[90] Vivre le Territoire n°174 jan/fév 2018
[90] Vivre le Territoire n°174 jan/fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°174 de jan/fév 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : le département met le cap sur l'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ÉVÉNEMENT ACTUALITÉS EN CHIFFRE 4 000 C’EST LE NOMBRE DE PERSONNES EMPLOYÉES PAR GENERAL ELECTRIC SUR LES SITES DU TECHN’HOM ET DE BOUROGNE. ALSTOM TRANSPORT EMPLOIE, QUANT À LUI, ENVIRON 400 COLLABORATEURS. EMPLOI GE RECENTRE SES ACTIVITÉS Lundi 13 novembre 2017, le nouveau PDG de General Electric, John Flannery, a annoncé un plan de redressement drastique et des milliers de licenciements dans le monde. Le groupe cherche à se recentrer sur trois activités  : l'aéronautique, la santé et l’énergie. Cette décision semble également motivée par la nécessité de revaloriser les actions de GE, qui ne cessent de décrocher depuis quelques mois. Lors du rachat de la branche énergie d’Alstom en 2015, le PDG de l’époque, Jeff Immelt, s’était engagé à créer 1000 emplois en France, et au moins 500 à Belfort. Un important projet d'investissement devait même permettre la création d’un Pôle d'excellence mondial de l’énergie à Belfort. À ce jour, le site a vu la création d’un centre administratif qui a permis l’embauche de près de 200 salariés. « Les élus restent donc mobilisés pour le respect des engagements pris », a rappelé Florian Bouquet, Président du Département du Territoire de Belfort. Mais la promesse faite par l’ancien PDG de GE apparaît aujourd’hui bien fragile. ÉCONOMIE Quel avenir pour Alstom ? L’association d’Alstom Transport avec l’Allemand Siemens devrait être effective en 2018. Elle laisse toutefois les élus du Territoire de Belfort dubitatifs. « Certes, face au géant chinois CRRC et au projet d’alliance entre Siemens et le Québécois Bombardier, il peut être pertinent qu’Alstom ne reste pas isolé et s'allie avec un constructeur de référence, européen de surcroît. Mais une alliance n'a du sens pour nous, élus locaux, que si elle conduit à préserver et à développer l'emploi dans notre département à travers notamment la politique de diversification prévue dans le plan de sauvetage. À ce stade, la position de l’État, qui s’est désengagé du capital d'Alstom et qui valide une prise de contrôle du partenaire PRÉFECTURE Une Préfète pour le Territoire allemand sur le nouveau groupe, laisse pour le moins perplexe. Quelles garanties la France a-t-elle obtenues de l'Allemagne sur la préservation de l'emploi sur le site historique de Belfort ? » s’est inquiété Florian Bouquet, Président du Département. Pour le Ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, en visite à Belfort en octobre 2017, « les engagements pris le 4 octobre 2016 et notamment celui de développer l'activité du site Alstom de Belfort seront tenus, l'État est là pour les garantir ». Il a aussi confirmé que la construction du TGV du Futur se ferait bien sur le site belfortain. Cependant, l’État a refusé de maintenir sa présence au capital d’Alstom, malgré la demande pressante des syndicats et des élus du département. Pour la première fois dans l’histoire du département, le Préfet du Territoire de Belfort n’est pas « un » mais « une » Préfète. Sophie Elizéon, ancienne Préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès du Préfet de la région Hauts-de-France, Préfet de la zone de défense et de sécurité Nord et Préfet du Nord, a pris ses fonctions à Belfort le 16 novembre 2017. Elle succède à Hugues Besancenot qui a rejoint Paris pour prendre la tête de la Direction générale des étrangers. Madame la Préfète est également Chevalier de l’ordre national du Mérite. 6 Vivre le Territoire N°174 — Janvier/Février 2018
JOURNÉE PORTES CLOSES Le Conseil départemental solidaire des communes À l’initiative de l’Association des Maires du Territoire de Belfort, une journée de mobilisation s’est déroulée le jeudi 9 novembre 2017, afin de dénoncer « la baisse continue et massive des dotations de l’État ». Pour manifester leur mécontentement face à la PISTES CYCLABLES NOUVEAU SCHÉMA EN 2018 La liaison cyclable et voie verte reliant la commune de Châtenois-les-Forges à la Coulée verte fut l’un des chantiers importants de l’année 2017. Outre la participation du Département, le Grand Belfort a apporté une contribution d’un montant de 200 000 € pour la réalisation de cet ouvrage. L’année 2018 verra l’élaboration d’un nouveau schéma de développement des pistes cyclables sur le Territoire de Belfort et en priorité sur le secteur du nouvel Hôpital Nord Franche-Comté. Janvier/Février 2018 — N°174 Vivre le Territoire politique gouvernementale, de nombreux maires ont ainsi décidé de fermer les portes de leurs mairies et se sont réunis devant la Préfecture du Territoire de Belfort en guise de protestation. En signe de solidarité avec les Maires, mais aussi pour ERRATUM NUMÉRO DE TÉLÉPHONE DE L’AGENCE AZAE Une erreur s’est glissée dans le dossier « Le Département au chevet des aînés » paru dans le magazine Vivre le Territoire N°173 (novembre-décembre 2017). Dans la liste des services d’aide à domicile présents dans le Territoire de Belfort, page 14, le numéro de téléphone de la structure de services à la personne AZAE n’est pas correct. La rédaction de Vivre le Territoire prie ses lecteurs de bien vouloir l’excuser. Les coordonnées de l’agence sont les suivantes  : F AZAE 62 Faubourg de Montbéliard 90 000 Belfort Tél.  : 03 84 46 05 41 dénoncer « les importantes baisses de dotations subies par les Départements », le Président du Conseil départemental, Florian Bouquet, a décidé de se joindre à la mobilisation. À cette occasion, il a rappelé qu’il était, lui aussi, un élu municipal et ne pouvait « rester indifférent à la situation d’étranglement que subissent les communes. Cette politique nationale a par ailleurs un impact réel sur notre institution. Nous avons perdu 7,5 millions de recettes depuis 2014. Si cela continue, nous ne pourrons plus jouer notre rôle de partenaire et d’accompagnateur dans l’aide aux communes ». ACTUALITÉS « Comment qualifier cette réaffirmation solennelle de l’attachement de l’État au principe de libre administration des collectivités locales, comme l’a fait le premier ministre, alors que dans le même temps on fait main basse sur leurs marges de manœuvre financière ? ! » Pierre Rey, Président de l’Association des Maires du Territoire de Belfort SAINTE BARBE LES POMPIERS À L’HONNEUR À l’occasion de la traditionnelle célébration de Sainte Barbe une cérémonie officielle a eu lieu, le vendredi 1er décembre 2017, au Centre de secours Les Tourelles à Morvillars, en présence notamment de Florian Bouquet, Président du conseil d’administration du SDIS et de Sophie Elizéon, Préfète du Territoire de Belfort. L’occasion de saluer l’implication des sapeurs-pompiers du Territoire de Belfort dans l’exercice quotidien de leurs missions et de remettre grades, décorations, diplômes et médaillons aux récipiendaires. 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :