[90] Vivre le Territoire n°159 jui/aoû 2015
[90] Vivre le Territoire n°159 jui/aoû 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°159 de jui/aoû 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : Malsaucy, un été à la plage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 TERRITOIRES actualités LIVRE Société belfortaine d’émulation Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, la Société belfortaine d’émulation vient de publier un numéro exceptionnel de son bulletin, intitulé « Belfort, ancien arrondissement du Haut- Rhin annexé, et la reconquête des provinces perdues : Alsace-Lorraine ». Ce numéro, qui regroupe un ensemble d’articles rédigés par des historiens locaux, a recueilli le label de la Mission du centenaire 1914-1918 ainsi que le label « Alsace 14-18 » du Conseil régional d’Alsace. Fondée en 1872, la Société belfortaine d’émulation a pour but de développer le goût des études littéraires, historiques et scientifiques relatives à notre région. Elle publie chaque année un bulletin rassemblant des études inédites et variées. La bibliothèque de la Société belfortaine d’émulation est conservée par les Archives départementales du Territoire de Belfort. Contact : Archives départementales 03 84 90 92 00 EXPOSITION Portraits d’agriculteurs L’exposition « Portraits d’agriculteurs », proposée par la Maison départementale de l’environnement dans le cadre de sa programmation « Manger local ? L’agriculture et la ville », investit le hall de l’Hôtel du Département et permet une rencontre insolite avec les agriculteurs du Territoire de Belfort. À travers une série de douze reportages, associant prises de vue photographiques, vidéos ou interviews, Benoît Facchi, vidéo-reporter, a fait le portrait d’une agriculture de proximité en prise avec la réalité d’aujourd’hui, mondialisée et urbanisée. L’exposition, dont l’entrée est libre, se tiendra du 21 juillet au 27 août, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30 à l’Hôtel du Département. VivreleTerritoire N°159 LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT TRANSPORTS ET DÉPLACEMENTS Des travaux routiers pendant l’été Soucieux d’améliorer le confort des automobilistes et de veiller à leur sécurité en toutes circonstances, le Département du Territoire de Belfort s’efforce, jour après jour, de leur offrir les meilleures conditions de circulation possible. Pour ce faire, la qualité des 547 kilomètres de routes départementales, dont il est gestionnaire, se doit d’être optimale. Chasse aux nids de poule, entretien de la signalisation, fauchage des accotements, nettoyage des itinéraires, renouvellement des chaussées et du marquage au sol… Tout ce qui peut favoriser une conduite sereine et sûre est privilégié. Les agents de la Direction des routes du Département portent ainsi une grande attention à l’état des chaussées et établissent chaque année un programme de travaux à mener. Cela se fait bien entendu tout au long de l’année mais force est de constater que le Département et les entreprises qui interviennent pour son compte mettent les bouchées doubles pendant la saison estivale. En effet, « l’été est une période propice aux travaux de renouvellement des chaussées car la circulation est moins dense et les conditions météorologiques sont, en principe, plus favorables » explique Hélène Skrabal, chargée de la programmation des travaux sur les chaussées départementales au sein de la Direction des routes. C’est ce qui explique que le Département effectue près de la moitié des travaux annuels lors de cette période, notamment sur les grands axes de circulation, ainsi que dans la zone urbaine de Belfort. La moitié des travaux en été Cet été, 33 chantiers sont planifiés de juin à septembre pour un montant de près de 1,8 million d’euros. Le budget total de renouvellement de chaussée sur les routes départementales est de 2,5 millions d’euros pour l’année 2015, ce qui représente 16 400 tonnes d’enrobés, 29 900 mètres carrés (m 2) d’enrobés coulés à froid et 21 200 m² d’enduits superficiels qui seront ainsi mis en œuvre sur 47 sections de routes départementales, soit 30 kilomètres au total. Outre le renouvellement des revêtements de chaussée, les travaux sur les ouvrages d’art (ponts, parapets, garde-corps, murs de soutènement…) représentent une autre part importante de l’activité estivale de la Direction des routes du Département. Une vingtaine de chantiers, pour certains déjà finalisés, pour d’autres en cours ou à venir, sont consacrés depuis juin à cette problématique, et ce jusqu’en septembre. l J. H. Travaux sur la RD 23 entre Morvillars et Méziré. L’été est une période propice aux travaux car la circulation est moins dense et les conditions météorologiques plus favorables. » À SAVOIR Cette année, en raison de la prise en compte d’une nouvelle réglementation technique, des carottages sont effectués, préalablement au rabotage des chaussées, afin de déterminer l’aptitude au recyclage des matériaux extraits. La carte du programme annuel des travaux de renouvellement des revêtements des routes départementales est téléchargeable sur le site internet du Département www.territoiredebelfort.fr/routes. Elle est mise à jour au fur et à mesure de l’avancement des travaux.
LOGEMENT Territoire habitat présent à la ville comme à la campagne Le programme de Territoire habitat à Fontaine, inauguré le 22 juin. Barres d’immeubles. Tours. Grands ensembles. Lorsque l’on évoque le logement social, ces images surgissent souvent à l’esprit. Pourtant, cette locution recouvre une autre réalité, plus positive. Lotissements, maisons individuelles avec jardin ou encore appartements au calme. C’est ce type de logements, plus agréables, que le programme de soutien au logement social en milieu rural mis en œuvre par Territoire habitat, le principal bailleur social du Territoire de Belfort, offre à certains de ses locataires. Ce dispositif permet en effet aux maires ruraux du Territoire de Belfort de lutter contre la désertification rurale en maintenant dans leur village des jeunes couples ou des personnes âgées aux faibles revenus grâce à des logements à loyer accessible. Territoire habitat mène ainsi avec les communes concernées une politique sociale d’habitat en même temps qu’il participe à la mixité de la population communale. « Lorsque nous menons une opération dans une petite commune rurale, nous permettons à la fois à cette dernière de résoudre des problèmes patrimoniaux (lorsque nous rénovons une ancienne école par exemple) et de favoriser la mixité sociale en offrant des loge- En revanche, dans les plus grandes villes de notre département, le Territoire habitat mène avec rôle de Territoire habitat est différent. Bail- les communes rurales une politique de logement à destination des jeunes leur social de grands ensembles d’immeubles sortis de terre ménages et des personnes âgées. » dans les années 60 et 70 au moment des ments à loyer modéré à ses habitants les politiques de logements collectifs, il plus modestes » explique Jacques Mougin, directeur de Territoire habitat. des bâtiments souvent vieillissants. se doit d’entretenir et de réhabiliter Pour autant, dans ces quartiers, il peut également jouer un rôle précurseur en étant à l’avant-garde de solutions permettant de répondre aux PARTENARIAT enjeux, notamment climatiques, du À Fontaine, XXI e siècle. En menant un vaste programme de réhabilitation et de réno- des logements et des services publics vation énergétique, Territoire habitat, soutenu par le Département, améliore l’isolation de très nombreux bâtiments, offrant ainsi aux locataires une baisse de leurs charges tout en améliorant leur confort. Ainsi, entre ville et campagne, entre rénovation énergétique et maintien du lien social, Territoire habitat et le Département du Territoire de Belfort mènent des politiques de logement innovantes et réalistes. l J. H. À Fontaine, Territoire habitat a construit sept nouveaux logements rue du Ganichet, ce qui porte à 38 logements sociaux son offre dans la commune. Ce projet, inauguré par le Président du Département Florian Bouquet le 22 juin dernier, intègre dans ce lotissement en accession à la propriété un immeuble locatif permettant d’apporter mixité et renouvellement de la population. Autre particularité remarquable de cette opération, la Communauté de Communes du Tilleul et de la Bourbeuse y a acquis un local qu’elle a aménagé en crèche. Cette opération illustre ainsi l’efficacité des partenariats existant entre le Département, Territoire habitat, les communes et communautés de communes du Territoire de Belfort. TERRITOIRES actualités À SAVOIR Les principales livraisons de Territoire habitat en 2015 EN SECTEUR URBAIN - Construction neuve de 15 pavillons, impasse du camp d’aviation, à Beaucourt - Construction neuve de 4 logements aux Jardins de Cérès, à Offemont - Acquisition et amélioration de 3 logements rue du Bosmont, à Danjoutin EN SECTEUR RURAL - Construction neuve de 8 logements au Clos des Sapins, à Chaux - Construction neuve de 15 logements aux Rives de l’Autruche, à Bessoncourt - Acquisition et amélioration de 3 logements au Presbytère, à Florimont - Acquisition et amélioration de 3 logements au 36 avenue de l’Alsace, à Foussemagne LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT N°159 VivreleTerritoire 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :