[90] Vivre le Territoire n°84 mai/jun 2007
[90] Vivre le Territoire n°84 mai/jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°84 de mai/jun 2007

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,0 Mo

  • Dans ce numéro : un dossier sur les « Eurockéenes ».

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
À SAVOIR Ancienne colonie française, la Haute-Volta obtient l'indépendance en 1960. Le nom actuel du pays (Burkina Faso) date du 4 août 1984. Il signifie la patrie des hommes intègres. Sa capitale est Ouagadougou. Il compte près de 14 millions d’habitants. Contacts Jean Claude Chérasse Vice Président chargé de la coopération décentralisée. Tel : 03 84 90 91 36 Conseil général du Territoire de Belfort Cellule coopération internationale Évelyne Pujo/Pierre Michaillard Place de la révolution française 90020 Belfort cedex Tel : 03 84 90 93 74 Courriels : evelyne.pujo@cg90.fr ou pierre.michaillard@wanadoo.fr Au Burkina Faso Pierre Michaillard Tel : 00226 50 38 77 09 ou 00226 70 21 34 40 RELATIONS NORD-SUD Le Conseil général soutient les communes du Burkina Faso Depuis avril 2006, le Burkina s’est doté de 302 nouvelles communes s’ajoutant aux 49 communes existantes. Des élections ont eu lieu dans tout le pays, permettant l’émergence d’une démocratie locale. Une démarche porteuse de développement et activement soutenue par le Conseil général. « Dans le cadre d’une coopération qui officialise les relations entre notre collectivité et les nouvelles communes, explique Jean Claude Chérasse vice-président en charge de la coopération décentralisée, le Conseil Général a signé une convention quinquennale avec les municipalités de Tanghin – Dassouri et Komki Ipala dans les domaines de la formation des nouveaux élus et l’accompagnement des programmes de développement communal élaborés par leurs élus ». Un partenariat qui s’inscrit dans la droite ligne de l’appui que le Conseil général apporte depuis les années 1980 aux Burkinabè. en actions LE CONSEIL GÉNÉRAL Ancienne colonie française devenue indépendante en 1960, ancienne Haute Volta, le Burkina Faso écrit actuellement une nouvelle page de son histoire. Le Conseil général du Territoire de Belfort participe à ce développement politique et technique. Depuis les années 80, le Conseil général apporte son soutien à la population du Burkina Faso. « D’une aide d’urgence pour faire face aux graves problèmes de sécheresse dans toute cette zone sahélienne, notre intervention s’est rapidement structurée autour de programmes de développement, dans une approche de mutualisation avec d’autres collectivités locales françaises ». Reconnue par le Ministère des Affaires Etrangères Cela a conduit en particulier à la création à Ouagadougou de la Maison de la Coopération Décentralisée, lieu ressource pour les acteurs de la coopération avec le Burkina. Devenue Association de droit Burkinabè et présidée par un élu de l’Association des Maires burkinabés elle est reconnue pour sa qualité par les autorités locales et le Ministère des Affaires Étrangères à Paris. Le Conseil général y tient toute sa place, Jean Claude Chérasse y étant élu Vice Président. « Du côté de nos partenaires, les élus actuels des nouvelles LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT 12 VIVRE LE TERRITOIRE N°84 communes sont souvent des personnes impliquées dans nos programmes précédents, et ayant pris conscience de la notion d’intérêt général. Cette démarche d’éducation au développement s’appuie également, fortement, sur l’action du Comité de Jumelage de notre département auquel nous apportons notre appui financier depuis de longues années ». Se sont ainsi développés des projets tels que les échanges entre collégiens de Valdoie et de Komki ou la signature de la convention validant les actions des étudiantes infirmières de Belfort et Montbéliard dans les dispensaires des deux communes partenaires au Burkina. Quel est l’enjeu de cet engagement ? Soutenir au Sud, sensibiliser au Nord « Intervenir au Sud pour répondre aux besoins des populations, sensibiliser au Nord nos concitoyens et prioritairement les jeunes à leurs responsabilités dans le développement partenarial des pays du Sud, sont les deux facettes d’une même démarche de coopération responsable, respectueuse de chacun et dont l’un des buts est de permettre à ces populations de maîtriser leur destin économique, social et politique ». Le Conseil général accueillera des élus des communes de Tanghin Dassouri et Komki Ipala fin juin, pour les Jumelliades de Belfort, en partenariat avec la Ville. P.F.
SITE DU MALSAUCY Naturellement vôtre LE CONSEIL GÉNÉRAL Niché au cœur d’un espace naturel préservé, le site du Malsaucy procure, dès les beaux jours, dépaysement et quiétude, et donne un air de vacances aux journées passées en famille. Avec sa plage de sable fin, ses espaces verts et ses animations familiales, le site du Malsaucy devient, dès les premiers soleils, un haut lieu de détente du Territoire de Belfort. Confié à la Base de loisirs, service du Conseil général, elle en assure le fonctionnement estival. « Nous nous efforçons de préserver le besoin de tranquillité des uns tout en répondant à la demande de loisirs des autres » explique Cyril Colom, responsable de la Base de loisirs. Nouveaux pédalos, nouvelles cabines de plage réalisées par le Centre d’aide par le travail (CAT) de Lepuix-Gy, la Base de loisirs s’est remise à neuf avant son ouverture en avril avec deux semaines d’avance pour cause de météo estivale. Détente en famille Si l’eau est encore un peu froide en cette saison, ceux qui apprécient les vertus apaisantes du site y trouveront l’occasion de se faire bronzer, piqueniquer ou encore se promener. Les promenades pourront même se prolonger du côté de la Véronne où un sentier a été aménagé par les services de la direction de l’environnement du Conseil général. Et si rien ne viendra déranger les estivants à la recherche de calme, petits et grands qui le souhaitent pourront s’adonner gratuitement à l’activité familiale de leur choix. Parmi les loisirs possibles tout au long de la semaine : pédalo, voile ou canoë kayak, balade à poney ou encore atelier cirque. La Base de loisirs pérennise également sa location de rollers et vélos mis en place en 2006, ainsi que sa médiathèque de plein air, mais cette fois, livres, BDs et revues seront à disposition du public tous les jours de la semaine. Cinéma, théâtre et musique A partir de la mi-juillet, l’offre s’enrichit de spectacles et de séances de cinéma en plein air. Asterix et les Vikings, OSS 117 ou l’âge de glace 2, diffusés en partenariat avec l’association Cinéma d’Aujourd’hui, seront projetés le mardi en soirée tandis que des compagnies sélectionnées parmi les catalogues Territoire en Scène (dispositif de soutien à la programmation culturelle dans les communes du département mis en place par le Conseil général,ndlr) viendront donner des représentations sous chapiteau les samedis en fin d’après-midi. Au programme : concert de salsa, nouvelle chanson française, théâtre et guinguette le jour du 14 juillet. Le site fermera ses portes du 23 juin au 6 juillet pour l’habituel festival des Eurockéennes. « Les 23 et 24 juin, nous proposons au public de découvrir l’autre côté du plan d’eau à l’occasion des portes ouvertes de la Base nautique ». La Base de loisirs est ouverte tous les jours et si les températures estivales persistent, les vacances pourraient commencer avant l’heure sur le site du Malsaucy. C.J. Contact Programme complet sur l’agenda VLT 84 ou sur www.cg90.fr Base de Loisirs Site départemental du Malsaucy 90300 Sermamagny Tel : 03 84 29 21 13 Courriel : loisirs@cg90.fr LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT VIVRE LE TERRITOIRE N°84 13 en actions Farniente ou vacances actives, les familles sont heureuses sur le site du Malsaucy. À SAVOIR Située également sur le site du Malsaucy, la Maison départementale de l’environnement (MDE) propose « Nos poubelles années », une exposition aux airs de fête foraine avec chamboul’tout, train-fantôme et voyante extra-lucide pour apprendre tout en s’amusant l’importance du tri et du recyclage des déchets. Pendant les vacances, la MDE est ouverte tous les jours de 14h à 18h. Fermeture du 15 juin au 15 juillet inclus.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :