[90] Vivre le Territoire n°90 jui/aoû 2008
[90] Vivre le Territoire n°90 jui/aoû 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°90 de jui/aoû 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : « Eurockéenes » existe depuis 20 ans grâce au soutient du Conseil Général.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
WWW.CG90.FR Des dossiers plus complets Quoi de neuf sur www.cg90.fr ? Le nouveau site Internet du Conseil général du Territoire de Belfort s’étoffe. De nouvelles actualités vidéo sont en ligne pour vous informer des actions du département comme le Contrat départemental d’accès à l’emploi, l’opération Cultures Collèges avec le chanteur Guillaume Aldebert, les partenariats avec l’Europe, ou encore l’éclosion des papillons à la Maison départementale de l’environnement. En ce moment : un dossier complet sur la ZAC de la gare TGV/TER de Belfort Montbéliard, le schéma départemental de l’enfance, la nouvelle maison de l’autonomie, le contrat départemental d’accès à l’emploi… De nouvelles actualités et de nouvelles vidéos En ce moment : le prix littéraire des collèges, la ZAC TGV, les championnats de France de Triathlon, le concert de Guillaume Aldebert… Toute l’info du Territoire de Belfort est sur le nouveau site Internet www.cg90.fr Les dossiers sur les grandes politiques départementales ont été développés, avec notamment l’aide aux personnes âgées et aux personnes handicapées, l’aide aux entreprises, le tourisme, la coopération décentralisée…
ÉDITO Territoire de cultures Madame, Monsieur Les Eurockéennes fêtent cette année leur vingtième édition, marquant ainsi la qualité de la programmation et le succès populaire de ce festival, fierté du Territoire et vitrine touristique et culturelle de notre département. Créé en 1989 sur le site du Malsaucy par le Conseil général du Territoire de Belfort, le festival du Ballon qui prit le nom d’Eurockéennes l’année suivante, est consacré aux musiques rock et actuelles et rencontre un vif succès avec ses 90 000 festivaliers. L’engagement du Conseil général et l’excellent travail de l’association Territoire de Musiques font que chaque année, cet événement porte la voix du département bien au-delà de nos frontières, et place le Territoire de Belfort parmi les hauts lieux culturels incontournables. Je souhaite aussi évoquer le site exceptionnel du Malsaucy, véritable écrin de ce festival, qui offre un cadre idyllique à cette fête, dans une nature protégée et un souci constant de la protection de l’environnement. Ce lieu magique, propriété du Conseil général, contribue également à faire des Eurockéennes un festival unique en son genre, s’engageant toujours plus en faveur du développement durable. À l’heure où le gouvernement se désengage massivement de toutes les actions culturelles pour financer ses mesures coûteuses et inefficaces, sachez que les Eurockéennes ne reçoivent aucun financement de l’État, ce qui ne met donc pas en péril la pérennité de cette manifestation. Ce n’est pas le cas d’autres associations, structures ou festivals qui risquent de disparaître si la droite continue son travail de destruction culturelle. « Il me semble fondamental de sensibiliser très tôt les plus jeunes à la curiosité et l'ouverture sur le monde pour ainsi développer leur sens critique » Yves Ackermann, en compagnie de Cyrille Neveu, plusieurs fois champion de France et champion du monde de triathlon, et de Philippe Lang, Président du Tri Lion, organisateur des championnats de France courte et longue distance de Triathlon qui se sont déroulés les 31 mai et 1er juin sur le site du Malsaucy. Par ailleurs, il me semble fondamental de sensibiliser très tôt les plus jeunes à la curiosité et l’ouverture sur le monde pour ainsi développer leur sens critique. Pour cela, le Conseil général propose depuis 2006 l’opération « cultures collèges » qui promeut des actions culturelles pour les collégiens. Je pense notamment à l’action menée avec l’artiste bisontin Aldebert qui s’est déroulée fin mai. Le Pôle des musiques actuelles de Belfort en partenariat avec les collèges Saint-Exupéry de Beaucourt, Léonard de Vinci et Arthur Rimbaud de Belfort ont mis en œuvre un projet d’ateliers-chansons dans le cadre du dispositif « cultures collèges ». La chorale de 130 élèves a entrepris dès l’automne 2007 un travail musical avec cet auteur, compositeur et interprète d’envergure nationale. Accompagnés par plusieurs musiciens du groupe, les élèves se sont produits en ouverture du concert gratuit donné par l’artiste sur la scène de la Maison du peuple à Belfort. Enfin, je ne serais pas complet sans mentionner les soutiens qu’apporte le Conseil général aux théâtres, au centre chorégraphique national ou aux musées du département. Tout ceci témoigne de notre forte volonté d’apporter au plus grand nombre et à moindre coût des offres culturelles riches et diversifiées, contribuant à l’épanouissement de chacun. Bien à vous, Yves AckermannPrésident du Conseil général du Territoire de Belfort LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT VIVRE LE TERRITOIRE N°90 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :