[90] Vivre le Territoire n°154 déc 14/jan 2015
[90] Vivre le Territoire n°154 déc 14/jan 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°154 de déc 14/jan 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier solidarité... sur le terrain de la fraternité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
AMÉNAGEMENT ballon d’Alsace ENNEIGEURS L’hiver prochain, la neige de production fera son apparition sur le domaine skiable du Ballon d’Alsace grâce à l’implantation de 44 enneigeurs. Explicationduprocédé,naturedestravaux,fonctionnementglobal,bénéfices, Vivre le Territoire lève le voile sur les installations réalisées dans le cadre du programme d’aménagement du Ballon d’Alsace, initié par le Syndicat mixte interdépartemental du Ballon d’Alsace (SMIBA). ç Pauline Moiret-Brasier Du lac au sommet, la route de la neige À SAVOIR La saison d’hiver au Ballon d’alsace débutera en même temps que les vacances scolaires le 20 décembre et se poursuivra en continu, y compris les jours fériés, jusqu’au 28 mars. Face aux hivers doux et aux faibles quantités de neige qui en résultent, une grande majorité des stations de sport d’hiver a aujourd’hui recours à la neige de culture, appelée aussi neige de production. Avec la fin des travaux de mise en place des infrastructures, le Ballon d’Alsace en sera doté dès la prochaine saison hivernale qui débute le 20 décembre. Elle permettra d’optimiser l’utilisation du domaine skiable. « Certaines pistes n’ouvraient en moyenne que 40 jours par hiver, explique Jean-Marc Fontaine, directeur du SMIBA. Avec la mise en place du dispositif, nous pouvons assurer un enneigement minimal et couvrir une surface plus importante, même si on ne peut jamais garantir un enneigement total et permanent. Nous l’avons constaté en janvier 2014, où il ne faisait pas assez froid pour que des installations de neige de culture fonctionnent. » Du lac au sommet Pour former de la neige de production, il faut de l’eau et de l’air froid (minimum – 3°C). Les enneigeurs du Ballon d’Alsace sont alimentés par un système de pompage d’eau. Acheminée depuis le lac d’Alfeld, au fond de la vallée de Masevaux (Haut- Rhin), l’eau passe par des canalisations situées sous la RD 466. Une convention permet de prélever dans le lac un maximum de 65 000 m 3 d’eau par saison (pour une production de 120 000 m 3 de neige) qui retournera en grande majorité à la source lors de la fonte. Une telle infrastructure aura nécessité six mois de travaux : « Il a fallu du temps pour convaincre les partenaires financiers et pour obtenir les Jean-Louis Martinot Directeur de la nouvelle régie d’exploitation « Destination Ballon d’Alsace » Offrir un domaine skiable de qualité Arrivé en septembre, j’ai pu constater à quel point le Ballon d’Alsace est un site de proximité fortement plébiscité et qui détient tout le potentiel d’une station de moyenne montagne. Il faut parvenir à en faire une véritable petite station « cocooning ». L’objectif de « Destination Ballon d’Alsace » par rapport à lasaisonhivernaleestd’offrirunaccueildequalitésurl’ensemble dudomaineskiable,(alpinetnordique).Lemeilleurmoyendefidéliser la clientèle est de perfectionner la qualité de l’accueil pour bénéficierderetourspositifs.Lamiseenplaced’uneneigedeculture dans le cadre du programme de réaménagement opéré le SMIBA, est une bonne chose. Dans le contexte économique actuel, cela va contribuer à assurer une certaine continuité au niveau des emplois saisonniers et un développement commercial de la station. Des enneigeurs de type bi-fluide sont répartis sur le domaine skiable. 18 VivreleTerritoire N°154 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT
AMÉNAGEMENT ballon d’Alsace Les enneigeurs prolongeront la saison de ski au Ballon d’Alsace. autorisations nécessaires des services de l’État. Le Ballon d’Alsace est un site classé qui comprend de nombreux espaces protégés situés en zone NATURA 2000, il fallait prendre en compte ces données pour opérer les travaux. » Enneigeurs mode d’emploi Au sommet, un réseau de neige de culture a été installé. Les enneigeurs se répartissent sur la totalité du domaine skiable (excepté au sommet de la piste noire). Il s’agit essentiellement de perches d’environ 9 m de haut, avec un système « bi-fluide » qui utilise de l’eau et de l’air sous pression. « La tête de chaque enneigeur dispose de plusieurs dizaines de petits trous par lesquels l’eau et l’air comprimés sont éjectés. L’air comprimé se détend à la sortie de l’enneigeur et fait baisser la température, ce qui permet de faire cristalliser l’eau se transformant alors en neige lorsqu’elle se disperse dans l’air », explique Jean-Marc Fontaine. Six gros ventilateurs complètent le dispositif. Ceux-là sont des systèmes dits « monofluides » car ils utilisent uniquement de l’eau projetée dans l’air ambiant. Dans les deux cas, c’est en fonction de l’hydrométrie et de la température négative de l’air ambiant (entre - 3 et - 4 degrés) que se formera la neige de production. Selon la qualité de neige voulue, les paramétrages (volumes d’eau, démarrage, durée d’enneigement, sens par rapport au vent, arrêt automatique) peuvent être effectués. 30% d’activité en plus Tout cela sera supervisé par informatique, au bâtiment de la Gentiane. « Nous déciderons des priorités d’enneigement sachant que le dispositif dont est doté le Ballon d’Alsace possède la puissance nécessaire pour faire fonctionner tous les enneigeurs en même temps », explique Jean-Louis Martinot, responsable de la régie d’exploitation « Destination Ballon d’Alsace », chargée notamment du fonctionnement des infrastructures (voir encadré). « D’après le retour d’expérience des stations voisines situées sur le Massif Vosgien comme le Markstein ou le Schnepfenried, la neige de culture permettrait une augmentation de l’activité saisonnière de l’ordre de 30%. Un bénéfice dont pourrait bientôt tirer profit le Ballon d’Alsace », conclut Jean-Marc Fontaine. l À LIRE SUR WWW.CG90.FR/BALLONDALSACE > BALLON D’ALSACE Le programme de réaménagement : 2009 – 2014 En 2005, l’ensemble des collectivités territoriales concernées et réunies au sein du Syndicat mixte interdépartemental du Ballon d’Alsace (SMIBA) a adopté un ambitieux programme d’aménagementafindevaloriserl’offredeloisirs été/hiver et de promouvoir le site, tout en préservant et en restaurant sa qualité paysagère et environnementale. Après la modernisation et l’installation de nouvelles infrastructures (téléskis, bâtiments d’accueil, sanitaires publics, salle de pique-nique, parking, aire de camping car, services de restauration, le chantier des enneigeurs est le plus grand chantier de ces dernières années. Retrouvez sur le site Internet du Conseil général rubrique environnement, les documents d’information ainsi qu’un reportage vidéo sur la rénovation des infrastructures du Ballon d’Alsace. LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°154 VivreleTerritoire 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :