[90] Vivre le Territoire n°89 avr/mai 2008
[90] Vivre le Territoire n°89 avr/mai 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°89 de avr/mai 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : découvrez les 15 conseillers généraux qui sont au service de tous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
À SAVOIR : Les acteurs du Territoire : Aux côtés du Conseil général, les entreprises : Pimentic, Franck Verove, Amstutz Levin, France Télécom R&D, CRELIER SA, Plastic Solution Automotive ; les laboratoires : INEVA CNRT Systèmes pile à combustible, l'Institut FC-Lab, l’UTBM, via le laboratoire Systèmes et Transports (SeT), le LERMPS et M3M. Au Ballon, le ballet des engins de déneigement devrait être orchestré par un logiciel dès l’hiver 2008-2009. RECHERCHE Le Pôle Véhicule du Futur monte en puissance Des entreprises et laboratoires du Territoire sont impliqués dans 25 des 60 projets labellisés à ce jour par le pôle de compétitivité créé en juillet 2005. Parmi eux : Vécovil, un projet de développement d’un véhicule de voirie propre, et PM2G, un projet de géolocalisation des engins de déneigement. À cheval sur l’Alsace et la Franche- Comté, le Pôle Véhicule du Futur compte parmi les soixante et onze pôles de compétitivité disséminés dans l’Hexagone. Trois ans à peine après sa création, il est parvenu à insuffler une authentique dynamique d’échanges entre industriels, laboratoires de recherche publics et centres de formation, condition sine qua non pour proposer et concrétiser des solutions de niveau mondial au service des véhicules et mobilités du futur. Son travail s’articule autour de trois thématiques : le véhicule propre et l’environnement moteur (réduction des consommations et des rejets polluants) ; 40 VIVRE LE TERRITOIRE N°89 le véhicule et les réseaux intelligents (électronique embarquée) ; et l’excellence des entreprises de la filière automobile (méthodologie de conception et process de production). Animé par sept personnes, dont cinq ingénieurs, le Pôle Véhicule du Futur avait labellisé au 15 février dernier 60 projets de recherche et d’innovation impliquant 117 entreprises (dont 62 PME) et 77 laboratoires publics. Courant 2008, certains de ces projets aboutiront à des prototypes. Une vingtaine de projets « Le Territoire participe à 13 projets sur les 30 financés à ce jour » LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT Le Territoire en actions est par ailleurs en cours d’instruction. Le Territoire de Belfort s’est fortement engagé pour pérenniser ce Pôle. D’une part via le Conseil général et ses multiples crédits alloués à la recherche, d’autre part via plusieurs de ses entreprises et laboratoires impliqués dans 25 des 60 projets labellisés et dans 13 des 30 projets financés à ce jour. Parmi eux : le projet Vécovil avec la conception d’un véhicule de voirie propre (un véhicule hybride électricité/gaz équipé d’une motorisation moins bruyante et destiné aux centres urbains) ; le projet PM2G avec la création d’un logiciel de géolocalisation, des engins de déneigement (quinze véhicules avec lames et deux fraises dans le Territoire) vraisemblablement opérationnel pour l’hiver 2008-2009 ; ou encore le projet Territoire Mobile porté par le laboratoire Systèmes et Transports de l’UTBM, en lien avec Orange R&D (Recherche et développement) et le SMTC (Syndicat mixte des transports en commun). Il vise à collecter des données, via les téléphones portables, sur les flux de populations en vue d’améliorer la politique d’aménagement du Territoire. J.O.
MODE DE GARDE Des parents et des enfants sereins, des employés motivés La première crèche interentreprises du Territoire de Belfort a ouvert ses portes en décembre dernier sur le site Techn’Hom. Gérée par la société les Petits chaperons rouges, elle accueille des enfants âgés de dix semaines à quatre ans et dispose d’un agrément de 44 places proposées aux entreprises partenaires avoisinantes. Initié par la SEMPAT et soutenu par la Caisse d’allocations familiales, le dispositif se veut bénéfique pour tous. « Une crèche à proximité du lieu de travail, c’est à la fois apaisant et rassurant pour les parents. Ils viennent voir leur enfant quand ils en ressentent le besoin, les jeunes mamans peuvent continuer à allaiter pendant un temps et les personnes qui sortent tardivement sont moins stressées par les horaires puisqu’ils ne sont seulement qu’à quelques minutes. » explique Jocelyne Gavoille, directrice de la crèche. Les entreprises se trouvent elles aussi gagnantes avec des salariés moins stressés ECHANGE CULTUREL Élèves belfortains et roumains en concerts et moins absents. Quant aux enfants, la crèche leur propose, dans un espace dédié, des activités ludiques et motrices, dans le respect du rythme de l’enfant. L’ouverture de cette structure a créé 14 emplois en CDI tous dédiés à la Petite Enfance. Ces professionnels assurent un accueil régulier, occasionnel ou d’urgence des enfants. C.J. Ouverture du lundi au vendredi de 7h à 20h. Contact Les Petits Chaperons Rouges Rue Maurice et Louis de Broglie 90000 Belfort Tél. 03 84 21 00 71 Une trentaine d’élèves des classes musicales (classes à horaires aménagés) du collège Rimbaud à Belfort se sont rendus fin mars dans la ville de Deva en Roumanie, où ils ont donné des concerts, accompagnés par 35 élèves d’un établissement scolaire musical roumain. « Nous avons travaillé pour l’occasion sur une œuvre commune comme nous l’avons déjà fait en 2007, avec ces mêmes élèves, lors du festival international de musique universitaire (FIMU) » expliquent Anne-Catherine Carega, Blandine Lochmannet Laurence Renard-Gury, professeurs au conservatoire de musique de Belfort et initiatrices du projet en lien avec les professeurs du collège et Ana Fodor, directrice de l’établissement musical à Deva. « Au cours de ce voyage, nous avons fait étape dans les villes de Munich, de Budapest et visité la ville de Sibiu en Roumanie, élue capitale culturelle en 2007. Les enfants étaient par ailleurs hébergés dans les familles des élèves roumains pour découvrir de près la culture locale ». Une rencontre riche musicalement et culturellement, très appréciée par les enfants des deux pays. C.J. Contact École nationale de musique 3 faubourg de Montbéliard - 90000 Belfort Tél. 03 84 21 54 12 SITE DU MALSAUCY Un label qui (ré)concilie l’Homme et la Nature Le Conseil général du Territoire de Belfort et la Ligue de protection des oiseaux (LPO) se sont engagés dans une démarche partenariale en vue d’obtenir le label « Refuge - Jardin d'Oiseaux formule Excellence » au site du Malsaucy. Outre son intérêt naturaliste, cette démarche souligne la volonté du Département, propriétaire du site, de concilier la préservation de sa diversité biologique avec les activités qui y sont pratiquées. S’il est un lieu de loisirs, le Malsaucy est également un espace naturel sensible qui présente une faune et une flore exceptionnelle. Il est notamment un haut lieu de halte migratoire. Plus de 150 espèces d’oiseaux y sont observées. Parmi les espèces remarquables, on compte : les Pics mar et cendré, le Milan noir ou encore le Héron cendré en ce qui concerne les nicheurs, mais aussi la Lysimaque à fleurs en thyrses, espèce florale rarissime en France. Et d’ores et déjà des pistes d’actions se dégagent pour rendre le site encore plus favorable à cette biodiversité, y compris dans les zones aménagées et fortement fréquentées, telles que des aménagements naturels mais aussi un programme d’éducation et de sensibilisation du public animé par la Maison départementale de l’environnement. C.J. Contacts Conseil général du Territoire de Belfort Cellule espaces naturels Fabien Dubocage Tél. 03 84 90 93 42 Courriel : fabien.dubocage@cg90.fr Ligue de protection des oiseaux de Franche-Comté 15, rue de l'Industrie - 25000 Besançon Tél. 03 81 50 43 10 Courriel : franche-comte@lpo.fr LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT VIVRE LE TERRITOIRE N°89 Le Territoire en actions 41 À SAVOIR À l’occasion de la fête de la nature, la Maison départementale de l’environnement propose des animations ornithologiques, des ateliers de fabrication de nichoirs ou encore une découverte en bateau de la lysimaque. Bernard Fort, ornithologue et musicologue, présentera également sur le site l’une de ses créations sonores : « La Galerie des portraits d’oiseaux ». Installation sonore en plein air du 17 au 25 mai Animations, observations, ateliers et découverte de la corne nord en bateau dimanche 25 mai Renseignements au 03 84 29 18 12 ou sur www.cg90.fr LE SAVIEZ-VOUS ? La Maison départementale de l’environnement propose jusqu’au 5 octobre une exposition dédiée aux papillons. Elle s’inscrit dans une opération pluriannuelle de sensibilisation à la biodiversité. « Où sont nos papillons ? » du 22 mars au 5 octobre



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :