[90] Vivre le Territoire n°165 jui/aoû 2016
[90] Vivre le Territoire n°165 jui/aoû 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°165 de jui/aoû 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : en piste vers le Nord.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
« 8 TERRITOIRES actualités Cultiver la santé au potager ALIMENTATION Avec l’opération « Tous au vert », le Point accueil solidarité Sud Territoire mène une opération originale dans le quartier de la Voinaie à Delle. Au cœur du projet, un potager qui va redonner du goût et des couleurs aux assiettes ! ç Catherine Robet Fatima, habitante du quartier de la Voinaie C’est surtout pour ma fille. Je participe depuis le début du projet. Le potager apporte beaucoup de convivialité, je l’ai même fait découvrir à ma voisine qui attend un bébé. En fait, si je participe à cette expérience, c’est surtout pour ma fille de huit ans qui ne mangeait jusqu’ici aucun légume. Je m’inquiète pour sa santé à cause de problèmes de surpoids. Avec le jardin partagé, je pourrai lui dire d’aller chercher une salade, ou des tomates que nous pourrons préparer ensemble. Lorsqu’elle épluche ellemême les légumes, elle les mange plus facilement. Et puis, le potager aiguise notre curiosité. On découvre des légumes étonnants, nous avons également des petits fruits, comme des fraises et des groseilles, et des plantes aromatiques. Ça donne envie de cuisiner ! » Manger, bouger ! », le célèbre slogan du ministère de la Santé n’est pas toujours une évidence… C’est le constat qu’ont réalisé les travailleurs sociaux du Point accueil solidarité (PAS) Sud- Territoire. Pour que fruits et légumes reviennent dans les assiettes et que les sorties au grand air remplacent la télé, une équipe pluridisciplinaire a proposé à une dizaine de familles du quartier de la Voinaie, à Delle, une expérience collective. « Nous avons commencé l’année dernière par proposer des sorties randonnée à quelques usagers du PAS et en marchant, des liens se sont créés et l’idée a germé de créer un jardin pédagogique partagé », explique Céline Bau, éducatrice spécialisée qui copilote le projet avec six de ses collègues du PAS. Du grand air à l’hygiène alimentaire, il n’y avait donc qu’un pas qu’une dizaine de familles a accepté de franchir. Le projet a été élaboré avec de nombreux services du Conseil départemental. Les premiers coups de bêche ont été donnés par le Centre départemental d’entretien des espaces naturels (CDEEN) sur un terrain d’environ 200 m 2 , situé dans les jardins ouvriers de la Voinaie et préparé par quelques jeunes filles du Club Ado du quartier. Fruits et légumes Les travailleurs sociaux ont également collaboré avec la Maison départementale de l’environnement (MDE) qui mène depuis plusieurs années un programme de sensibilisation à l’alimentation. « Je viens en appui pour donner des conseils techniques, mais globalement le principe est basé sur le partage, chacun apporte un savoir, une aide matérielle », explique Gislaine, l’animatrice de la MDE. Bastien, qui travaille également à la MDE, donne quant à lui rendez-vous aux enfants pour des ateliers de jardinage le mercredi après-midi. « Autour du potager, nous pouvons facilement aborder des VivreleTerritoire N° 165 LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT À SAVOIR L’opération « Tous au vert » s’inscrit dans le cadre des Projets sociaux de Territoire (PST). Il s’agit d’un programme d’actions destiné à répondre spécifiquement à des problématiques sociales repérées sur chaque secteur géographique, telles que l’isolement, l’alimentation, l’équipement du logement… o thèmes précis, souligne Céline Bau. Par exemple, une puéricultrice de la Protection maternelle et infantile (PMI) est venue donner des conseils aux jeunes mamans pour nourrir bébé plus sainement, une conseillère en économie sociale et familiale a montré comment fabriquer des produits d’entretien naturels et économiques... » Convivialité Entretenu et cultivé par les habitants, le jardin partagé possède de nombreuses vertus. Celle de réconcilier parents et enfants avec une alimentation plus naturelle et équilibrée, celle de nouer des liens entre les habitants du quartier, ou encore celle de renforcer l’action sociale de proximité. « Nous avons établi une règle : dans le potager, on ne parle pas des problèmes sociaux, précise l’éducatrice. Ici, c’est un espace où les familles peuvent souffler et laisser leurs soucis à la porte du jardin pour échanger sur du positif. » De nouvelles questions viennent en effet éclairer le quotidien. Quel goût aura cette tomate noire ? Les courgettes auront-elles assez de place ? Le retour à la terre promet déjà d’être festif. Le groupe a prévu d’organiser cet été un grand couscous collectif avec les produits du jardin. l Jardiner ? Un retour à la terre que Fatima espère bénéfique pour la santé de sa famille.
TOURISME À Giromagny, l’appel du loup aux voyageurs Le nouveau bâtiment d’XPO sur la ZAC du Technoparc à Delle. 1E1 Hôtel Le Paradis des loups Giromagny 03 84 26 64 25 www.leparadisdesloups.com contact@ leparadisdesloups.com Accessible aux personnes à mobilité réduite ÉCONOMIE La société XPO Logistics se développe à Delle L’intérieur de l’hôtel à Giromagny. Ouvert depuis le 25 avril dernier, l’hôtel du Paradis des Loups à Giromagny offre aux voyageurs des conditions de repos optimales. Élégant, moderne et chaleureux, ce nouvel établissement vient remplir un vide dans la commune, puisqu’il en est désormais l’unique hôtel, ce qui manquait cruellement jusqu’à présent. La mairie souhaitait en effet depuis longtemps redynamiser l’économie de la commune et requalifier le centre-ville afin d’attirer plus de visiteurs. Nul doute que le Paradis des loups remplira parfaitement ce rôle et que Giromagny ne sera plus un simple passage vers le Ballon d’Alsace mais une véritable halte. Avec quatorze chambres et un espace bien-être (sauna, hammam, salle de fitness) bénéficiant d’une vue à la fois sur le massif des Vosges et sur le parc attenant à l’hôtel, les voyageurs qui s’y arrêteront, bien souvent des randonneurs sur la route du Ballon d’Alsace, pourront goûter à un repos bien mérité. Surtout que l’équipe de trois personnes qui officie au bon fonctionnement de l’hôtel, composée de la directrice et de deux employés polyvalents, a le désir de les faire se sentir comme chez eux. « Nous voulons être proches de nos clients, qu’ils se sentent bien accueillis et qu’ils aient envie XPO Logistics, qui fait partie des dix plus grosses entreprises mondiales de transport et logistique, développe son activité à Delle, via son entité XPO Logistics Switzerland. Elle a ainsi emménagé, le 4 avril dernier, dans un bâtiment de 413 m 2 situé sur la ZAC du Technoparc, bâtiment dont le Département du Territoire de Belfort est propriétaire. L’entreprise cherchait en effet un lieu pour implanter un centre de dédouanement destiné essentiellement à son activité de messagerie palettisée entre l’Europe, la France et la Suisse. Cela consiste à regrouper des « colis » de différents clients sur des palettes pour mieux en assurer le transport et la logistique. « Dans le cadre de notre développement, notre objectif était de nous positionner dans une zone frontalière afin de mener des opérations d’import-export. Nous nous sommes orientés à Delle car la mise en service de l’autoroute Transjurane, qui va de Delle à Bienne, va constituer un axe fort pour notre entreprise » explique Corinne Girault, responsable du développement international chez XPO Logistics Suisse. Par ailleurs, le passage en douane est une tâche administrative complexe et longue car il faut dédouaner client par client. Auparavant, ces flux étaient gérés à Bâle et à Vallorbe et l’entreprise souhaitait les optimiser. En se positionnant à Delle, à quelques centaines de mètres de la frontière et donc de la République et Canton du Jura suisse, XPO Logistics a fait le choix d’un carrefour stratégique important des flux vers la Suisse. « Nous avons ciblé deux axes principaux de développement. Le premier est d’offrir une nouvelle porte d’entrée pour l’organisation du trafic et des flux internes au sein même de l’entreprise (qui a un autre site à Fontaine, ndlr). Le second est d’apporter un service supplémentaire ainsi que nos compétences aux entreprises françaises et suisses présentes dans le Nord Franche-Comté qui réalisent des entrées et des sorties régulières de produits depuis ou vers la Suisse, ceci afin de leur faire gagner du temps ». l J. H. TERRITOIRES actualités de revenir quand ils nous quittent. Toute la décoration a été faite dans cet esprit, pour créer une atmosphère de cocon, chaleureuse et familiale, » explique Stéphanie Varrin, la Directrice. Il est indéniable que le mobilier, choisi dans des tons gris et boisés, donne au lieu un caractère douillet et confortable. Disposant d’un parking privé, sécurisé et couvert et d’un local à skis, l’hôtel sera également en mesure d’accueillir des motards ou des amoureux du ski. Quant aux produits utilisés pour préparer les petits déjeuners et les repas du soir, ils sont le plus souvent achetés directement auprès des commerçants de Giromagny. Enfin, une campagne de communication et de référencement sur les sites spécialisés dans la réservation d’hôtels a également été menée. Et à en croire les prévisions de réservation pour cet été, elle a bien fonctionné ! l J. H. o EN CHIFFRES Le Technoparc à Delle accueille une quinzaine d’entreprises (services, commerce, industrie et transport), représentant près de 80 emplois. LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT N° 165 VivreleTerritoire 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :