[90] Vivre le Territoire n°177 jui/aoû 2018
[90] Vivre le Territoire n°177 jui/aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°177 de jui/aoû 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : 30 ans d'Eurocks.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ACTUALITÉS EN CHIFFRE 300 C’EST LE NOMBRE D’ENFANTS PLACÉS SOUS LA PROTECTION DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT EN 2018. ILS SONT ACCUEILLIS AU DOMICILE D’ASSISTANTS FAMILIAUX, AGRÉÉS ET SALARIÉS DU DÉPARTEMENT AINSI QU’EN ÉTABLISSEMENTS PUBLICS OU PRIVÉS ASSOCIATIFS (FOYER DE L’ENFANCE, VILLA DES SAPINS, CEP DE LA DOUCE, EPONA). ASSOCIATIONS DEMANDES DE SUBVENTIONS AVANT MI-SEPTEMBRE ! Le Département procédera aux attributions de subventions pour les partenaires associatifs dès les premières semaines de 2019. Dès lors, les demandes de subventions pour l’exercice 2019 devront parvenir pour instruction par les services du Département dans la première quinzaine de septembre. Le dossier à remplir est en ligne sur F www.territoiredebelfort.fr FAMILLES La nouvelle jeunesse du Foyer de l’enfance À Belfort, les travaux d’agrandissement du Foyer de l’enfance sont achevés. Les enfants qui séjournent dans l’internat, de 6 à 13 ans (et les jeunes de moins de 18 ans en cas de fratries), bénéficient désormais d’une salle de loisirs. Les équipes éducatives peuvent y organiser des activités de groupe selon les tranches d’âge. Un espace parents/enfant Du côté du centre maternel, qui peut accueillir jusqu’à trois futures mères ou jeunes mères avec leur enfant de moins de 3 ans, une chambre accessible aux personnes à mobilité réduite a été spécialement aménagée. Une salle de médiation a également été installée pour permettre les visites des familles ou des pères et ainsi maintenir le lien dans un cadre convivial et sécurisé. Elle est équipée en mobilier, frigo, micro-ondes et chauffe-biberon INSERTION pour préparer les repas de bébé, et dispose également d’un espace de jeux parents/enfants. Un financement départemental Au niveau du service du placement familial d’urgence, de nouveaux espaces de rangement ainsi qu’un nouveau bureau pour la psychologue du service ont été réalisés. Une salle permet de recevoir les familles et d’organiser les rencontres avec les assistants familiaux du Département. Parallèlement aux extensions, qui représentent 168 m² supplémentaires, le Foyer de l’enfance a bénéficié de travaux de rénovation, et notamment la réfection complète de la toiture et l’isolation thermique des bâtiments existants. Le coût global de l’opération, financé par le Département du Territoire de Belfort, s’élève à 710 000 euros. Signature du Pacte Territorial d’Insertion —— « J’ai souhaité agrandir mais surtout rénover le foyer de l’enfance car depuis 2015, date de notre arrivée, Madame Richter, directrice à l’époque, nous a alertés sur la détérioration du bâtiment. En effet, les locaux ne correspondaient plus aux besoins des enfants et des agents. Cet agrandissement va permettre de mettre en place de nouveaux lieux de vie beaucoup plus fonctionnels. Je le rappelle, il est essentiel de travailler la relation parents/enfants quand cela est encore possible. » —— Marie-France Céfis, Vice-présidente déléguée à l’enfance et la famille Mercredi 25 avril, Florian Bouquet, Président du Département du Territoire de Belfort, et Sophie Elizéon, Préfète du Territoire de Belfort, ont signé le Pacte Territorial d’Insertion, en présence de nombreux partenaires. À travers ce document, le Département a souhaité rendre plus efficace la mise en œuvre de formations de qualité et de parcours d’insertion pour les demandeurs d’emploi en difficulté et plus particulièrement les bénéficiaires du RSA. 8 Vivre le Territoire N°177 — Juillet/Août 2018
TERRITOIRE DE BELFORT LES FORÊTS TESTENT DE NOUVELLES ESSENCES Le 30 mai, Florian Bouquet a signé au nom du Département, une convention avec l’Union régionale des Communes forestières de Bourgogne Franche-Comté et l’Office national des forêts. L’objectif  : créer un réseau de parcelles expérimentales afin d’une part de tenter de renforcer la contribution des forêts publiques à la filière bois régionale et d’autre part, de tester de nouvelles essences plus adaptées au changement climatique. Sur le Territoire de Belfort, la forêt couvre 44% du département, soit 26 615 ha. Les communes en possèdent 47%, l’État 11% et les propriétaires privés 42%. Toutes les communes du Département possèdent une forêt relevant du régime forestier. La surface va de 4 hectares à 511 hectares. En moyenne, chaque Juillet/Août 2018 — N°177 Vivre le Territoire année, les forêts communales du Territoire exploitent environ 60 000 m 3 de bois. 40 000 m 3 sont commercialisés à des professionnels et 20 000 m 3 sont consacrés à l’affouage*. Le bénéfice moyen pour les communes est d’environ 50 à 100 € /ha/an. ACTUALITÉS Un maximum d’une vingtaine de parcelles expérimentales de 0,5 ha à 10 ha seront créées dans le cadre de cette convention. L’affouage* est la possibilité donnée par le Code forestier à un conseil municipal, pour que celui-ci réserve une partie des bois de la forêt communale pour l’usage domestique des habitants (source  : wikipédia) 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :