[90] Vivre le Territoire n°158 mai/jun 2015
[90] Vivre le Territoire n°158 mai/jun 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°158 de mai/jun 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : en route pour les Eurocks.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
1 REPORTAGE archéologie Danjoutin révèle ses trésors Dans le cadre du projet de réouverture de la ligne Belfort- Delle, Antea Archéologie a été mandatée par SNCF Réseau pour procéder à des fouilles archéologiques préventives du côté de Danjoutin, du 23 mars au 25 avril. Ces fouilles ont été prescrites après la mise en évidence d’un établissement rural gallo-romain, à l’endroit où la halte de Danjoutin doit voir le jour d’ici à 2016. D’après le résultat des fouilles et diagnostics en laboratoire, les archéologues seront en mesure d’apporter des éléments plus précis sur les caractéristiques de ce bâtiment appartenant au patrimoine historique du Territoire de Belfort. Les travaux de la ligne Belfort-Delle débuteront quant à eux à l’automne. 16 VivreleTerritoire N°149 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT 2
11.. 1 4— ":0, a -1., -.Y..'',AWES MaL.. ; r"1.P.,.r'.1:7. 4 : ft%':... r J. *LkoKipt1...a 91.1 r L - - - Kr h tr. i'*41. 3.. 4, d'41hL - 41K -r. 1/Les six archéologues présents quotidiennement ont exercé un travail de fourmi, à l’aide de truelles et de peignes, pour mettre au jour des petits objets enfouis sous terre. 2/En 1994, Jean-Pierre Mazimane, archéologue bénévole, avait déjà révélé l’existence des vestiges d’une villa gallo-romaine à cet endroit. En rouge, la zone concernée par les fouilles archéologiques de 2015. « La villa gallo-romaine de Danjoutin (Territoire de Belfort), fouilles de sauvetage 1994 », in SBE 86, 1995. 3/D’après l’étude des fondations et des objets mis au jour, les archéologues d’Antea Archéologie seront en mesure d’apporter des éléments plus précis sur les caractéristiques du bâtiment rural. 5 6 5 7. 1. : -.- 7..'4-.'_ :... -.-"-.. - -..., - — C -WY.4Ar REPORTAGE archéologie LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°149 VivreleTerritoire'- t-11110116., 4/Le bâtiment agricole occupe 1 700 m². D’après les fondations, les archéologues estiment sa date de construction à la fin du I er siècle et son abandon à la fin du III e siècle. 5/Le décapage de la zone a mobilisé deux pelles de respectivement 25 et 8 tonnes. 6/Les fouilles ont été prescrites par le Service régional d’archéologie de Franche-Comté d’après les diagnostics obligatoires réalisés par SNCF Réseau en décembre 2013 et février 2014 dans la zone impactée par le projet de la ligne Belfort-Delle. 7/Les fouilles ont permis de dégager de petits objets usuels appartenant au passé (tesson de poterie, trait de catapulte ou encore comme ici, une poignée de coffre en bronze). 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :