[90] Vivre le Territoire n°84 mai/jun 2007
[90] Vivre le Territoire n°84 mai/jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°84 de mai/jun 2007

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,0 Mo

  • Dans ce numéro : un dossier sur les « Eurockéenes ».

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
REPORTAGE SOUS LA LIGNE BLEUE Les esprits prennent vie Sur le chemin d’art de la 2 e édition de l’opération « Sous la ligne bleue », les « esprits des lieux » sont apparus, un peu comme par enchantement, sous formes de bêtes étranges et mystérieuses. Ici un bosquet où se reposent quelques êtres en osmose avec la nature, là une clairière où nichent des dragons… Le thème, « les esprits des lieux », n’a pas manqué d’inspirer les 19 artistes sélectionnés pour cette édition 2007. Venus de France et d’étranger, vanniers, céramistes ou plasticiens ont redonné vie à des histoires, pour certaines puisées directement dans l’histoire locale. À désormais quelques semaines de l’inauguration, la Communauté de communes du Pays-Sous-Vosgien, les membres du comité de pilotage, ceux des associations du Fayé et de la Borboillotte qui les ont rejoint cette année, et les artistes s’activent à l’installation des dernières œuvres. Au même moment, les centres de loisirs et écoles des communes alentours achèvent les leurs tandis que des bénévoles, en partenariat avec le Comité départemental de la randonnée (CODERANDO), terminent l’entretien et le balisage des 120 km de sentiers que comptent les 15 circuits du Pays Sous-Vosgien. La préparation de cette 2 e édition aura mobilisé, cette année encore, de nombreux habitants de la Communauté de communes qui ont accueilli les artistes en résidence ou ont aidé à l’installation des œuvres. Sur le chemin traversant les villages de Grosmagny et Petitmagny demeurent désormais des oishommes, un gisant moussu, des elfes et même une licorne, attendant patiemment de pouvoir conter leurs histoires aux promeneurs. C.J. Contact Du 2 juin au 30 septembre « Sous la ligne bleue… » 15 rue de la forêt 90110 Bourg Sous-Châtelet Tél. 03 84 23 00 73 www.souslalignebleue.org 18
Jean-Luc Bernard vannier Séduit par l’idée d’exposer en pleine nature, l’artiste a doublement trouvé l’inspiration. Outre son œuvre « Les lignes de la mémoire », il a partagé son art avec des enfants pour lesquels il a imaginé une création toute particulière. « Avec ces jeunes (âgés de 8 à 11 ans,ndlr) du centre de loisirs d’Anjoutey, nous tavaillons actuellement au tressage d’une vallée au cœur de laquelle se trouvent de vieux skis dont nous ramenons la mémoire à la vie. J’adore travailler avec les enfants. Je pense qu’il est important de les initier très tôt à l’art contemporain de façon à ce qu’ils osent plus tard découvrir de telles expositions. » Edith Bergdoll Osmoses, Métamorphoses Edith Bergdolla trouvé dans cette édition 2007 des chemins d’art, son thème de prédilection. « Il correspond parfaitement à celui que j’exploite au cours de mes travaux habituels : la vie et l’espace intérieur. » Et le lieu même de son inspiration. « Cette trouée de Belfort, qui était jadis, un lieu de passage migratoire et ce bosquet avec son « herbe à matelas » et ses arbres m’ont fortement inspiré. » Aujourd’hui, au cœur du bosquet, des êtres mêlés de lianes et de racines s’y reposent. « J’y ai mis mes propres émotions, libre à celui qui découvrira l’oeuvre de la ressentir avec les siennes. » Jean-Marc Chappuis Éclosion mythique Originaire de Neuchâtel (Suisse), cet artiste de la terre a immédiatement été séduit par cette petite clairière cachée que semblent surveiller des totems réalisés par les élèves de l’école primaire d’Etueffont. « Sous l’œil attentif de la gardienne du lieu, des dragonneaux sortent de leur œufs. Les cinq petits représentent les communes qui ont été traversés par un chemin d’art en 2005 ou 2007 et les œufs restants, celles des communes qui le seront lors des prochaines éditions » explique l’artiste. Gérard Wolff Président de l’association la Borboillotte Ce n’est pas en qualité de Président mais d’habitant que Bernard Wolff a laissé Hélène Herbosa transformer une partie de son terrain en un lieu temporaire d’exposition. « Elle a été séduite par l’endroit, alors je lui ai volontiers laissé le loisir de s’y exprimer. J’admire son travail, réalisé uniquement avec du fil de pêche, c’est sans artifice et très impressionnant. » Désormais, le jardin de Gérard est peuplé d’elfes qui prennent plaisir à voler sous son cerisier en fleurs. Cinq jeunes pour une œuvre collective Le Conseil général par le biais des Points accueils solidarité Nord Territoire et Jean Jaurès ainsi que la Communauté de Communes du Pays Sous-Vosgien (CCPSV) ont réalisé un partenariat autour d’un chantier éducatif. Cinq jeunes, issus de différents quartiers, ont, outre réalisé des travaux d’aménagement pour plusieurs artistes, crée une œuvre composée de briques de terre, cuites et émaillées. Sous la direction de Anne-Marie Schoen, plasticienne et céramiste, ils ont malaxé la terre puis formé des briques qu’ils ont personnalisées de leurs empreintes et empilées après cuisson jusqu’à former un important totem. La 20 e œuvre du sentier. « Les jeunes sont tous ressortis fiers et valorisés de cette expérience », explique Etienne Cuny, éducateur de prévention. Symboliquement, chacun d’entre eux a déposé au centre de l’œuvre un objet personnel en souvenir de cette création collective. 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :