[90] Vivre le Territoire n°167 nov/déc 2016
[90] Vivre le Territoire n°167 nov/déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°167 de nov/déc 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : naissance du Pôle métropolitain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
ALIMENTATION filières courtes À VOIR SUR www.territoiredebelfort.fr Retrouvez Agrilocal90 en vidéo, à l’occasion du reportage réalisé en septembre dernier au collège Mozart à Danjoutin. AGRILOCAL 90 Mettre en relation les producteurs locaux et la restauration collective. Le dispositif agrilocal90.fr initié par le Département tourne aujourd’hui à plein régime. En 2015, plus de 16 tonnes de légumes, viandes et laitages produits localement sont allés directement dans les assiettes des Terrifortains. Une dynamique qui laisse présager un long avenir aux filières courtes. ç Patrick Fitamant Le terroir au menu Soutenir une alimentation de qualité, locale, génératrice d’emplois et de relations humaines. L’outil Agrilocal, plateforme internet, permet de développer les filières courtes. Initié à l’origine par les Départements de la Drôme et du Puy-de-Dôme, la mise en œuvre de l’outil a été soutenue par le Département du Territoire de Belfort dès 2012. « Le site « agrilocal90.fr » permet une mise en relation directe et simplifiée entre les acheteurs publics de la restauration collective et les producteurs locaux, explique Jean Richert, directeur de l’agriculture au Conseil départemental du Territoire de Belfort. La procédure permet à l’acheteur de publier une consultation sur le site en définissant ses besoins et ses critères d’achat. Les producteurs abonnés et en mesure de répondre aux besoins spécifiés sont automatiquement prévenus par fax, sms, courriel ou téléphone. Ceux intéressés Florian Patingre à Lepuix-Neuf 20 VivreleTerritoire N°167 LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT par l’offre répondent directement en ligne. L’acheteur étudie ainsi les offres déposées au terme du délai de la consultation et passe commande en quelques clics auprès du producteur retenu. » Depuis sa mise en œuvre, une vingtaine d’acheteurs locaux, au rang desquels on compte les restaurations collectives des collèges, de la Ville de Belfort, de l’armée, d’un Établissement pour personnes âgées dépendantes ou encore de certains lycées, se fournissent en produits laitiers, légumes et viandes auprès d’une vingtaine d’agriculteurs du Territoire et de l’Aire urbaine. En 2015, plus de 16 tonnes de produits sont ainsi allés directement des exploitations locales dans les assiettes des Terrifortains. Ce cercle vertueux qui permet entre autres aux producteurs et aux consommateurs de se partager les marges traditionnellement prélevées par des intermédiaires, est activement soutenu par le Département. « Le 21 septembre Produire un fromage de notre terroir Agriculteur et éleveur, installé depuis 2009 sur la commune de Lepuix-Neuf, Florian Patingre produit des pommes de terre, des légumes et 400 000 litres de lait par an. À partir de 2017, il consacrera une partie de sa production laitière à la confection de fromages dont le munster. Le Département soutient son initiative en subventionnant les équipements du laboratoire de transformation. « Il devrait être terminé début 2017, ce qui me permettra de mettre en place tout doucement la fabrication. J’ai choisi de m’engager dans cette élaboration pour avoir la satisfaction de sortir un produit fini, issu de notre terroir. En plus du munster nous devrions également faire de la tomme et du fromage blanc. » Adepte de la vente directe, Florian Patingre envisage la possibilité de commercialiser une partie de sa future production de fromages via le dispositif Agrilocal. « Actuellement on écoule déjà plus de 50% de notre production rien qu’au village, par le bouche-àoreille et les associations mais on va étudier la possibilité de commercialiser également via Agrilocal. L’idée de proposer des produits du terroir aux habitants de ce même territoire est une démarche que je trouve valorisante. » En 2015, plus de 16 tonnes de produits sont allés directement des exploitations locales dans les assiettes des Terrifortains. » dernier, nous avons organisé au collège Mozart à Danjoutin un temps de rencontres entre producteurs, acheteurs potentiels et les différents acteurs du dispositif. » Agriculteurs, éleveurs et responsables de restaurations collectives ont ainsi pu échanger sur leurs pratiques. « Ce rendez-vous a réuni une cinquantaine de participants. Cela permet de créer du lien et incite certains acheteurs potentiels qui pourraient encore hésiter à rejoindre le dispositif. » Le potentiel de développement de l’outil dans le Territoire de Belfort reste limité par le nombre restreint d’agriculteurs locaux, mais l’initiative séduit largement. « Un pisciculteur du Territoire de Belfort ainsi qu’un agriculteur qui se lance dans l’élaboration du munster pourraient rejoindre le dispositif. Ce serait intéressant car cela élargirait l’offre de produits pour les acheteurs. » À l’heure où beaucoup s’interrogent sur leurs habitudes de consommation et/ou de production, le dispositif « filières courtes » initié par le Département via l’outil Agrilocal séduit. Manger local, consommer les produits du terroir contribue en effet à soutenir les agriculteurs et surtout replante dans le décor ces liens de proximité qui un temps ont été engloutis par l’industrialisation de l’agriculture et de la grande distribution. l
QUESTION À Marie-Claude Chitry-Clerc, Vice-présidente du Conseil départemental en charge de l’environnement et Vice-présidente de l’association nationale Agrilocal. Vivre le Territoire  : Quel est selon vous l’enjeu du dispositif Agrilocal à l’échelle du Territoire de Belfort ? Le Conseil départemental du Territoire de Belfort a mis au rang de ses priorités le développement de l’approvisionnement en produits locaux et de saison notamment dans les collèges. L’objectif est de soutenir l’agriculture et l’économie du Territoire. Pour cela, le Département adhère à Agrilocal, plateforme innovante de mise en relation directe et gratuite entre les producteurs, en circuits courts et les acheteurs. Cet outil permet de créer un cercle vertueux qui profite à nos agriculteurs et aux consommateurs. l ALIMENTATION THÉMATIQUE filières titre courtes Les collèges du Territoire alimentent leur restaurant scolaire en produits locaux grâce à Agrilocal90. Préparation des yaourts à la Ferme du Génival à Bessoncourt, des produits frais disponibles sur Agrilocal90. LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT N°167 VivreleTerritoire 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :