[90] Vivre le Territoire n°73 jun/jui 2005
[90] Vivre le Territoire n°73 jun/jui 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°73 de jun/jui 2005

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : un dossier sur le Ballon d’Alsace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
LA FERT [DU TERRlO ! RE
Lutter pied à pied En mai 2001, le nombre total des chômeurs selon les statistiques de la Préfecture s'élevait dans le Territoire de Belfort à 3200. Au printemps 2005, il s'élève à 6200 soit près du double en moins de quatre années. La déprime du marché mondial de l'énergie et les erreurs stratégiques des dirigeants d'ALSTOM ont pesé lourd dans les difficultés que connaît notre département. Mais il faut y ajouter le comportement idéologique d'un gouvernement qui continue à aider les entreprises… qui n'ont rien à vendre parce que le pouvoir d'achat des français est en berne et la consommation des ménages absente. De même les dispositifs mis en place qui négligent la force du secteur non marchand (qui permet souvent à des jeunes de faire leur première expérience professionnelle) ont eu un effet désastreux quant à la progression du chômage des moins de 25 ans. Quand j'aurai ajouté les échecs patents des programmes CIVIS (Contrat d'insertion vers la vie sociale) et du RMA (Revenu Minimum d'Activité) qui, pour 300 000 contrats prévus par le gouvernement en ont vu 500 se réaliser sur l'ensemble du Territoire français, vous comprendrez que jamais le Territoire de Belfort n'a connu une situation aussi difficile. D'autant qu'avec la progression du chômage et du nombre de RMIstes, on assiste parallèlement à l'éclatement des familles et à son cortège de problèmes pour les enfants. Cela se traduit dans notre département par le triste record national de la progression des divorces. C'est dans ce contexte qu'il nous faut lutter pied à pied et dessiner des perspectives d'avenir qui soient réelles et encourageantes. Et c'est ce combat que nous menons dans le Territoire avec le développement des zones d'activités (Techn'Hom à Belfort, l'Aéroparc à Fontaine, la zone des Tourelles à Morvillars, etc.) et les grands travaux (TGV, RN19, desserte du Pays sous-vosgien, Boulevard Kennedy à Belfort, programme Contrat collèges, centre de secours à Beaucourt et Giromagny et le site médian de l'hôpital) qui sont d'ores et déjà générateurs d'emplois. vivre le Territoire - juin/juillet 2005 - n o 73 éditorial Yves Ackermannen compagnie de Luc Gwiazdzinski (à gauche), directeur de la Maison du temps et de la mobilité et Foudil Teguia (à droite), directeur du Syndicat mixte de l'aire urbaine, récompensé de la « Marianne d'Or » de l'innovation le 11 mai 2005 à l'Assemblée nationale. Les contrats signés avec l'État pour développer les Contrats d'avenir, avec la Région Franche-Comté pour les Contrats tremplins et la mise en route expérimentale du Contrat de Retour à l'Emploi par le Conseil général livrent eux aussi des pistes d'espoir à celles et ceux qui souffrent et recherchent une reconversion. Le travail exemplaire mené avec la Région de Franche-Comté en matière de formation devrait également porter ses fruits dans les mois à venir. Certes, le Territoire de Belfort n'est pas dans la situation de la sidérurgie lorraine des années 1980, mais la mobilisation de tous est nécessaire pour inverser une tendance qui n'est pas inéluctable. Les dernières élections européennes ont indiqué clairement la voie de l'urgence sociale et même si l'Europe a eu bon dos de supporter à la place du gouvernement les conséquences de la régression sociale, cette urgence doit absolument être prise en compte par un gouvernement resté jusqu'alors autiste. Mais si le contexte, vous l'aurez compris, est particulièrement difficile, l'on se doit également de relever ce qui l'est moins. Le mois de Juin c'est aussi l'été, les fêtes, la plage du Malsaucy et le contact avec une nature plus accueillante… Je vous souhaite un excellent été en pleine nature et respectueux des autres et de l'environnement. Yves AckermannPrésident du Conseil général 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :