[90] Vivre le Territoire n°174 jan/fév 2018
[90] Vivre le Territoire n°174 jan/fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°174 de jan/fév 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : le département met le cap sur l'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
CULTURE MARIONNETTES De ces histoires qui ne tiennent qu’à un fil La compagnie attire plus de 30 000 spectateurs par an SOLSTICE DE LA MARIONNETTE Temps fort de la saison du Théâtre de Marionnettes de Belfort, le Solstice, festival des arts de la marionnette, propose du 9 au 25 février, 11 spectacles pour les enfants et 4 pour les plus grands et les adultes (voir page 25). L’art de la marionnette a vu le jour dans le Territoire de Belfort grâce à la compagnie « Une poignée d’images ». En une trentaine d’années, la structure, devenue professionnelle, a créé et diffusé des centaines de spectacles pour les petits et les grands, hissant le Territoire de Belfort au rang de capitale régionale de la marionnette. Seule structure permanente de la région Bourgogne Franche-Comté, le Théâtre de marionnettes de Belfort peut se prévaloir d’un rayonnement qui dépasse largement les frontières de l’Aire urbaine. Le fruit d’une histoire qui plonge ses racines dans les années 80 et qui a vu s’épanouir au fil du temps, une compagnie, un festival, un lieu et des projets européens. « Au départ, il y a l’envie de quelques étudiants du Territoire d’imaginer des spectacles pour enfants et dans la foulée, la création de la compagnie Une poignée d’images. C’était en septembre 1981, explique Jean-Paul Lang, directeur du Théâtre de marionnettes de Belfort et de la compagnie Une poignée d'images. Ensuite cela a été très vite. Nous avons créé et produit des spectacles et pour répondre au succès grandissant, nous avons mis en place, un petit festival qui est devenu le rendez-vous annuel que tout le monde connaît aujourd’hui sous le nom de Solstice de la marionnette (voir encadré) ». De Cuba à la Russie En 1985, la troupe devenue professionnelle, joue principalement pour le très jeune public et pour les scolaires. « Ce travail régulier nous a donné une certaine notoriété et nous avons dès lors été invités à effectuer des tournées à l’étranger ». De Cuba à la Russie en passant par le Brésil et une vingtaine de pays européens, la troupe prend son envol, développe un programme de spectacles pour adultes et conforte son assise dans le Territoire de Belfort. La création du Théâtre de marionnettes de Belfort en lieu et place de l’ancien temple Saint Paul, 20 Vivre le Territoire N°174 — Janvier/Février 2018
rue Jean de la fontaine à Belfort, en 1993, et son extension en 2013, a enraciné la compagnie tout en lui donnant des ailes. « Cela nous a permis de développer une offre de formation, d’accueillir les scolaires, de créer un atelier de marionnettes et de mettre en place des expositions et des conférences ». 30 000 spectateurs Une activité intense qui suscite un intérêt bien au-delà des frontières départementales. « En 2010 on s’est vu confier la direction de deux grands projets européens. Ce fut beaucoup de travail pour notre petite équipe mais surtout une forme de reconnaissance. » Avec ses 30 000 spectateurs annuels la compagnie aurait-elle atteint le sommet de son art ? « Nous avons des acquis, de l’expérience, nous allons nous appuyer sur cette expertise pour candidater au label créé par le ministère de la culture (voir encadré). L’obtenir serait une formidable consécration et surtout un tremplin vers de nouvelles aventures. » F Contacts  : Théâtre de marionnettes de Belfort 30 rue Jean de la Fontaine 90000 Belfort Tél.  : 03 84 28 99 65 Courriel  : marionnettebelfort@hotmail.com Site  : http://marionnette-belfort.com/UN LABEL NATIONAL DES ARTS DE LA MARIONNETTE G Avec l'École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (ESNAM) et l’Institut International de la Marionnette, la France a positionné les arts de la marionnette dans une dynamique d’excellence. La création annoncée d’un label national des arts de la marionnette, dont les décrets d’application sont attendus courant 2018, confirme la reconnaissance par l’État de cette discipline et de ses formes associées dans les arts vivants. Si les contours d’attribution de ce label restent encore flous, on peut penser que la place qu’occupe le Théâtre de marionnettes de Belfort au sein de la région Bourgogne Franche-Comté le met en bonne position pour concourir à cette labellisation « qui nous apporterait des perspectives considérables de développement et de rayonnement » souligne Jean-Paul Lang, directeur du Théâtre de marionnettes de Belfort. ÉVÉNEMENT CULTURE Vivre le Territoire  : Quel regard le Département porte-t-il sur le théâtre de marionnettes ? —— Mon rôle de Président est de garantir la diversité des structures afin que chaque Terrifortain trouve, dans le département, une offre culturelle qui lui corresponde. La marionnette a donc toute sa place dans le Territoire. Le Théâtre de marionnettes de Belfort livre, depuis 35 ans, des spectacles qui attirent un très nombreux public et le Solstice de la marionnette a connu un grand succès en 2017 avec plus de 4 800 spectateurs. C’est donc un regard extrêmement positif que je porte sur l’action conduite par la compagnie Une poignée d’images. Ce théâtre unique en Bourgogne Franche-Comté est une richesse pour le Territoire de Belfort et nous sommes heureux de soutenir ses activités. Pour notre département, c’est une richesse, qui contribue à son rayonnement culturel et donc à son attractivité. Soutenir cette structure d’une grande qualité est Légende essentiel photos. pour le Xxxx Territoire. xxxx —— xx x xxx x xxxx Florian xxx Bouquet, Président du Conseil départemental du Territoire de Belfort Janvier/Février 2018 — N°174 Vivre le Territoire 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :