[90] Vivre le Territoire n°155 février 2015
[90] Vivre le Territoire n°155 février 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°155 de février 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... développer une relation avec son enfant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SOMMAIRE 3 ÉDITORIAL Les leçons de Charlie ÉVÉNEMENT 4 Les conseillers généraux deviennent conseillers départementaux ACTUALITÉS 6 GéNéRiQ, l’effervescence musicale au cœur de l’hiver 7 Cycles et solidarité : des vélos pour le Cambodge 7 Petits gestes, grands effets : l’exposition poursuit son œuvre 8 Enseignement : les collèges expérimentent les tablettes numériques 9 Ateliers massages : développer une relation avec son enfant 9 Rencontres futurs parents : s’informer avant l’arrivée de bébé 10 DOSSIER 16 REPORTAGE Le Territoire est Charlie ! ÉCONOMIE 18 Le Territoire sous les projecteurs CULTURE 20 Les Eurockéennes mettent le cap sur la 27 e édition ÉDUCATION 22 Des collégiens lancent un appel aux scientifiques CULTURE 24 Chanter, jouer, danser avec le Granit BIEN MANGER 25 Le gâteau de pommes de terre, « Totché Poirat’ » 26 PAROLES DES ÉLUS 27 AGENDA Du 15 février au 15 mars 30 MÉMOIRE L’empire économique des Mazarin au pied des Vosges DOSSIER L’action sociale en projets 10 Stimuler la participation citoyenne, mobiliser tous les acteurs et les forces vives d’un territoire pour en renforcer la cohésion. En 2014, afin de s’adapter à l’évolution des besoins de la population et optimiser le service rendu aux usagers, le Conseil général du Territoire de Belfort a initié et mis en œuvre une nouvelle manière d’appréhender l’action sociale : les Projets sociaux de territoire (PST). JOUER SUR WWW.CG90.FR /CONCOURS > RUBRIQUE « JEU-CONCOURS VIVRE LE TERRITOIRE » Le concours du magazine Vivre le Territoire est accessible sur le site Internet du Conseil général. Répondez aux questions du concours « L’action sociale en projets » et tentez de gagner des lots offerts par le Conseil général. Le magazine Vivre le Territoire est distribué chaque mois (excepté août et janvier) dans toutes les boîtes aux lettres du département. Si vous ne le recevez pas régulièrement, contactez le 03 84 90 91 37. .00.1 ~ Co ~ Ç Territ oire de Beélfort nseit gé nral Vivre le Territoire Hôtel du Département Place de la Révolution Française 90020 Belfort cedex Tél. : 03 84 90 90 90 Fax : 03 84 57 06 31 Courriel : conseil.general@cg90.fr Site internet : www.cg90.fr Directeur de la publication : Yves Ackermann Directeur de la communication : Benoît Roos Rédacteur en chef : Patrick Fitamant Coordination : Alain Poncet Journalistes : Nathalie Gauthier, Pauline Moiret-Brasier, Catherine Robet, Joseph Schmauch (Archives départementales) Photographies : J.-François Lami, Francis Bouquet, Archives départementales, associations, Samuel Carnovali, Le Granit-Scène nationale, Belfort Tourisme/Thiebaut Thuria, ©SimonDaval.fr, GéNéRiQ Festival. Photo de couverture : Jean-François Lami Conception graphique : Rampazzo & Associés blog.rampazzo.com Réalisation : scoopcommunication Impression : Schraag Tirage : 64 500 exemplaires Magazine imprimé sur papier 100 % recyclé Dépôt légal n°23-95 ISSN1259 184 XT 2 VivreleTerritoire N° 155 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT
ÉDITO Les leçons de Charlie Madame, Monsieur, Horreur, effroi, barbarie... Les mots manquent pour qualifier les fusillades dont ont été victimes la rédaction de Charlie Hebdo, des policiers et les clients juifs de l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes. Après le temps de l’émotion et du recueillement, qui a succédé au temps de la stupeur, il convient d’essayer de tirer les leçons de ces événements. Chacun comprend en effet que ce sont la République et la démocratie qui ont été attaquées. Mais je crois que si ces dernières sont aujourd’hui blessées, elles se relèveront plus fortes encore. Dans les semaines et les mois à venir, je crois donc que nous devrons être collectivement vigilants pour éviter deux écueils. Tout d’abord, il ne faudra rien céder, que ce soit face à l’antisémitisme ou à l’islamophobie, en rappelant sans cesse que si la laïcité implique le respect des non croyants et de leur liberté d’expression, elle n’est pas la lutte contre les religions mais au contraire le respect de toutes les croyances. Il est donc primordial que notre République laïque protège nos compatriotes de confession musulmane ou juive contre le déferlement de violence dont ils font l’objet. L’éducation doit être plus que jamais au centre de la construction de notre projet de société.” À cet égard, l’éducation doit être plus que jamais au centre de la construction de notre projet de société axé sur le respect des valeurs républicaines, sur la tolérance et la volonté farouche de vivre ensemble en bonne intelligence. Surtout, il faut s’assurer que ce qui relève du fait religieux, qui appartient au domaine privé, n’interfère pas dans le champ politique. C’est une règle, qui existe dans notre pays depuis plus d’un siècle, qu’il faut préserver à tout prix. Le 3 décembre 2014, rue Bizet à Belfort : Yves Ackermann avec Samia Jaber, conseillère générale et vice-présidente de Territoire habitat et Anne-Marie Forcinal, vice-présidente du Conseil général en charge de l’environnement, lors de l’inauguration de l’appartement pédagogique dédié aux économies d’énergie. C’est dans cet esprit que je n’ai de cesse d’essayer de vouloir déconstruire les discours simplistes et démagogiques et de mener la bataille des idées. Nous savons bien en effet qu’entre les xénophobes porteurs de haine et de rejet d’un côté et les fanatiques religieux qui terrorisent pour faire peur de l’autre, qu’entre ces deux extrêmes qui se nourrissent mutuellement d’une complicité criminelle, il y a un juste chemin et un cap à suivre coûte que coûte : celui de la démocratie et des valeurs de la République. Pour autant, nous devons mener une politique de lutte contre le terrorisme équilibrée : il est ainsi indispensable de recruter des policiers, des gendarmes et des juges et de renforcer les moyens de la lutte anti-terroriste pour mieux s’adapter aux nouvelles pratiques terroristes et aux évolutions technologiques. Ces actes barbares ne doivent en effet pas nous laisser sans réaction et, à l’image du renforcement du plan Vigipirate, le durcissement des mesures de sécurité est bienvenu. Ensuite, je pense que nous ne devrons pas sacrifier nos libertés publiques à la lutte contre le terrorisme : 14 lois de lutte contre le terrorisme ont été votées depuis 1986. Instaurer un « Patriot act » qui limiterait les libertés, comme les Etats-Unis l’ont fait après le 11 septembre 2001, consacrerait finalement une victoire du terrorisme. Enfin, je dois dire que j’ai été impressionné par la façon dont les rassemblements républicains se sont déroulés à Belfort comme partout en France. Dans l’histoire de notre pays, le rassemblement a déjà permis aux Français de triompher de la haine. Je formule donc le vœu que ce terrible drame soit l’occasion de nous réunir et de traverser cette épreuve avec dignité. Yves Ackermann Président du Conseil général du Territoire de Belfort LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N° 155 VivreleTerritoire 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :