[90] Vivre le Territoire n°91 octobre 2008
[90] Vivre le Territoire n°91 octobre 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°91 de octobre 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : pleinement conscient des enjeux et face à la nécessaire lutte pour l’égalité des chances, le Conseil général agit concrètement afin d’offrir aux collégiens, lycéens et aux étudiants du Territoire des conditions de vie, d’études et d’épanouissement optimales.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Le Festival du conte accueillera petits et grands du 7 au 25 octobre dans l’ensemble du département. 3750 spectateurs ont assisté aux spectacles de l’édition 2007. À nous d’œufs conte l’histoire de deux œufs en quête d’identité : œuforie, œuf émancipé qui veut devenir poulette et O, œuf errant, en quête d’un nid chaleureux. Mercredi 15 octobre à 15 h - Maison pour tous de Danjoutin Jean-Paul Lozouet ÉVÉNEMENT 6 vivre le territoire N°91 le magazine du conseil général du territoire de belfort
Conte et compagnies Le spectacle vivant au cœur des communes Du 7 au 25 octobre, une vingtaine de communes du département accueille l’un des nombreux spectacles du festival « Conte et compagnies ». Une 9 e édition qui promet aux habitants du Territoire de Belfort des moments d’évasion, à quelques pas de chez eux. 21 communes se sont associées au 9 e festival « Conte et compagnies » organisé par la médiathèque départementale, service du Conseil général. Parmi elles, de nouvelles venues pour cette édition 2008 : Suarce, Grandvillars, Morvillars et Bessoncourt. « Leur participation permet de donner tout son sens à la manifestation : apporter du spectacle vivant à la porte des habitants du Territoire de Belfort », explique Emmanuelle Herry, responsable de la médiathèque départementale. Chaque municipalité met à disposition une salle et participe à hauteur de 230 euros par spectacle programmé. « Il s’agit d’une somme symbolique, elle permet le financement en moyenne d’1/6 e du coût du spectacle ». Accueillir des artistes de qualité Mais c’est principalement l’implication des bibliothécaires, dont les structures municipales s’inscrivent dans le réseau de la médiathèque départementale, qui permet la mise en place des spectacles. « 33 bibliothèques font partie de ce réseau. Nous alimentons leur fonds documentaire et nous assurons leur animation tout au long de l’année avec des manifestations telles que « Conte et compagnies » mais également le « Mois du film documentaire », « les Petites Fugues »... Ceci afin notamment de les aider à attirer de nouveaux publics tout en valorisant leurs collections. » Chaque bibliothécaire choisit son spectacle parmi une sélection préalablement faite par la médiathèque départementale. « Les critères de choix des bibliothécaires portent généralement sur le thème, la compagnie, la tranche d’âge ainsi que les conditions matérielles et logistiques qui doivent être en adéquation avec leur salle et les moyens dont dispose la commune. » Elles se chargent ensuite de la réservation de places, de l’accueil des artistes et des techniciens, « 34 spectacles gratuits et ouverts à tous. » et de la promotion du spectacle auprès des habitants. « La médiathèque apporte principalement une aide logistique, technique et juridique. Nous faisons en sorte de leur permettre d’accueillir des artistes de qualité en toute facilité. Nous espérons ainsi leur donner envie de programmer d’autres spectacles vivants au cours de leur saison culturelle, notamment ceux sélectionnés dans le carnet « Territoire en scène » qui sont subventionnés à hauteur de 50% par le Conseil général. » Récits de vies Aux côtés des communes, Le Granit, scène nationale, le théâtre du Pilier, le foyer Georges Brassens, le Centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort (CCN) et, pour la première fois, la Ville de Belfort en partenariat avec le Pôle des musiques actuelles, soutiennent la manifestation. « La bibliothèque municipale de Belfort et la médiathèque départementale ont souhaité s’associer, à l’occasion du Festival du livre (dédié aux monstres et chimères,ndlr) et du Festival du conte, en programmant un événement commun aux deux manifestations. Ils proposent Monstres par la compagnie Izidoria à la Poudrière. » Autre nouveauté cette année, un travail mené avec les collèges et le CCN. « Le spectacle C’est bien d’être ailleurs aussi de la compagnie David Rolland Chorégraphies invite à travers la danse contemporaine à s’interroger sur la relation à l’autre grâce à l’expression corporelle et la participation active des spectateurs. Nous souhaitons que cette représentation soit le début d’un véritable projet culturel pour quelques classes de collégiens du département. » Au total, la 9 e édition du festival comprend 34 représentations gratuites et ouvertes à tous. Deux œufs en quête d’identité, un oiseau qui apprend à voler à un chat, une souris dans un gant de boxe, un monstre dans le salon… Des histoires vraies qui auraient pu arriver ! Et des artistes de talent tels que Pépito Matéo ou encore Christelle Delbrouck, pointure belge de l’improvisation, qui nous invitent à la découverte de soi à travers des récits de vie qui parlent d’amour, de peurs, de quêtes et de voyages. L’occasion de s’évader le temps d’un spectacle à quelques pas de chez soi. Contact Médiathèque départementale 53 avenue d’Altkirch, 90000 Belfort Tél. 03 84 90 99 40 Courriel : mediatheque.departementale@cg90.fr Site : www.cg90.fr/partageonsnospassionsdansleTerritoire/La-mediatheque-departementale/Conte-etcompagnies le magazine du conseil général du territoire de belfort vivre le territoire N°91 7 événement À savoir Le réseau de la médiathèque départementale compte 33 bibliothèques, la médiathèque de Delle et l’espace multimédia Gantner. coup de cœur pour Pépito Matéo Ce docteur en conte et théâtre moderne propose une lecture de son prochain spectacle, Dernier rappel où il se met en quête d’interroger la vieillesse en général… et la sienne en devenir… Ou comment continuer à rester en phase avec ce qui nous entoure dans une société dont l’unique projet pour ses vieux est un intérêt économique à les maintenir en vie le plus longtemps possible. À l’issue de cette lecture du texte et de ses intentions de mise en scène, l’artiste souhaite recueillir les réactions du public afin de nourrir et d’enrichir la version définitive de ce spectacle qui sera créé en janvier 2009. Dernier rappel : étape de chantier - mercredi 22 octobre à 18h - Salle du Conseil général, Hôtel du Département, place de la Révolution française à Belfort.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :