[90] Vivre le Territoire n°168 jan/fév 2017
[90] Vivre le Territoire n°168 jan/fév 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°168 de jan/fév 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'hiver prend de la hauteur au ballon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
1 REPORTAGE salle des fêtes Plus d’un siècle et plus une ride Après un siècle de bons et joyeux services, la salle des fêtes de Belfort a retrouvé le style flamboyant de sa prime jeunesse. Construit entre 1912 et 1914, le bâtiment a été inauguré à la fin de la première guerre mondiale et rénové à deux reprises en 1961 et en 1982. Après une période de consultation auprès des Belfortains durant l’été 2015, d’importants travaux ont été réalisés permettant à l’édifice de retrouver son lustre d’antan. Sa réouverture au public en novembre 2016 a permis à chacun d’apprécier le travail effectué par Jean-Christophe Muringer, l’architecte missionné par la municipalité pour redonner vie à ce bâtiment belfortain bénéficiant d’un rayonnement départemental. 16 VivreleTerritoire N°168 LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT
5 6 2 4 3 REPORTAGE salle des fêtes 1/Près d’un an de travaux et un budget de 3,1 M € ont été nécessaires pour offrir une nouvelle jeunesse à cet élément du patrimoine belfortain. 2/La capacité de la salle principale a été portée à 1130 personnes à laquelle il faut rajouter celle du balcon et ses 226 places. 3/Moulures, corniches et verrières ont retrouvé leur flamboyance originelle. 4/Des mises en conformité technique importantes ont été réalisées telles que  : l’accessibilité PMR (Personnes à mobilité réduite), des améliorations thermiques et acoustiques, la sécurité incendie, les issues de secours… 5/Le plafond initial a été rétabli dans ses courbes et son aspect monumental. Il culmine dorénavant à 12 m de haut. Il était jusqu’alors dissimulé derrière un faux plafond mis en place lors de la première rénovation en 1961. 6/L’embellissement de l’extérieur n’a pas échappé aux travaux avec notamment la réfection de l’escalier principal et du parvis.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :