[90] Vivre le Territoire n°82 jan/fev 2007
[90] Vivre le Territoire n°82 jan/fev 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°82 de jan/fev 2007

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : bien vieillir dans le territoire...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
LE CONSEIL GÉNÉRAL EN ACTIONS RENCONTRES DU TERRITOIRE Questions/réponses De nombreuses questions ont été posées lors des Rencontres du Territoire. Vivre le Territoire publie une sélection de réponses. Les abords de certaines routes sont parsemés de détritus et mal entretenus ; que pouvez vous faire ? Depuis le 1er janvier 2007, le Conseil général assure la gestion et l’entretien de toutes les routes départementales du Territoire de Belfort. 61 agents de la Direction départementale de l’équipement (DDE) ont rejoint pour cela les services du Conseil général et ils disposent de quatre centres d'exploitation à Belfort, Joncherey, Giromagny et Saint Germain le Châtelet (anciennes subdivisions de la DDE transférées au Conseil général). Cette nouvelle étape de la décentralisation permet de mieux répondre aux attentes de la population et de prendre en compte ses observations afin d’offrir un véritable service public de proximité. On peut désormais adresser ses remarques concernant l'état des routes à Catherine Vigeant au Conseil général par courrier, courriel (catherine.vigeant@cg90.fr) ou par téléphone au 03 84 90 93 81. Les accès routiers de la ZAC des Prés d’Andelnans sont dangereux et très fréquentés ; pourquoi n’aménage t’on pas enfin correctement cette zone ? Le Conseil général a aménagé les ZAC (Zone d’aménagement concerté) des Prés et des Chênes (Hypermarché Cora) mais il n’avait jusqu’à présent aucune maîtrise de l’ancienne RN19. Depuis le 1er janvier 2006 l’Etat a transféré cette route au département. En articulation avec le plan de développement des transports en commun, Le Conseil général prévoit de réaliser deux carrefours giratoires aux entrées de la ZAC des Prés ce qui facilitera considérablement l’accès à cette zone. De même un giratoire sera installé dans les prochains mois près du magasin Conforama parallèlement aux travaux de construction de la ligne à grande vitesse du TGV Rhin-Rhône. Quand est ce que ma commune sera enfin raccordée à l’ADSL ? Le Conseil général soutient un projet d’internet haut débit au sein du Syndicat mixte de l'Aire urbaine (SMAU). La procédure pour couvrir l’ensemble de l’Aire urbaine en haut débit a été lancée par le SMAU en août 2006. Les objectifs sont notamment de couvrir les zones blanches. Tous les particuliers seront raccordés à l’internet haut-débit d’ici à la fin de l’année 2008, début 2009. Pourquoi n’y a-t-il pas de pistes cyclables prévues vers le Nord du département ? Avec l’Eurovéloroute des fleuves et la piste cyclable de la traversée de Delle, ce sont aujourd’hui près de 45 kilomètres de pistes et bandes cyclables qui sont mis à disposition des cyclistes, rollers et personnes à mobilité réduite dans le département. A cela viennent s’ajouter les 25 kilomètres que la Ville de Belfort a aménagés. Le programme de développement se poursuit actuellement avec deux projets majeurs d’une vingtaine de kilomètres supplémentaires : la liaison du sud de l’agglomération belfortaine et la liaison de la Vallée de l’Allaine : « la franco suisse ». L’ensemble de ce réseau structurant devrait être terminé en 2010/2011. Le Conseil général lancera en 2008/2009 les réflexions pour les programmes d’extension en direction du nord et de l’est du département. La circulation sur la piste cyclable de la Coulée verte est parfois difficile car elle n’est pas macadamisée. Le Conseil général ne peut-il pas améliorer cette piste cyclable ? Les usagers se plaignent régulièrement du mauvais état du revêtement sablé, notamment pour les déplacements quotidiens dans la partie urbaine. Le Conseil général a donc décidé d’appliquer un revêtement en enrobé tout le long de la Coulée verte. Le programme de réalisation s’étalera sur cinq années avec en 2007 un premier tronçon entre Essert et Bavillers. Va-t-on enfin rouvrir la voie ferrée Belfort-Delle ? La réouverture de la voie ferrée Belfort-Delle est aujourd’hui un projet prioritaire du nouveau Contrat de projets que l’Etat et la Région Franche Comté sont sur le point de conclure pour la période 2007-2013. Si ce dossier a reçu les accords de principe des collectivités, en particulier du Conseil général, son plan de financement n’est pas encore acté. Il restera alors à lancer les études techniques relatives à la remise en état de la ligne et à son électrification avec l’objectif, si cela est possible, d’une ouverture conjointe à celle de la gare TGV/TER de Belfort-Montbéliard. Pourquoi y’a t-il des listes d’attente dans les Maisons de retraite notamment pour les personnes âgées dépendantes ? Certaines maisons de retraite connaissent une plus forte demande que d’autres dans le département. Le Conseil général et les établissements ont donc mis en place un système commun de recensement des demandes afin de limiter les délais d’attente selon les situations. Le Département mène également une politique d’amélioration et d’adaptation des établissements afin d’offrir davantage de services pour les personnes âgées dépendantes. Enfin, un nouvel établissement d’accueil ouvrira en 2008 à la Miotte ainsi qu’une petite structure à Grandvillars et une extension à la Rosemontoise. D’autres projets sont également en cours d’étude, notamment dans le sud du département. LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT 10 VIVRE LE TERRITOIRE N°82
PERSONNES HANDICAPÉES Une maison pour plus de simplicité C’est sous l’impulsion de la loi handicap du 11 février 2005 que la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) a vu le jour en 2006, dans le Territoire. Si les pièces de la LE CONSEIL GÉNÉRAL EN ACTIONS Le Conseil général pilote la Maison départementale des personnes handicapées. Un guichet unique qui, en simplifiant les démarches, met fin au parcours du combattant auquel étaient confrontées les personnes handicapées. Maison sont encore dispersées, elles devraient être réunies sous un même toit, au centre commercial des 4 As (Belfort), d’ici la fin de l’année. Un lieu unique qui regroupera l’ensemble des réponses en lien avec les partenaires (Éducation Nationale, Direction du travail, Caisse d’Allocations Familiales, Caisse Primaire d’Assurance Maladie, associations…) afin d’offrir aux personnes handicapées du Territoire un accès simplifié aux services et aux aides qui leur sont destinés. Si la Maison n’est pas encore installée dans ses murs, le projet qu’elle porte a déjà pris forme. « Il faut évidemment un peu de temps pour organiser ce nouveau service, explique Françoise Dro, directrice de la MDPH, mais nous y travaillons et nous progressons. Auparavant, une personne handicapée ou les parents d’un jeune handicapé devaient multiplier les démarches auprès des institutions et des diverses structures pour obtenir les aides nécessaires. Dorénavant, avec la MDPH, ils trouveront en un seul lieu, un accueil, une information et des conseils personnalisés, adaptés à leur situation et à leur projet de vie ». Une équipe médico-sociale actuellement composée de 13 professionnels et complétée par des médecins vacataires proposera à l’usager une évaluation de sa situation, définira avec lui son « projet de vie » et activera les moyens nécessaires à sa mise en œuvre. Aide à la scolarisation, prestation de compensation du handicap, carte d’invalidité, adaptation de l’habitat, aménagement de véhicule, insertion professionnelle… La MDPH est la porte d’entrée à toutes les aides et témoigne de la volonté forte du département d’être au service de tous les habitants. P.F. Contact MDPH (adresse provisoire) 35 faubourg de Montbéliard 90000 Belfort Tel. 03 84 28 77 54 Courriel : sva90@9business.fr LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT VIVRE LE TERRITOIRE N°82 11 LE CHIFFRE 3000 DANS LE TERRITOIRE, PLUS DE 3000 PERSONNES SOUFFRENT D’UN HANDICAP RECONNU. A SAVOIR La MDPH offre ses services à toute personne, (enfant et adulte, de 0 à 60 ans) souffrant d’un handicap et à sa famille. Ses professionnels se déplacent au domicile des usagers.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :