[90] Vivre le Territoire n°154 déc 14/jan 2015
[90] Vivre le Territoire n°154 déc 14/jan 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°154 de déc 14/jan 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier solidarité... sur le terrain de la fraternité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
TERRITOIRES actualités LIGNE BELFORT - DELLE Réunions d’information Le projet de réouverture au transport des voyageurs de la ligne Belfort –Delle a été présenté le 16 octobre dernier lors d’une réunion publique organisée à l’Université de Technologie Belfort – Montbéliard (UTBM). Ces 22 kilomètres de voie ferrée entre Belfort et Delle permettront de relier l’Aire urbaine à la Suisse et desserviront la gare Belfort – Montbéliard TGV. Six haltes seront créées tout au longduparcours,offrantainsi une desserte locale pour les déplacements quotidiens (Danjoutin, Meroux, Morvillars, Grandvillars, Joncherey, Sevenans). Plusieurs réunions publiques d’information sont organisées dans les communes pour présenter l’opération. Elles sont ouvertes à toute personne qui souhaite y assister. Deux ont déjà eu lieu à Danjoutin et Grandvillars. Prochaines Réunions : Morvillars:le9décembre à 18h30 à la mairie. Bourogne:le11décembreà 18h30 au Foyer Léon Mougin. Delle:le16décembreà18h à la salle Jean-Jaurès. Plus d’information sur www.belfortdelle.fr LABEL DU DÉPARTEMENT FLEURI Les lauriers du fleurissement C’est officiel depuis le début du mois de novembre. Le Conseil National des Villes et Villages fleuris (CNVVF) a attribué pour cinq ans le label Département Fleuri au Territoire de Belfort qui l’avait perdu en 2008. « C’est une belle récompense qui valorise le travail de tous les acteurs du fleurissement : associations, particuliers », souligne Muriel Roget, chargée du développement touristique au Conseil général du Territoire de Belfort. « De nouveaux critères ont été mis en place. Aujourd’hui, il est nécessaire d’avoir une stratégie tant en matière de fleurissement que de valorisation des paysages et du tourisme, dans le respect de l’environnement. » Une démarche partenariale a donc été mise en place. « Le Conseil général a joué son rôle de chef de file en accompagnant les communes dans leurs projets de valorisation de la qualité de vie des habitants et de l’accueil des visiteurs. » Dans un premier temps, un audit a été réalisé auprès d’une dizaine de communes afin de recenser leurs attentes. En 2013, un groupe de travail a vu le jour. Puis de nombreuses actions ont été mises en œuvre jusqu’en mai 2014 : sensibilisation autour de différentes thématiques pour les élus, les agents techniques, les bénévoles d’associations, rencontres avec des professionnels des espaces verts, visite du Lycée agricole de Valdoie, découvertes de techniques et de nouveaux produits au Parc de la Douce. « Ce programme a rencontré un franc C’est une belle récompense qui valorise le travail des acteurs du fleurissement : associations et particuliers. » succès auprès du public concerné », souligne Muriel Roget. Enfin, un dossier de candidature dont la qualité a été soulignée par le CNVVF, a été réalisé pour mettre en valeur ce qui a été entrepris. La remise de prix aura lieu à Paris en mars 2015 et un logo fleurira sur la documentation touristique éditée par Belfort Tourisme. Ce label Département Fleuri permettra également de décliner des produits touristiques tels que le circuit des villes et villages fleuris de notre département. l N. G. À SAVOIR En France, 21 départements seulement ont le label Département Fleuri : Ain, Bas-Rhin, Bouches du Rhône, Côte d’or, Doubs, Eure, Finistère, Indre-et- Loire, Landes, Marne, Meurthe-et-Moselle, Morbihan, Moselle, Nord, Rhône, Saône-et-Loire, Savoie, Haute-Savoie, Yvelines, Somme, Territoire de Belfort. 8 VivreleTerritoire N°154 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT
TERRITOIRES actualités TERRITORIA D’OR Les déchets des Eurockéennes valent de l’or Concilier un festival de rock de renommée européenne et un espace naturel sensible, c’est le défi que relèvent chaque année le Conseil général du Territoire de Belfort et Territoire de Musiques, organisateurs du festival. Un défi récompensé cette année par le Territoria d’Or du développement durable, décerné à la Maison départementale de l’environnement pour l’opération « Biodéchets ». Alors que 1000 000 de festivaliers et de techniciens inves- Michel Vanhaesbroucke, directeur Énergies France Entreprises et Collectivités à GDF Suez M. Gournac, sénateur, président de l’Observatoire national de l’innovation publique Anne-Marie Forcinal, vice-présidente du Conseil général du Territoire de Belfort, chargée de l’Environnement Vincent Rouire, directeur de la Maison de l’environnement du Territoire de Belfort Jean-Marc Pautras, président de Territoire de Musiques. tissent le site du Malsaucy durant 3 jours, l’opération « Biodéchets » consiste en la collecte et la valorisation sous forme d’énergie électrique de plusieurs tonnes de déchets alimentaires (épluchures, restes, invendus…). Une fois collectés, les déchets sont adressés à l’unité de méthanisation Agrivalor à Ribeauvillé en Alsace. Pour l’édition 2014, les déchets organiques ainsi valorisés ont produit plus de 1000 kW d’électricité, ce qui correspond à la consom- mation d’une des grandes scènes du festival pendant un concert. Un dispositif pensé pour être simple et reproductible « Le Territoria d’Or récompense notre capacité à développer des solutions innovantes et crédibles » explique Vincent Rouire, directeur de la Maison de l’environnement, « et cette crédibilité auprès des professionnels, en particulier les restaurateurs, n’a pu être gagnée que par l’étroite collaboration avec Territoire de Musiques et le fort investissement des animateurs de la MDE et de la Brigade du tri de l’École de la 2 e Chance ». Ceuxci, postés dans les arrière-cuisines et sur le site, se sont tenus près des poubelles pour accompagner le geste de tri, en prenant soin de gêner le moins possible le déroulement du festival. Le dispositif, impulsé dès 2012 par la Recyclerie 90 pour Eurocks solidaires, a été conçu pour être facilement reproductible, ce pourquoi il a été primé par l’Observatoire national de l’innovation publique. En 2012, la Maison de l’environnement a reçu ce même prix pour le cycle « la Biodiversité en questions ». l A. M. HANDICAP Pour que perdure la lecture Lorsque s’installe un handicap et qu’il faut réorganiser son quotidien, la lecture et la culture sont un peu oubliées. Pour y remédier, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), service du Conseil général du Territoire de Belfort, propose un service dédié aux outils et Une loupe électronique pour accéder à la lecture. technologies d’aide à la lecture. Il s’agit d’abord de répondre aux besoins d’une lecture pratique, celle des documents administratifs. « Pour les jeunes adultes ou lorsque le handicap visuel s’installe avec l’âge, les personnes apprécient peu de devoir demander à leurs proches de leur lire leur courrier. Elles ont droit à leur vie privée, c’est cela aussi, l’autonomie », explique Claire Chabaneix, en charge de l’accueil et de la démonstration des matériels. Des outils à essayer en condition réelle Au sein d’un espace dédié, sur rendezvous, les personnes en situation de handicap visuel ou moteur et leurs proches peuvent venir découvrir la palette d’outils, laquelle va d’appareils de lecture de livres audios aux logiciels d’informatique adaptés pour « écouter » sesemails. Pour « lire » un roman l’outil qui rencontre le plus de succès se nomme « Victor Reader ». Il s’agit d’un lecteur CD compact, ergonomique et donc très facile d’utilisation. Selon le fameux adage qui veut qu’essayer, c’est adopter, il est également possible d’en emprunter certains le temps d’un essai plus poussé, mais que les lecteurs et auditeurs soient prévenus, « une fois qu’on y a goûté, il est très difficile ensuite de s’en passer ! » l A. M. Maison départementale des personnes handicapées MDPH Claire Chabaneix Centre des 4 As - Tour R6 – 3 e étage Rue de l’As de Carreau 90000 Belfort Tél. 03 70 04 89 02 (sur rendez-vous uniquement - les après-midi) claire.chabaneix@cg90.fr LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°154 VivreleTerritoire 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :