[90] Vivre le Territoire n°165 jui/aoû 2016
[90] Vivre le Territoire n°165 jui/aoû 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°165 de jui/aoû 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : en piste vers le Nord.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Chenu Weber à GRANDVILLARS 24 LOISIRS agenda Les festiv’été sont ouvertes ! ÉVÉNEMENTS Dans le Territoire de Belfort, durant l’été, les occasions ne manquent pas de faire la fête en famille ou entre amis. Focus sur quatre rendez-vous estivaux à ne pas manquer. ç Catherine Robet À GRANDVILLARS Le « Son et lumière de Brebotte » Chaque année, l’association Vivre Ensemble à Brebotte met toute son énergie à élaborer un grand spectacle historique. Exceptionnellement, le fameux « Son et lumière de Brebotte » aura lieu cette année… à Grandvillars ! Cette 30 e édition aura en effet pour toile de fond le château Kleber et nous racontera l’histoire de cette bâtisse médiévale qui a vu naître la métallurgie dans le Territoire. Très réputé, le « Son et lumière de Brebotte » nécessite une réservation pour l’option dîner-spec- tacle, mais il est possible d’acheter uniquement les billets spectacles au guichet, dans la limite des places disponibles ! t'et-tri « De la flamme des maîtres de forges » Les 21, 22 et 23 juillet 2016 à 22h Tarifs : Dîner + Spectacle : 32€ pour les adultes et 20€ pour les enfants (gratuit - de 3 ans) Spectacle uniquement : 12€ pour les adultes et 8€ pour les enfants (gratuit - de 3 ans) Réservation : www.museedebrebotte.com Tél. 03 84 23 42 37 À SAINT-DIZIER Une randonnée gustative dans le vignoble Cette marche gourmande possède une indéniable valeur ajoutée. Elle permet de savourer, en six étapes, un menu complet ponctué de dégustation de vins. Qu’à cela ne tienne ! Le trajet de 7 km autour des vignes de Saint-Dizier-l’Évêque, propriété du Département du Territoire de Belfort, permettra d’éliminer les calories tout en admirant le paysage de ce petit coin de Territoire. Organisée par l’association « En marche avec Saint- Dizier-l’Évêque », la randonnée affiche complet chaque été. Il est donc conseillé de réserver tôt ! Le 28 août 2016 Tarifs : 24€ pour les adultes, 12€ pour les ados de 13 à 16 ans, 5€ pour les enfants de 6 à 12 ans (bulletin de réservation à retourner avant le 8 août). Contact : 03 84 36 03 54 amisdelavigne@gmail.com VivreleTerritoire N° 165 LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT À SUARCE Au royaume de l’âne La notoriété de la Fête de l’âne dépasse largement les frontières du département tant par son ampleur que par la qualité de ses animations. Si l’âne a toujours une place particulière au cœur de la fête – avec courses et match de football, gymkhana (défilé sur parcours), promenades à dos d’âne, marché aux ânes, concours... – les organisateurs ont également convié cette année des vachettes du manade Chazot de Narbonne (élevage camarguais) qui donneront un petit côté « Intervilles » à l’événement. La journée promet une bonne dose d’humour sans sacrifier aux traditions avec notamment le défilé du plus grand attelage d’ânes d’Europe ! Le 15 août 2016 Entrée 3 € – gratuit pour les moins de 12 ans et les personnes handicapées. AU BALLON D’ALSACE La fête du sommet Cette année encore, l’association Transhumance et Traditions organise la Fête du Ballon d’Alsace avec les commerçants et artisans du massif. L’occasion de partir à la découverte des savoir-faire et des produits locaux avec plus de 35 exposants. En parallèle, des démonstrations d’exploitation à l’ancienne de la forêt seront proposées : sciage, débardage, ainsi que l’impressionnante technique de schlittage qui consiste à descendre le bois sur un traîneau à dos d’homme ! Des stands de restauration, des animations musicales et des jeux pour enfants permettront à toute la famille de profiter de cette fête haut perchée. Dimanche 21 août de 10h30 à 18h au sommet du Ballon d’Alsace Renseignements 06 71 01 84 28 www.ballondalsace.fr ET AUSSI Du Malsaucy aux animations de villages Tout l’été, la Plage du Malsausy sera l’endroit privilégié pour passer les vacances dans le Territoire du Belfort. De nombreux rendez-vous sportifs ainsi que des animations variées attendent petits et grands (lire pages 4 et 5). Des manifestations de villages sont également organisées à travers tout le département, à retrouver dans la rubrique agenda du magazine (pages 27 à 29).
Le devoir de faire respecter les droits NICOLE CHABANNE est déléguée du Défenseur des droits pour le Territoire de Belfort. Bénévole, elle a pour mission de conseiller, orienter et défendre les citoyens lorsqu’ils se pensent victimes de discriminations, de comportements abusifs de forces de sécurité, de dysfonctionnements d’un service public, etc. Elle s’est donné pour devoir de faire respecter les droits. ç Patrick Fitamant Bénévoles, issus d’horizons professionnels variés, les délégués du Défenseur des droits sont au nombre de 400 répartis sur l’ensemble du territoire français. Nicole Chabanne est déléguée pour le Territoire de Belfort. De son bureau situé dans le bâtiment de la Préfecture où elle tient des permanences tous les mardis de chaque mois, elle explique avec sérieux et conviction sa fonction : « Les délégués ont été mis en place par le Défenseur des droits afin de rendre cette institution plus proche et facile d’accès. Très concrètement, nous accueillons les personnes qui estiment que leurs droits ne sont pas respectés. On est là pour écouter, conseiller, orienter, informer sur les démarches à suivre et quand c’est possible trouver une solution amiable ou constituer un dossier que l’on transmet au Défenseur des droits. » Une autorité indépendante Issue de la loi de mars 2011 le Défenseur des droits est à la fois une personne et une autorité administrative. Nommé en 2014, c’est actuellement Jacques Toubon (ancien ministre de la Culture et de la Justice, ndlr) qui incarne la fonction : « Le Défenseur des droits est une autorité administrative indépendante nommée pour six ans, non renouvelable. Il ne reçoit aucune pression, dit et fait ce qu’il veut, à la fois en traitant les réclamations qui lui sont soumises (près de 80 000 en 2015) et en prenant position sur les projets de loi ou en faisant des observations devant les tribunaux. (sources : le Bien public – 21/04/2016) ». Cette institution relativement récente a en fait repris les missions qu’exerçaient auparavant le Médiateur de la République, la Défenseure des enfants, la Haute autorité de lutte contre les discriminations et promotion de l’égalité (Halde), et la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS). On peut donc saisir cette autorité lorsque l’on pense être victime par exemple, d’une discrimination à l’embauche liée à son origine, à l’âge ou à son handicap, on peut également la saisir lorsque l’on considère être victime d’un service public, de personnes exerçant des activités de sécurité, lorsqu’une situation met en cause l’intérêt d’un mineur, etc. Accessible à tous Pour saisir le Défenseur des droits on peut soit lui écrire, soit lui téléphoner, soit remplir un formulaire en ligne (voir contacts) ou plus simplement encore aller voir le Délégué. « On est là pour ça, explique Nicole Chabanne. Les gens viennent souvent me voir lorsqu’ils ont déjà effectué des démarches et qu’elles n’ont pas abouti ou qu’ils n’ont pas eu de réponses. Mon travail consiste à évaluer la nature du problème. Ensuite, soit je parviens à trouver une solution, soit je réoriente et accompagne la personne. On vient surtout me consulter pour des difficultés de relation avec les services publics mais c’est très varié. Cela va des refus de permis de construire aux demandes de cartes de séjours en passant par des grands parents qui ne peuvent pas voir leurs petits enfants ou des problèmes de pratiques religieuses dans le cadre du travail, etc. » Ni juge, ni avocat, ni policier, ni gendarme… le délégué du Défenseur des droits représente une institution indépendante qui au centre d’un réseau de partenaires dispose des compétences et des moyens nécessaires pour informer, aider et soutenir chaque citoyen lorsqu’il considère que ses droits ne sont pas respectés. Une adresse à noter. l CHRONIQUE métier Déléguée du Défenseur des droits Nicole Chabanne 1 rue Bartholdi - 90000 Belfort Tél. : 03 84 57 16 92 - Port : 06 26 22 16 59 Courriel : nicole.chabanne@defenseurdesdroits.fr Permanences : tous les mardis de chaque mois Défenseur des droits 7 rue Saint-Florentin - 75409 Paris Cedex 08 Tél. : 09 69 39 00 00 Site : www.defenseurdesdroits.fr LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT N° 165 VivreleTerritoire 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :