aire urbaine Jusqu’au 30 avril, découvrez la future Ligne à grande vitesse (LGV) Rhin-Rhône, à travers une exposition présentée dans le hall de l’Hôtel du Département. Maquettes, cartes et films projetés vous permettront de comprendre toute l’ampleur de cet important projet pour l’Aire urbaine. Retrouvez d’ores et déjà les images de l’avancement du chantier sur le site internet du Conseil général. À la Une de www.cg90.fr VIVRE LE TERRITOIRE N°97 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :