[90] Vivre le Territoire n°165 jui/aoû 2016
[90] Vivre le Territoire n°165 jui/aoû 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°165 de jui/aoû 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : en piste vers le Nord.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 TERRITOIRES actualités FLEURISSEMENT De beaux villages sans produits chimiques À SAVOIR Le Parc de la Douce, où a eu lieu la manifestation, est une propriété départementale dont l’entretien est réalisé sans aucun produit phytosanitaire depuis plus de 5 ans. Le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer devrait étendre, d’ici 2019, l’interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires aux jardiniers particuliers. En 2016, le Département poursuit ses opérations de sensibilisation à destination des associations et des agents communaux qui gèrent les espaces verts et fleurissent les villes et villages du Territoire de Belfort. L’objectif est de promouvoir des pratiques moins nocives pour la santé et l’environnement, mais également plus économiques pour la commune. « D’autre part, au 1 er janvier 2017, les communes n’auront plus le droit d’utiliser de produits phytosanitaires, tels que les désherbants, dans les espaces publics. Il faut donc apprendre à travailler autrement », explique Fabien Dubocage, responsable du service paysage, aménagement et développement au Conseil départemental qui organise cette campagne de sensibilisation depuis deux ans. La dernière séance confirme l’intérêt pour les nouvelles pratiques puisqu’environ 45 personnes en charge du fleurissement ont répondu à l’invitation du Département. Elle s’est déroulée au Parc de la Douce en mai dernier, où plusieurs stands de démonstration avaient été installés à la façon d’un salon du jardinage. Les élèves du Lycée professionnel agricole Lucien Quelet à Valdoie ont notamment réalisé en direct des massifs fleuris thématiques : résistants à la sécheresse, tapissants avec des plantes vivaces, sans oublié l’esthétique ! Les agents du service des espaces verts de la Ville de Belfort ont également démontré l’efficacité du désherbage VivreleTerritoire N° 165 LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT Près de 50 personnes, agents communaux, comités ou associations de fleurissement, sont venues chercher conseils et informations auprès de professionnels des espaces verts. Ci De nombreuses personnes en charge du fleurissement ont répondu à l’invitation du Département.” mécanique tandis que l’association d’insertion « Les chantiers de l’économie solidaire » a présenté une broyeuse de déchets verts pour la production de paillage naturel. « La prochaine rencontre aura lieu à la rentrée et sera plus spécifiquement consacrée aux plantes vivaces, poursuit Fabien Dubo- cage. Elles sont résistantes et économiques, mais encore faut-il savoir les choisir ! » De la belle Silène qui ponctue le sol de fleurs blanches au Lysimachia qui présente un épais tapis vert clair, les vivaces n’auront plus de secret pour les jardiniers communaux qui recevront les précieux conseils d’un formateur spécialisé du Lycée agricole de Valdoie. Rappelons que grâce à ces actions de sensibilisation, le Territoire de Belfort a pu reconquérir le fameux label « Département fleuri » qui fait la fierté de ses habitants. l C. R. Marie-Claude, Françoise et Élisabeth, membres du comité de fleurissement de la commune de Moval Nous sommes venues pour les fleurs Nous avons déjà participé à plusieurs séances organisées par le Département, notamment celle sur l’utilisation des engrais et des paillages qui permettent de réduire l’utilisation des produits phytosanitaires. Cette fois, nous sommes venues plus spécifiquement pour les fleurs et voir ce que propose le Lycée agricole. À Moval, nous avons surtout des bacs et c’est important de savoir quelles fleurs vont à l’ombre ou au soleil. Nous recherchons aussi les plantes qui nécessitent peu d’entretien et d’eau, car nous sommes tous des bénévoles et fleurir le village représente beaucoup de travail. En 2015, avec la chaleur, c’était terrible ! Nous devions arroser tous les deux jours, et ce dès le mois de juin. Avec le paillage et les plantes vivaces, j’espère que nous n’aurons plus à arroser autant. »
CULTURE Le théâtre sous toutes ses formes au Granit Les rideaux de la dernière saison viennent à peine de se baisser sur la scène du Granit que la nouvelle s’apprête déjà à démarrer ! La programmation 2016/2017 débutera ainsi le 15 septembre avec un concert donné par l’orchestre philharmonique de Liège, exceptionnellement accompagné par Tedi Papavrami, violoniste soliste de haut niveau. Cette année encore, des pièces classiques comme Le songe d’une nuit d’été de Shakespeare, Le misanthrope de Molière ou La dispute de Marivaux seront proposées à la curiosité des spectateurs. Des metteurs en scène de renommée feront également l’honneur de passer à Belfort, comme Jean-Pierre Vincent, ancien Directeur de la Comédie française, qui proposera une adaptation d’Iphigénie en Tauride, ou Tiago Rodrigues, qui s’attaquera à Madame Bovary. « Le Granit reste avant tout une maison de théâtre. Pour autant, une bonne part de la programmation est consacrée à des spectacles de cirque ou à des concerts », explique Thierry Vautherot, le directeur. C’est ainsi que les spectateurs pourront découvrir des pro- LOGEMENT SOCIAL Territoire habitat rénove la Voinaie à Delle Une importante opération de réhabilitation d’immeubles gérés par Territoire habitat, le principal bailleur social du Territoire de Belfort (dont le Département est la collectivité de rattachement), débutera d’ici le mois de septembre dans le quartier de la Voinaie à Delle. 104 logements Territoire Habitat mène de nombreux travaux à Delle. Ici des logements avenue du Maréchal Leclerc. positions plus étonnantes et hautes en couleur. En particulier, des représentations proposées par deux clowns risquent d’enchanter les petits et les grands : Le syndrome de Cassandre et Moby Mick seront des dates particulièrement attendues. De même qu’un spectacle impressionnant et rempli d’énergie d’une compagnie de cirque vietnamienne. « Il n’y a jamais véritablement de fil conducteur qui préside à la construction de la saison. Mais chaque programmation est le produit de l’air du temps. Cette année tournera donc beaucoup autour de la question du vivre ensemble, qui se déclinera à travers ses dimensions politique, sociétale et amoureuse ». Par ailleurs, deux habituels temps forts rythmeront la saison : les festivals Frimats, organisé avec ViaDanse, et Europe en scènes, vitrine de la scène européenne, organisé avec MA scène nationale du Pays de Montbéliard. « Une place importante sera également dévolue aux femmes, comme Natalie Dessay, Yael Naim ou Sophia Aram ». Bref, une programmation riche et éclectique qui ravira les amoureux du spectacle vivant ! l J. H. TERRITOIRES actualités « UND », un spectacle où se dresse le pouvoir du langage. En février 2017 au Granit. Le Granit, Scène nationale 1, faubourg de Montbéliard - 90002 Belfort Accueil / Billetterie du lundi au samedi - de 13h à 18h et les soirs de spectacles www.legranit.org 03 84 58 67 67 - reservation@legranit.org répartis dans vingt bâtiments vont ainsi bénéficier de travaux d’envergure, qui devraient durer environ un an, pour un montant total de 3,5 millions d’euros, soit 33 650 euros par logement. Cet investissement important vise à rénover chacun de ces bâtiments dans le domaine énergétique grâce à des travaux d’isolation thermique par l’extérieur (volets roulants, pose de vannes thermostatiques sur les radiateurs, réfection de la ventilation ou encore remplacement de toutes les chaudières individuelles). « Ces travaux permettront aux locataires de voir le montant de leurs charges diminuer, de chauffage en particulier, » explique Jacques Mougin, directeur général de Territoire habitat. Par ailleurs, « dans le souci de s’adapter continuellement et d’offrir à ses locataires les meilleures conditions de logement possible », Territoire habitat a également fait le choix de mener à bien des travaux de confort, d’embellissement et de sécurisation de ces logements. C’est ainsi que de nouveaux interphones vont être déployés et que les salles de bains vont être aménagées et rénovées du sol au plafond, avec en particulier le remplacement des baignoires par des douches, plus pratiques pour les personnes âgées. Après de précédents travaux menés dans la commune par Territoire habitat, ce dernier poursuit son programme à Delle. « Nous avions déjà mené d’importantes opérations dans le bas du quartier de la Voinaie. À présent, nous nous attaquons au haut de la Voinaie. Nous souhaitons mettre l’ensemble du parc locatif social de Delle à un très bon niveau de qualité. C’est pourquoi nous poursuivons aussi nos travaux à la Résidence Clerc, sur les pavillons Léon Richard et rue Debussy. » l J. H. LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT N° 165 VivreleTerritoire 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :