[90] Vivre le Territoire n°158 mai/jun 2015
[90] Vivre le Territoire n°158 mai/jun 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°158 de mai/jun 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : en route pour les Eurocks.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
i41 26 PAROLES DES ÉLUS MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE it Madame, Monsieur, Les travaux de l’Allaine ont été arrêtés à Delle ! Avec les fortes pluies des dernières semaines, et une montée anormale de la rivière, l’Allaine a débordé. En cause, les travaux qui depuis plus d’un an ont conduit à modifier le lit de la rivière, à curer le fond du cours d’eau, et à créer un bassin de débordement au nord de la ville. J’ajoute la création de méandres qui ont complètement modifié le lit de la rivière. Ces travaux de grande envergure ont été commandés par l’ancienne majorité du Conseil Général qui, aux motifs de développer la biodiversité, de protéger la faune et la flore, ont saccagé l’Allaine, ses berges et ont accru les risques d’inondations de la ville. Coût total de l’opération : plus d’un million d’euros d’argent public d’injecté pour rien ! Ces mesures technocratiques ont été d’ailleurs prises sans concertation et témoignent d’une méconnaissance du terrain et des réalités du terrain. Avec Florian Bouquet, Président du Conseil Départemental, et Marie-Claude Chitry-Clerc, Vice-présidente à l’environnement, nous avons décidé d’arrêter ces travaux et de remettre de l’ordre dans ce dossier afin d’éviter, à l’avenir, que la crue de la rivière ne vienne inonder davantage les habitations de Delle, et les entreprises notamment dans la zone nord de la ville. En attendant, combien d’argent public aurions-nous pu économiser si nos prédécesseurs n’avaient pas Si Notre priorité : l’emploi OPPOSITION Les élus de l’Union Républicaine ont entendu le message des citoyens du Territoire de Belfort à l’occasion des élections départementales qui auront été marquées par une forte abstention, un score particulièrement élevé de l’extrême droite, et la victoire sur le fil d’une droite locale très hétéroclite. Le rassemblement de la gauche que nous conduisions a su résister. Nous tenons à remercier chaque électrice et chaque électeur qui nous a apporté sa confiance. Les résultats traduisent un certain désaveu pour la politique du gouvernement marquée par les choix d’austérité, spécialement dans notre département touché par la désindustrialisation et le chômage des jeunes. Ils disent aussi la colère de la population à l’égard de la « classe » politique dont ils considèrent qu’elle ne les représente plus suffisamment, soupçonnée d’agir pour ses propres intérêts. Il y a enfin un problème de lisibilité sur les politiques du département qui œuvre pourtant dans de nombreux domaines de notre vie quotidienne. VivreleTerritoire N°158 LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT MARIE-FRANCE CÉFIS (UDI) – MARIE-CLAUDE CHITRY-CLERC (UMP) – PATRICK FERRAIN (UDI) – MARIE-HÉLÈNE IVOL (UMP) – ERIC KOEBERLÉ (MODEM) – MARIE-LISE LHOMET (UMP) – MARILYNE MORALLET (UMP) – FRÉDÉRIC ROUSSE (UMP) – SÉBASTIEN VIVOT (UMP) gâché un million d’euros dans des travaux démesurés et dénués de réalisme. Combien d’argent public auraient-ils pu économiser si le bon sens l’avait emporté sur l’idéologie écolo ? Il ne faut pas avoir fait polytechnique pour comprendre que lorsque vous contrariez la nature, la nature se rebelle et reprend vite ses droits ! Nos prédécesseurs ont dépensé un million d’argent public pour rien, alors que nous aurions pu injecter ces centaines de milliers d’euros dans l’économie, la création d’emplois et l’investissement ! À l’heure où les dotations de l’État sont en chute libre, à l’heure où nous avons engagé un plan de réduction des dépenses publiques pour assurer une meilleure gestion du Conseil départemental, notre nouvelle majorité a à cœur de mieux gérer votre argent, et de faire en sorte que chaque euro dépensé soit investi pour le développement de notre territoire et qu’il serve à améliorer votre quotidien. C’est le sens que nous donnons à notre politique, à l’action que nous conduisons. Si je conçois que l’environnement est essentiel pour la qualité de notre vie, il ne doit pas se faire au détriment des habitants et des entreprises. Nous avons été élus au contraire pour mener une politique dynamique et appliquer un projet volontariste qui améliore le quotidien de nos concitoyens. Aussi, l’action que nous menons se concentre sur l’emploi mais aussi pour attirer des nouvelles entreprises dans notre département et créer ainsi de l’activité. Notre priorité, c’est aussi de travailler sur le développement de formations qui soient calquées sur les offres d’emplois proposées par les entreprises de notre bassin d’emplois. Notre priorité, c’est de développer une véritable coopération économique avec nos voisins et amis suisses, de développer les échanges entre nos deux pays et de favoriser les investissements. Notre priorité, c’est d’améliorer vos transports, la qualité de vos logements, de lutter contre la délinquance et la fraude, d’aider les personnes âgées, de soutenir les projets de notre jeunesse et aussi de proposer de véritables parcours d’insertion aux personnes qui en ont besoin. En mars dernier, vous nous avez donné les moyens d’agir, nous ne vous décevrons pas ! Vous pouvez compter sur nous car nous sommes des élus de terrain, pragmatiques et soucieux de la bonne gestion de l’argent public dont chaque centime d’euros sera dépensé pour développer notre territoire et agir pour mieux vivre tous ensemble au quotidien. Frédéric Rousse Vice-Président du Conseil départemental et Président du Groupe de la majorité départementale, et les élus de la majorité GROUPE UNION RÉPUBLICAINE : BASTIEN FAUDOT (MRC) – SAMIA JABER (PS) – GUY MICLO (DVG) – ISABELLE MOUGIN (DVG) – CHRISTIAN RAYOT (DVG) – SYLVIE RINGENBACH (DVG) 6 ans pour agir, 6 ans pour reconstruire Elus de la nouvelle opposition départementale, le sens de ce scrutin nous engage. Il nous engage d’abord à travailler chaque jour dans l’intérêt de notre Territoire et de ses habitants, au-delà des querelles politiciennes qui enveniment notre démocratie. Au sein de l’assemblée, nous entendons agir dans un esprit constructif car nous ne confondons pas opposition et obstruction. Nous évaluerons les choix de la nouvelle majorité du point de vue de l’intérêt supérieur de notre département et de ses habitants. À cet égard, la première séance budgétaire n’a pas manqué de susciter des inquiétudes. Si le nouveau président du conseil départemental avait peu de temps pour boucler ce budget, l’absence de vision de la nouvelle équipe traduit une certaine improvisation. Ce sont 220 millions d’euros de dépenses qui ont été programmés en moins de 3/4 d’heure ! Jamais, jusqu’ici, notre collectivité n’avait assisté à un débat aussi bâclé. A l’heure des choix dans la crise des finances publiques, ce premier budget appelait un débat approfondi pour dégager les grandes priorités de ce mandat. Nous avons aussi exprimé notre désaccord sur les baisses de subventions prévues pour l’AVADEM (Association d’aide aux victimes) et les Francas, déjà largement pénalisés l’an dernier à Belfort et Morvillars. Nous avons obtenu l’engagement de la majorité que ces subventions feraient l’objet d’une nouvelle délibération. Nous y veillerons. Par ailleurs, la suppression aveugle d’emplois contractuels, notamment dans les collèges, suscite de nombreuses craintes. Enfin, le mandat qui vient doit être celui de la reconstruction et du renouveau de la gauche dans le Territoire de Belfort. Cette tâche difficile mais exaltante suppose de renouer d’abord les liens avec les habitants. Nous nous y emploierons, dans un esprit de rassemblement et de responsabilité. De nombreux citoyens l’attendent. Nous serons au rendez-vous. Bastien Faudot, Guy Miclo, Isabelle Mougin, Christian Rayot, Sylvie Ringenbach
Chaque mois, retrouvez tous les rendez-vous à ne pas manquer dans votre région. ÇLj Toutes les infos complémentaires sur www.territoiredebelfort.fr/agenda Jusqu’au 6 juin BELFORT Exposition : Roberto Horacio Elia associations et Pierre Tual l’objet de la sculpture École d’art Gérard Jacquot 03 84 36 62 10 www.ecole-art-belfort.fr Jusqu’au 11 juillet BELFORT Exposition : images et colonnies Bibliothèque universitaire Lucien Febvre 03 84 21 52 88 Jusqu’au 25 juillet BOUROGNE Exposition : SO3, art, biologie et (al)chimie Espace multimédia Gantner 03 84 23 59 72 www.espacemultimediagantner. cg90.net Le 2 juin BELFORT Théâtre : Le Petit Eyolf À 20h au Granit Tarif : 20 € - 18 € - 9 € Le Granit, Scène nationale 03 84 58 67 67 www.legranit.org BOUROGNE Musique au Lavoir Concert gratuit et en plein air du groupe Maggy Bolle, chanson française réaliste et décapante. À 18h30 Repli en salle en cas de pluie Lavoir du Corps de Garde Foyer rural et Action culturelle 03 84 27 73 72 http://fr-ac-bourogne. cabanova.fr Le 3 juin BELFORT Visite guidée : L’histoire agricole belfortaine Parcours pédestre au cœur de Belfort pour découvrir les lieux anciennement liés à l’agriculture locale. Une halle aux grains devenue école, un abattoir devenu cinéma, une brasserie réputée devenue galerie d’art, sont quelques-unes des découvertes surprenantes de ce parcours. Gratuit, sur inscription Centre-ville Maison de l’environnement 03 84 29 18 12 www.territoiredebelfort.fr/mde Le 4 juin BELFORT Cinéma : Paysage et exploration Films de Valérie Jouve et Enas I. Al-Muthaffar En présence des artistes À 18h, entrée libre. École d’art de Belfort G. Jacot 03 84 36 62 10 www.ecole-art-belfort.fr GRANDVILLARS Lecture musicale : Alexandre Voisard À 19h, en partenariat avec le festival Versants Littéraires & la médiathèque départementale Bibliothèque 03 84 23 53 84 Du 5 au 14 juin BELFORT Journée mondiale des donneurs de sang : Une belle occasion de défendre les valeurs de solidarité ! Journée mondiale des donneurs de sang célébrée samedi 13 juin de 8h à 14h à l’EFS Belfort, ZAC de la Justice. EFS Belfort Établissement français du sang Bourgogne Franche-Comté 03 84 58 49 90 Le 6 juin MORVILLARS Récital en trio avec piano au château des Tourelles À 20h30 - Tarifs : 15 € /10 € étudiants/Gratuit (– 10 ans) Château des Tourelles Club Innerwheel-Belfort 06 75 08 29 68 www.olivia-gay.com BELFORT Conférence débat « L’environnement naturel dans le Territoire de Belfort » De 9h45 à 11h30 - plantes invasives (les reconnaître, comment lutter) et sur la colline de la Miotte avec ses deux aspects : pelouse sèche et milieu forestier. Novotel Atria Club vosgien de Giromagny Forum des voyages et de la randonnée De 9h à 17h Hall du Novotel centre Atria Entrée libre Fédération du Club vosgien 03 88 32 57 96 www.club-vosgien.com BELFORT/MONTBÉLIARD Trac : visites d’expositions et performances 6 lieux, 6 moments Rdv à partir de 11h Tour 46 à Belfort Le Granit 03 84 58 67 67 DANJOUTIN 20 e anniversaire de la chorale « Les Baladins » de Meroux 9 chorales, plus de 400 choristes, pour 2 concerts À 17h30 et à 20h45 Église Chorale Les Baladins de Meroux 06 62 41 02 89 AGENDA du 2 juin au 19 juillet 5 juin Conférence Les Alsaciens-Lorrains dans la Grande Guerre Dans le cadre du centenaire 1914-1918, les Archives départementales accueillent Jean- Noël Grandhomme, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Strasbourg, membre des conseils scientifiques du Mémorial de Verdun et du Mémorial d’Alsace-Moselle, pour une conférence consacrée aux Alsaciens-Lorrains dans la Grande Guerre. Cent ans après les événements, il n’est plus possible de se contenter d’une vision « à la Hansi » des Alsaciens et des Lorrains annexés durant la Première Guerre mondiale. Leur histoire est beaucoup plus nuancée et multiforme. Alsaciens et Lorrains servent sur tous les fronts de l’armée et de la marine allemandes aussi bien que de l’armée et de la marine françaises. Suspects pour les deux camps, les Alsaciens-Lorrains font néanmoins, sauf exceptions, preuve de loyalisme vis-à-vis de l’Allemagne. Ce n’est qu’en novembre 1918 que l’armée française occupe l’ensemble du Reichsland, dans une ambiance de fête. La mémoire d’une telle histoire ne peut être que complexe. La conférence se tiendra le vendredi 5 juin à 18h à l’Hôtel du Département à Belfort. Les 6 et 7 juin DENNEY Exposition : Nos concitoyens ont du talent Thème « Les quatre éléments » : peinture, sculpture, photographie, vitrail, poterie, aéromodélisme, musique, poésie, scrapboocking… Samedi de 14h à 19h et dimanche de 10h à 18h Entrée libre Centre de loisirs Association Denneysienne de loisirs créatifs et récréatifs 06 66 06 28 29 www.denney.fr Du 7 au 12 juillet BELFORT Fête du patrimoine industriel du 8 au 10, balade contée à 16h à partir de 5 ans le 11 jeux à partir de 7 ans, démonstration de ferronnerie : 1,5 à 4 € gratuit pour les - de 13 ans Forge-musée 03 84 54 60 41 Le 7 juin VAUTHIERMONT Vide-greniers De 7h à 17h 5 € les 5 m Salle « La Charberette » Association Heures d’Amitié 03 84 23 82 33 LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DE BELFORT N°158 VivreleTerritoire 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :