[90] Vivre le Territoire n°82 jan/fev 2007
[90] Vivre le Territoire n°82 jan/fev 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°82 de jan/fev 2007

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : bien vieillir dans le territoire...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
LE TERRITOIRE EN ACTIONS Les chiffres Nombre de salariés : 360 dont 65% de femmes Turnover : 17% (moyenne nationale des centres d’appels : 20%) Surface de bureaux : 3 000 m² occupés à 50% ÉCONOMIE Téléperformance recrute Connecté au Technopôle depuis l’automne 2005, ce centre d’appels va embaucher 200 personnes dans les douze mois à venir. Avec 360 salariés aujourd’hui, ses effectifs pourraient approcher le chiffre de 700 en 2008. Téléperformance va embaucher 200 nouveaux chargés de clientèle en 2007. Dopé par la forme insolente de la téléphonie mobile, Téléperformance a battu en 2006 ses pronostics en matière d’embauche. Prestataire de services pour l’opérateur SFR, ce centre d’appels emploie à ce jour 360 salariés sur le Technopôle, contre 300 programmés lors de son ouverture, en septembre 2005. Il devrait en compter 200 de plus d’ici fin 2007, avant une probable nouvelle vague d’embauches en 2008. Le recrutement est basé sur une méthode - celle des « habilités » - qui relègue au second plan les diplômes. Exclus du système scolaire, chômeurs de longue durée, titulaires d’un CAP ou d’un Bac + 4 : tout le monde a sa chance. Parmi les critères retenus figurent les capacités à s’exprimer à l’oral, à respecter les consignes du personnel d’encadrement ou à gérer le stress et les interlocuteurs difficiles. Et la concurrence est rude, car il y a beaucoup plus de candidatures que de postes (essentiellement de chargés de clientèle) à pourvoir. Dirigé depuis deux mois par Algor Bocoum, le site belfortain de Téléperformance emploie 65% de femmes, âgées en moyenne d’une trentaine d’années. Il compte également 6% de travailleurs handicapés. La loi fait obligation aux entreprises d’atteindre ce pourcentage dans un délai maximum de trois ans ; Téléperformance n’a eu besoin que d’une année. Dans le Nord Franche-Comté où le nombre de demandeurs d’emplois, tous âges confondus, reste élevé, les perspectives de développement de ce centre d’appels offrent une vraie bouffée d’oxygène, même si les salaires de départ n’excèdent pas le Smic. J.O. Contact Pour le recrutement : ANPE de Belfort 28 rue Thiers Tél. 03 84 58 75 30 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT 24 VIVRE LE TERRITOIRE N°82
SKI HANDI « Notre coup de cœur » L’école de ski du Ballon d’Alsace est la seule du massif vosgien à posséder des « skis handis ». Les paraplégiques peuvent ainsi s’adonner à une pratique forte en sensations. Le ski handi, des sensations fortes de glisse et de vitesse Si par sécurité le « ski handi » ne se pratique pas seul, la personne handicapée dirige en parfaite autonomie le fauteuil-skis. « Le ski handi, c’est notre coup de cœur » explique Michel Misseré, directeur de l’Ecole de ski français du Ballon d’Alsace. Il n’est pas question ici de rentabilité, il s’agit de permettre à tous et pas uniquement aux valides de dévaler les pentes. « Selon les saisons, nous avons 5 à 10 personnes qui viennent utiliser le dispositif. Nous possédons deux fauteuils et un spécifique pour les enfants. Le ski handi peut se pratiquer dès l’âge de 8 ou 10 ans. L’important, c’est que la personne puisse actionner avec ses bras le système qui dirige les skis sous le fauteuil dans lequel elle est assise ». Mais si la personne handicapée est rapidement autonome, le ski handi ne se pratique pas seul. « Le skieur est encadré par un moniteur de l’ESF à laquelle il est relié en permanence à l’aide d’une corde. Notre rôle est de le former à la conduite des skis handis et d’assurer sa sécurité tout au long de la séance ». L’école propose des sessions de 2 heures sur rendezvous. Et si le temps de préparation est important, une fois dans la pente les sensations sont là ! « Ce système permet de se rendre sur des pistes vertes, bleues et mêmes rouges si celles-ci sont bien préparées. Il offre des sensations de glisse et de vitesse meilleures que le ski simple car l’on se trouve au ras du sol ». Des sensations à en faire pâlir les valides et du bonheur pour le skieur comme pour Michel, ravi de les voir heureux. C.J. Contact École de ski français 3 bis rue Georges Mercklé 90300 Valdoie Tél./Fax 03 84 29 06 65 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT VIVRE LE TERRITOIRE N°82 LE TERRITOIRE EN ACTIONS 25 LE SAVIEZ-VOUS L’École de ski français (ESF) du Ballon d’Alsace propose tout au long de la période hivernale des cours collectifs ou individuels de ski alpin, ski de fond ou surf et organise régulièrement des tests pour permettre à chacun de décrocher ses « étoiles ». Pour plus d’information, contacter l’ESF.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :