[90] Vivre le Territoire n°94 janvier 2009
[90] Vivre le Territoire n°94 janvier 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°94 de janvier 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial rétrospective 2008.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SOMMAIRE VIVRE LE TERRITOIRE N°94 3. Édito Plus que jamais solidaires 4. Le Conseil général en actions Rétrospective 2008 30. Agenda Zoom sur l’actualité culturelle et sportive > 30 Agenda du mois de janvier > 31 32. Mémoire 1908 -2008 : il y a cent ans dans le Territoire de Belfort 33. Jeux Mots emmêlés, échecs et concours 34. Parole des élus Les groupes de l’Assemblée départementale s’expriment 35. Internet Lire, écouter, voir… sur le nouveau www.cg90.fr Pour recevoir gratuitement ce magazine sur cassette audio, écrivez à : Direction de la Communication, Conseil général du Territoire de Belfort, Place de la Révolution française, 90020 Belfort Cedex. Tél. 03 84 90 90 05. Enregistrement réalisé par les donneurs de voix de la Bibliothèque sonore de Belfort, 24 rue Deferre. Permanences les mercredis et samedis de 10 h à 11 h 45. Tél. 03 84 21 01 97 2 VIVRE LE TERRITOIRE N°94 JANVIER-FÉVRIER-MARS 5. Le TGI de Belfort maintenu 6. Un plan départemental pour vivre mieux• Le Conseil général récompensé• Le Département recrute des assistants familiaux 7. La nuit, « Présence domicile 90 » veille ! 8. Les 15 conseillers généraux du Territoire de Belfort AVRIL-MAI-JUIN 10. Le pôle Véhicule du Futur monte en puissance 11. Le nouveau www.cg90.fr en ligne ! • Réouverture sur la bonne voie 12. La Maison de l’autonomie à votre service 13. En route vers le Nord 14. Aldebert au collège• Un Malsaucy plus séduisant• Pistes cyclables : 10 km supplémentaires en 2008 15. L’amplitude Duboc JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 16. La belle distribution des Eurocks 18. Un écrin autour de la gare 19. Carmen a conquis le chœur des villageois• Les sports au banc d’essai• Amaury Leveaux au plus haut niveau 20. Mon été au Malsaucy 21. Tout pour réussir dans le Territoire• La télévision locale de l’Aire urbaine a gagné sa place sur la TNT 22. Le Territoire cité en référence OCTOBRE-NOVEMBRE-DÉCEMBRE 24. Le spectacle vivant au cœur des communes• Une écoute personnalisée pour les moments difficiles 25. Les prédateurs sont-ils méchants ? 26. L’internet haut débit arrive dans le Territoire 27. Coup double sur la Coulée verte• Une semaine pour découvrir la Serbie 28. Quand Vogel allie le geste à la musique 29. La parole aux habitants vivre le Territoire• Hôtel du département• Place de la Révolution française• 90020 Belfort Cedex• Tél. : 03 84 90 90 90• Fax : 03 84 57 06 31• Courriel : conseil.general@cg90.fr• Site internet : www.cg90.fr• Directeur de la publication : Yves Ackermann• Directeur de la communication : Serge Tisserand• Rédacteur en chef : Patrick Fitamant• Journalistes : Catherine Robet, Sophie Denis, Nathalie Gauthier, Julien Ouessant, Xavier Laurent• Photographies : Jean-François Lami, Samuel Carnovali, Archives départementales, Associations• Photos de couverture : V. Carnovali, J.F. Lami, DR• Coordination : Alain Poncet• Réalisation : contact.infos@spherepublique.fr• Impression : Schraag• Tirage : 64 000 exemplaires• Dépôt légal n°23-95, ISSN 1259 184 XT. LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT
ÉDITO Plus que jamais solidaires Madame, Monsieur Cette année débute de manière un peu morose. En effet, depuis quelques mois, la crise financière mondiale, et ses effets sur notre économie nationale et locale, se font ressentir durement. La filière automobile est notamment affectée, du constructeur aux équipementiers, concessionnaires, sous-traitants, etc. C’est le cœur de notre dynamisme économique local et régional qui est touché. Au-delà, ce sont des femmes et des hommes qui se retrouvent dans des situations extrêmement précaires. Le Conseil général a son rôle à jouer, pour peu qu’on lui laisse les marges de manœuvre pour le faire. Les gouvernements successifs, depuis 2004, ont donné les outils de la solidarité aux Conseils généraux : parce que ces outils coûtent chers et pour se dédouaner de cette responsabilité qu’ils avaient d’assurer la lutte contre la précarité et la pauvreté. Nous, nous ne nous défilerons pas. Nous assumerons nos missions, même si le gouvernement actuel ne nous facilite assurément pas la tâche. Avec le RSA, par exemple, la fausse bonne idée de Martin Hirsch pour diminuer la pauvreté, mais qui crée en même temps un statut du « travailleur pauvre », c’est à terme le budget du Département qui sera une nouvelle fois grevé, sans compensation adéquate de la part du gouvernement, comme c’est déjà le cas pour le RMI, l’Apa, etc. Bien que nous soyons dans une période difficile, avec des recettes qui diminuent, et des dépenses obligatoires qui augmentent, les 19 et 20 janvier prochains, je proposerai à l’Assemblée départementale un budget pour faire face à la crise. Ce budget conciliera tout à la fois un niveau d’investissement conséquent afin de soutenir notre économie locale, une gestion encore plus rigoureuse des deniers publics et toujours plus de combativité pour aider les plus fragiles d’entre nous. Je pense au Contrat départemental d’accès à l’emploi, par exemple, que nous allons faire jouer à plein régime afin de trouver des solutions pour les personnes qui auront des difficultés pour trouver un emploi. « Les 19 et 20 janvier prochains, je proposerai à l’Assemblée départementale un budget pour faire face à la crise. » Je veux rappeler aussi que les collectivités territoriales sont les premiers investisseurs dans notre pays et font ainsi vivre des milliers d’entreprises, permettant l’emploi de millions de personnes. Plutôt que de soutenir les régions, les départements, les intercommunalités et les communes, le gouvernement essaie de diminuer ses dotations, ne sachant plus comment financer ses cadeaux aux plus riches et aux banques. Les Rencontres du Territoire que nous avons organisées nous ont permis de débattre ensemble sur la base de vos nombreuses réponses à notre questionnaire. Nous en sommes tous convenus, une hausse mesurée des impôts pour faire face aux manquements de l’État et répondre au mieux à vos attentes, va sans doute être nécessaire. L’action publique telle que je la souhaite et la réalise est fondée principalement sur les valeurs fortes qui ont, à mon sens, fait défaut aux responsables de la crise de notre société : l’écoute de la population, des associations, des syndicats et des élus, la concertation pour établir des diagnostics partagés par le plus grand nombre, afin de coproduire par la suite des projets cohérents, réalistes avec les vraies problématiques de terrain et en accord avec les attentes de la population. Le gouvernement ferait mieux de s’inspirer de cette méthode plutôt que d’imposer aux Français et aux collectivités locales des conceptions idéologiques qui ne sont en rien bénéfiques à notre société. Pour conclure, je vous présente mes vœux de santé et de réussite pour cette année 2009 et je vous assure que nous ferons encore mieux afin de relever, ensemble, les défis qui nous attendent avec une détermination sans faille. Bien à vous, Yves Ackermannlors des Rencontres du Territoire. Yves AckermannPrésident du Conseil général du Territoire de Belfort LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT VIVRE LE TERRITOIRE N°94 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :