[90] Vivre le Territoire n°159 jui/aoû 2015
[90] Vivre le Territoire n°159 jui/aoû 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°159 de jui/aoû 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : Malsaucy, un été à la plage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
TRANSPORT pistes cyclables La FrancoVéloSuisse se déroule sur 40 km de Belfort à Porrentruy en passant par Delle. TOURISME Dans le cadre de la promotion de la FrancoVéloSuisse, un voyage de presse a été organisé du 20 au 23 mai 2015. L’occasion pour le Département, la République et Canton du Jura en Suisse et Belfort Tourisme, chargé de la promotion de l’itinéraire, d’avoir un regard extérieur sur cet axe transfrontalier et ses boucles cyclotouristiques. ç Pauline Moiret-Brasier Regards sur la FrancoVéloSuisse Grand projet initié dès 1999 par le Département du Territoire de Belfort et la République et Canton du Jura (CH), avec le soutien des instances européennes et des collectivités régionales et départementales, la FrancoVéloSuisse tend à devenir un axe incontournable pour les balades familiales et cyclotouristiques. C’est en tout cas la volonté des deux collectivités partenaires, qui ont chargé Belfort Tourisme de la promotion de l’itinéraire transfrontalier, en lien avec son homologue Jura Tourisme. Ses 40 kilomètres, (la plupart constitués de voies vertes), ses remarquables attraits touristiques, à l’image de ceux des villes de Belfort, Delle et Porrentruy, ainsi que les plaines verdoyantes de l’Allaine font de la FrancoVéloSuisse un circuit agréable et bucolique apprécié de tous ! À commencer par le public local et transfrontalier. Mais aujourd’hui, l’idée est d’aller plus loin en séduisant les excursionnistes d’un jour, voire même, les véritables cyclotouristes français et étrangers. « La FrancoVéloSuisse se 22 VivreleTerritoire N°159 LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT situe à un carrefour stratégique avec la possibilité d’intéresser les cyclotouristes qui circulent déjà sur des itinéraires internationaux comme l’Euro- Véloroute 6 », explique Christian Reynaud, directeur des transports au Département. L’ensemble des retours est globalement très positif. » Apporter de la notoriété En juin 2014, la phase de promotion a donc débuté. Edition de brochures trilingues (français, allemand, anglais), construction d’un site Internet (www.francovelosuisse.com), avec teasing vidéo et cartographie interactive… Les internautes ont même la possibilité de concevoir leur balade à partir de l’itinéraire proprement dit et des 300 kilométres qui composent les 7 boucles cyclotouristiques adjointes à la FrancoVéloSuisse. Ils y découvrent tous les services d’hébergement, de restauration, ou de réparation de vélo labellisés autour de l’itinéraire. Dans la continuité des actions de promotion, un voyage de presse a également été organisé du 20 au 23 mai 2015. Douze journalistes de médias et blogs français, suisses et allemands, ont répondu présents pour un séjour entre Belfort, Delle et Porrentruy, empruntant au passage la boucle 647 « Sur les traces des Dinosaures ». « L’idée était de valoriser à la fois la qualité des parcours, leur diversité (adaptés aux familles, aux cyclotouristes ou cyclosportifs) mais aussi les points touristiques auprès de journalistes qui ne connaissent pas ou très peu nos régions. L’ensemble des retours est globalement très positif », note Sébastien Cornu, directeur adjoint de Belfort Tourisme. La qualité de l’infrastructure, notamment de Belfort à Boncourt, la beauté et la diversité des paysages, ainsi que les villes de Belfort et Porrentruy font partie des bons points relevés par les journalistes, dont voici quelques témoignages. l
Gérard Pliquet, Journaliste - Magazine Cyclotourisme Parfaite signalisation « Je n’avais pas entendu parler de la Franco- VéloSuisse avant l’adhésion de Belfort au label Ville et Territoire Vélotouristique. En dehors du fait de pouvoir rouler en toute sécurité du côté français, la qualité de cette véloroute est, à mes yeux, sa parfaite signalisation. Dans la traversée d’un village, voir 100 mètres avant un rond-point où se trouve la direction de la voie verte, c’est exceptionnel. Les familles peuvent emprunter en toute sécurité la voie en site propre, mais je ne peux tout de même pas taire ma déception d’avoir découvert que Des boucles cyclotouristiques sont adaptées pour les familles, et d’autres pour les cyclotouristes avertis. Pour en savoir plus : www.territoiredebelfort.fr/velo cette FrancoVélosuisse ne soit pas une voie verte côté helvète. Cela peut poser problème pour les familles mais pour des cyclotouristes aguerris ou plus sportifs, ce n’en est pas un. Le référencement des restaurants et des hôtels sur cet itinéraire est très satisfaisant et de nature à faciliter les parcours des familles. Il reste que ceux qui empruntent des vélos en ville à Belfort n’ont pas la possibilité de passer en Suisse avec cet équipement. Il faudrait développer davantage le système de location de vélos. » À SAVOIR La FrancoVéloSuisse porte le numéro 64 du réseau « La Suisse à Vélo ». S’y ajoute un chiffre des déclinaisons locales en 7 boucles touristiques. (La cité du lion (N°641), Les trois voies vertes (N°642), Balade au pied des Vosges (N°643), Les étangs du Sundgau (N°644), Entre Alsace et Jura (N°645), Boucle de l’Ajoie (N°646), Sur les traces des dinosaures (N°647). Lily Rayan Rédactrice web du blog français Our little family TRANSPORT pistes cyclables La FrancoVéloSuisse est constituée en grande partie de voies vertes. Il existe 7 boucles cyclotouristiques adaptées à chaque envie autour de cet axe. Séduite par l’hospitalité des gens « La FrancoVéloSuisse fut une belle et grande découverte. C’était la première fois que j’avais l’occasion de visiter la magnifique ville de Belfort et le Jura Suisse. J’ai notamment été séduite par l’hospitalité des gens. Le fait de lier la France et la Suisse via un projet transfrontalier est une belle idée, mais aussi un grand challenge. Les principales qualités de la FrancoVéloSuisse sont pour moi : ses paysages magnifiques, ses lieux touristiques, la qualité des voies de circulation en France, ainsi que les partenaires affiliés, qui ont été minutieusement sélectionnés. Je conseillerai avant tout, les boucles cyclotouristiques de la FrancoVéloSuisse aux cyclistes plus avertis, puisque malheureusement, le circuit suisse n’est pour l’instant pas suffisamment adapté aux familles. Pour autant, j’ai conseillé à mes lecteurs qui souhaitent la découvrir avec des enfants de jongler entre vélo et voiture pour se promener en toute sécurité ou d’emprunter certaines boucles facilement praticables ». Marcel Krebs, rédacteur en chef sport-heute.ch et gruezischwiiz.ch Magazine en ligne de sports et « Life style » Liaison magnifique et sécurisée « Pour moi, le Jura suisse représentait de grands dénivelés. J’ai donc été surpris par l’aisance avec laquelle on circule sur la FrancoVéloSuisse. Cette liaison entre Porrentruy et Belfort est magnifique et sécurisée. Cela en fait une destination idéale pour les familles, sportives ou non. La région est vraiment faite pour les deux roues. En revanche, il serait bien que les touristes puissent plus largement bénéficier d’offres de location de vélos, pour ne pas s’encombrer du matériel. La ville de Belfort possède des sites intéressants (citadelle, forts, vieille ville) et j’ai aussi particulièrement apprécié le parcours vers le parc des dinosaures à Réclère, en Suisse, et les Grottes. J’ai aussi beaucoup aimé la gastronomie le long du parcours. Les gens sont gentils et serviables. Enfin, j’ajouterais que le fait de pouvoir rejoindre d’autres itinéraires depuis l’axe franco-suisse est un véritable atout ». LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT N°159 VivreleTerritoire 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :