[90] Vivre le Territoire n°164 mai/jun 2016
[90] Vivre le Territoire n°164 mai/jun 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°164 de mai/jun 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier; 31 randonnées à découvrir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 TERRITOIRES actualités CONGRÈS DE L’ASSOCIATION JALMALV Accompagner la vie L’association Franche-Comté Nord Jalmalv (Jusqu’A La Mort Accompagner La Vie) organise son prochain congrès 2016, du 27 au 29 mai à Belfort, autour du thème « Accompagner à Jamalv : quel en est le sens aujourd’hui ? ». La conférence inaugurale se déroulera à La Maison du Peuple le 27 mai à 20h30 et sera animée par Jean Leonetti, député maire d’Antibes et co-auteur de la Loi relative aux droits des malades et à la fin de vie. L’association Jamalv propose un accompagnement aux personnes vivant une situation de crise qui les confronte aux perspectives de la mort. Elle ore ses membres la possibilité de s’engager comme bénévole au service de l’association ou en qualité d’accompagnant de personnes gravement malades, de personnes âgées fragilisées, de personnes en n de vie ou de leurs proches. Informations : www.jalmalvcongres2016-belfort.fr LE 7 JUIN 2016 Un salon pour les entrepreneurs La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Franche-Comté et ses partenaires organisent le 5 e Salon de la Création transmission d’entreprises du Nord Franche-Comté, le mardi 7 juin 2016, de 9h à 17h30, à la Jonxion. S’adressant à celles et ceux qui ont un projet de création ou de reprise d’entreprise, qu’elle soit artisanale, commerciale, industrielle, agricole ou de services, ce salon fera tout pour les aider à réussir. En fédérant les initiatives et en regroupant compétences et réseaux, ce rendezvous permettra aux porteurs de projet de connatre l’ore leur disposi tion en termes d’accompagnement et de services ainsi que les possibilités d’implantation d’entreprises dans le Nord Franche-Comté. L’idée est de permettre à tous ceux qui sont désireu d’entreprendre de bénécier des clés et des conseils des meilleurs eperts locau pour peauner leur idée, concrétiser et faire avancer leur projet à court et moyen terme. Entrée libre - 03 84 57 30 44 contact90@artisanat-comtois.fr VivreleTerritoire N°164 LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT PRÉVENTION Des gestes pour la sécurité de tous Parce qu’en matière de secours, chaque détail et chaque seconde comptent, les sapeurspompiers jouent sur différents facteurs pour améliorer la qualité de leur prise en charge : formation du personnel, qualité des équipements et du matériel, délais d’intervention… Mais ils peuvent aussi former la population, ce qui réduit d’autant les risques d’accidents et, ainsi, le nombre de victimes. C’est dans cette logique qu’a été mis en place, en 2014, dans les collèges du département, un dispositif intitulé Information préventive aux comportements qui sauvent (IPCS). Cette démarche, soutenue par le Département et par l’Éducation nationale, a pour objectif « de responsabiliser tous les acteurs des établissements scolaires et de développer le sens civique et l’esprit de solidarité entre élèves et adultes » explique Christian Jeandemange, Lieutenant-colonel directeur adjoint du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) du Territoire de Belfort. L’idée est d’être capable de faire face à tout danger ou événement et d’adapter la bonne stratégie pour y faire face : incendie, fuite de gaz, malaise, accident, séisme... La formation consiste à identifier les dangers, savoir évacuer ou se confiner et connaître les risques liés aux comportements dangereux. « Il s’agit d’améliorer le niveau de sécurité globale en permet- Les élèves formés par les pompiers sont désormais les assistants de sécurité de leur classe. tant à chacun de se sentir concerné par sa sécurité et par celle des autres ». L’ensemble des adultes ainsi que six élèves par classe ont ainsi été initiés par les sapeurs-pompiers dans les collèges. Les élèves formés sont désormais des assistants de sécurité. Chargés de sensibiliser leurs camarades, sous la conduite de leurs professeurs, et de mettre en œuvre les valeurs de solidarité, ils occupent une place à part dans leurs établissements. En d’autres termes, « nous formons les citoyens de demain », résume le Lieutenant-colonel. l J. H. Romain Hacquard, Élève de 3 e au collège Lucie Aubrac de Morvillars. Je conseille cette formation à tout le monde. J’aime aider les gens et être à leur service. Je connaissais déjà certaines choses mais cette formation m’a beaucoup aidé et m’a permis de progresser. Notre rôle d’assistant de sécurité consiste à évacuer notre classe le plus rapidement possible et dans le calme. e suis er d’en faire partie car nous sommes responsables de nos camarades et nous pouvons leur transmettre des informations. Je conseille à tout le monde de suivre cette formation. » À SAVOIR 2 706 personnes ont été formées et 4 651 sensibilisées depuis la mise en place de cette démarche. La première année, tous les adultes et six élèves par classe, de la 6 e à la 3 e, ont été formés. Cette année, seuls les nouveaux personnels et les 6 e le sont, ainsi que quelques élèves de 5 e à 3 e afin de garantir qu’il y ait toujours 6 élèves formés par classe. Pour valoriser l’engagement des collégiens volontaires et mettre en valeur cette initiative, le Département organise une remise de diplômes, le 20 mai, en présence des élus, sapeurs-pompiers, élèves et enseignants.
PERSONNES ÂGÉES Le Chênois labellisé « Bleuet de France » Les anciens combattants vieillissent et, comme toute personne âgée, peuvent avoir besoin d’être accueillis dans une structure adaptée. Ce sera désormais le cas au Centre hospitalier de soins de longue durée du Chênois à Bavilliers. Sollicité par le Directeur départemental de l’Office national des anciens combattants (ONAC) afin d’intégrer le réseau des EHPAD partenaires de l’ONAC, le Chênois a en effet fait le choix de répondre favorablement à cette demande. Il a ainsi obtenu le label « Bleuet de France » lors d’une cérémonie officielle le 8 mars dernier. « Compte tenu de l’histoire du Chênois, cette labellisation prend un sens tout particulier. En effet, c’est la mort accidentelle de l’enseigne de vaisseau Engel lors du naufrage du Pluviôse qui a été à l’origine de la donation du domaine du Chênois au Département du Terri- TOURISME Un triporteur pour rencontrer les touristes Les Offices de tourisme de France ont mené l’étude et elle est édifiante : « Aujourd’hui, seul 1 vacancier sur 10 pousse la porte d’un office de tourisme pour préparer son séjour, prendre connaissance des activités ou demander des renseignements ! » explique Véronique David, directrice de Belfort Tourisme. Il y en a donc 9 autres qu’il faut contacter autrement, en particulier sur Internet, l’immense majorité des touristes préparant désormais leurs week-ends ou leurs vacances en ligne. « Voilà notamment pourquoi Belfort Tourisme, cofinancé par le Département et la Ville de Belfort, a repensé son site web et a développé l’application « jaienvie.de » qui donne des idées d’activités en temps réel ». Mais, bien entendu, les touristes sont aussi la plupart du temps sur les routes ou bien sillonnent les rues et les artères commerçantes de nos villes. Il est donc apparu logique à Belfort Tourisme d’aller à la rencontre des touristes. Cela est désormais possible grâce à un office de tourisme mobile. « Ce triporteur, aux couleurs du Territoire, À SAVOIR Le Centre hospitalier de soins de longue durée du Chênois fait désormais partie de la centaine d’établissements en France labellisée « Bleuet de France ». permet de transporter jusqu’à 100 kg de documentation et de se rendre facilement là où les touristes sont. » Le vélo est un modèle électrique, préparé, réglé et contrôlé en France, qui permet en effet de partir à la rencontre des promeneurs. « En circulant principalement l’été, il permettra non seulement d’être au plus près des visiteurs mais aussi de donner une image sympathique et dynamique du Territoire de Belfort. » Il mettra également l’accent sur la pratique du vélo, fortement encouragée par le Département, qui déploie pour ce faire un réseau de pistes cyclables particulièrement apprécié des touristes qui sont de plus en plus nombreux à l’emprunter. l J. H. Belfort Tourisme 2 bis rue Clemenceau - 90000 Belfort 03 84 55 90 90 www.belfort-tourisme.com toire de Belfort. De même, le château a servi d’hôpital de campagne durant les deux conflits mondiaux du vingtième siècle », explique Philippe Meyer, directeur de l’établissement. « Il nous a donc paru logique de permettre aux anciens combattants de profiter de notre TERRITOIRES actualités La plaque « Bleuet de France » apposée à l’entrée du bâtiment principal du Chênois. structure via ce label ». Cette labellisation comporte en effet un engagement à respecter la Charte « Bleuet de France » qui accorde notamment un droit de préférence aux ressortissants de l’ONAC souhaitant être accueillis par l’établissement, dans la limite des places disponibles. De plus, le Chênois s’engage à participer au devoir de mémoire et de reconnaissance envers les anciens combattants et victimes de guerre, à travers des cérémonies commémoratives et/ou des activités liées à la transmission vers les jeunes générations. l J. H. Le triporteur est déjà parti à la rencontre des touristes, ici sur la place d’Armes de Belfort. LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT N°164 VivreleTerritoire 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :