[90] Vivre le Territoire n°82 jan/fev 2007
[90] Vivre le Territoire n°82 jan/fev 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°82 de jan/fev 2007

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : bien vieillir dans le territoire...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
LE TERRITOIRE EN ACTIONS À savoir Le futur établissement de la Miotte comptera entre 70 et 80 salariés dont 88% de personnel médical et soignant. Les projets de vie et de soin seront largement inspirés des méthodes utilisées à « Carpe Diem », au Québec : concept d’humanitude, respect des rythmes, abandon des uniformes de soin. Concept d’humanitude : initié par des chercheurs français, il replace la vie au cœur du projet d’établissement par, notamment, A SAVOIR l’écoute des besoins des Le résidents, futur établissement la prise en de la compte Miotte de comptera leur histoire, entre 70 la et qualité 80 salariés de relation dont dans 88% les soins de personnel quotidiens, médical etc. et soignant. Les projets de vie et de soin seront largement inspirés des méthodes utilisées à « Carpe Diem », au Québec : concept d’humanitude, respect des rythmes, abandon des uniformes de soin. TERRITOIRE DE BELFORT Une résidence de retraite mutualiste en 2008 La Mutualité Française construit un « ensemble gérontologique » novateur à côté de l’actuelle clinique de la Miotte. Les plus de 60 ans y trouveront des services adaptés. Après trois ans de préparation, la première pierre de la future Résidence de la Miotte vient d’être posée, juste à côté de la clinique du même nom. En 2008, le Territoire disposera de sa toute première maison de retraite mutualiste, répondant aux besoins des plus de 60 ans, quel que soit leur état de santé et de dépendance. On y trouvera 118 lits en accueil gérontologique et 128 lits en unités de soins, dont 77 en « EH- PAD » (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), 26 en unité Alzheimer et 10 en accueil de jour. Ce projet, conduit par la Mutualité Française Territoire de Belfort, société à but non lucratif, sera novateur à plusieurs titres. L’ensemble architectural LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT 22 VIVRE LE TERRITOIRE N°82 regroupera dans un même bâtiment plusieurs types d’habitat spécialisé d’après le concept « d’hôtel gérontologique ». Les formules d’accueil seront particulièrement diversifiées : séjours temporaires, simple accueil de jour, hébergement d’urgence sanitaire et sociale (lit de repli), hébergement adapté à la dépendance physique ou cognitive (maladie d’Alzheimer) ou encore maison de retraite « classique ». Point commun des « maisons de retraite » regroupées à la Miotte : le niveau de qualité des prestations et du confort. « Nous voulons que cet établissement ait une haute valeur sociale ajoutée et soit accessible à tous » note le président Roger Scherrer. « C’est pourquoi notre tarif, suggéré par le Département, sera plutôt bas ». Les valeurs d’humanité et de solidarité, propres à la philosophie de la Mutualité et à la politique gérontologique impulsée par le Conseil général, y seront présentes. Quant aux familles, elles y trouveront une restauration quotidienne. Elles pourront aussi y effectuer de courts séjours en cas d’éloignement, et disposeront d’une chambre pour accompagner leur proche en cas de fin de vie. D.M. Contact Mutualité Française du Territoire de Belfort 9 rue Gambetta 90000 Belfort Tél. 03 84 58 62 62
2 questions à : Roger Scherrer, président de la Mutualité Française Vivre le Territoire : La Mutualité Française se lance dans un projet inédit avec la création de l’EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) à la Miotte. Jusque-là, vous étiez surtout impliqués dans l’optique et le dentaire. Roger Scherrer : Cette orientation nouvelle a eu pour élément déclencheur l’acquisition de la clinique de la Miotte par la Mutualité Française en 2003. En tant qu’acteurs de santé publique, nous avons décidé de lancer ce projet pour faire face au vieillissement annoncé de la population du département et aux besoins à venir. Nous ambitionnons d’être un modèle construit sur des valeurs d’humanités et comptons, à terme, constituer un réseau de services. VLT : Le projet mûrit depuis trois ans, il n’aurait pu voir le jour sans une dynamique départementale ? R.S. : Nous avons bénéficié d’appuis attentifs et de soutiens déterminés qui nous ont permis de gagner un an. Nous avons développé d’excellents partenariats avec la Ville et le Département qui nous soutiennent depuis le début et apportent par moitié leur caution. L’entente avec le Conseil général, qui mène une politique gérontologique pilote, a été totale. LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT VIVRE LE TERRITOIRE N°82 LE TERRITOIRE EN ACTIONS 23 CONCEPT D’HUMANITUDE Initié par des chercheurs français, il replace la vie au cœur du projet d’établissement par, notamment, l’écoute des besoins des résidents, la prise en compte de leur histoire, la qualité de relation dans les soins quotidiens, etc.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :