[90] Vivre le Territoire n°81 nov/déc 2006
[90] Vivre le Territoire n°81 nov/déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de nov/déc 2006

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : en se fixant des objectifs particulièrement ambitieux, le Conseil général fait du Territoire de Belfort un département pionnier dans le domaine de l’eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
oisirs le magazine du Conseil général du Territoire de Belfort Une bouffée d’oxygène Mieux vaut tard que jamais ! Les acteurs économiques du Ballon d’Alsace ont accueilli avec un gros « ouf » de soulagement le schéma de réaménagement de ce site au potentiel touristique non négligeable. Réclamée à cor et à cri, sa concrétisation jouait l’Arlésienne depuis une quinzaine d’années. Il en a fallu des réunions, et aussi une forte volonté politique, pour parvenir à 24 pour le Ballon d’Alsace Ski alpin, ski de fond, tourisme estival : le réaménagement du sommet, avec le regroupement et la modernisation de ses installations, est – enfin – sur les rails. La mue s’achèvera à l’horizon 2009. Un domaine skiable de proximité dessiner les contours du nouveau visage de cette zone classée Grand Site National en 1982, à cheval sur trois régions (Alsace, Lorraine et Franche-Comté). Ses installations montraient des signes de fatigue de plus en plus inquiétants, à tel point que leur obsolescence menaçait à court terme la pérennisation du tourisme au Ballon. Le 24 mars dernier, l’ensemble des collectivités territoriales concernées (Conseils généraux du Haut-Rhin et du Territoire de Belfort, Communautés de communes de la vallée de la Doller et de la Haute-Savoureuse, communes de Riervescemont et de Saint-Mauricesur-Moselle, tous regroupés au sein du SMIBA, le Syndicat mixte interdépartemental du Ballon d’Alsace) a entériné un ambitieux programme d’aménagement. D’un montant total de sept millions d’euros (voir en encadré), les travaux viennent tout juste de débuter et s’achèveront, selon le calendrier prévisionnel, en 2009. Ils visent à restructurer l’offre de loisirs et à promouvoir l’image du Nord Franche-Comté : plus de 350 000 personnes foulent le sommet du Ballon en été et plus de 250000 en hiver. Par an, le nombre de touristes oscille entre 700000 et 900000. Deux idées principales ont servi de fil conducteur aux décideurs pour réorganiser le domaine skiable et rationaliser son fonctionnement : d’une part, le Ballon d’Alsace doit rester une station de ski de proximité ; d’autre part, ses installations doivent être regroupées et modernisées. En matière de ski alpin (70% des dépenses), une liaison verra le jour entre les sites de la Gentiane et du Langenberg, avec la construction d’une piste et d’un téléski, la réalisation d’une passerelle enjambant la RD 466 et la suppression d’un carrefour. Après le démontage des téléskis de la Jumenterie, il y a environ deux ans, la réhabilitation des infrastructures existantes va se poursuivre avec, par exemple, le doublement du téléski des Ecureuils. Figurent également dans ce schéma de réaménagement un stade de slalom et un système d’enneigement artificiel qui concernera plus de la moitié du domaine skiable. Même sans flocons naturels, on pourra skier avec certitude au Ballon de Noël jusqu’aux vacances de février. Les différents services (billetterie, école de Les financeurs Pour un budget d’environ 7 millions d’euros : Conseils généraux (68 et 90) : 3 millions d’euros au total. Communautés de communes : 300 000 euros. Régions Alsace, Lorraine et Franche-Comté : chacune 600 000 euros. État : 1,5 million d’euros (l’enveloppe doit encore être confirmée) ski, etc.) seront centralisés dans un bâtiment au pied de la Gentiane. Pour le ski de fond, un centre d’accueil (billetterie, poste de secours, toilettes, etc.) sortira de terre aux Démineurs. Les aménagements d’été ne sont pas oubliés. Ils ont notamment pour ambition de mettre un terme au stationnement anarchique, via le réagencement des parkings (jusqu’à 4 500 véhicules jour en été et 3 0500 en hiver). Un centre d’accueil et d’information basé au col, des sentiers de découvertes, ainsi que des aires de jeux, de détente et de pique-nique faciliteront la vie des touristes. Après 2009, l’hébergement proposé au sommet devrait à son tour faire l’objet d’un sérieux lifting. J.O. vivre le Territoire - novembre/décembre 2006 - n o 81
Aires de pique-nique, de jeux et de détente, sentiers de découverte, les activités estivales n’ont pas été oubliées du projet de réaménagement du sommet. Les sports de neige sont de saison. Ski alpin, ski de fond, luge ou encore randonnées raquettes attendent les amateurs au Ballon d’Alsace.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :