[90] Vivre le Territoire n°152 octobre 2014
[90] Vivre le Territoire n°152 octobre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de octobre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... artisans d'art, la passion du savoir faire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 SOMMAIRE 3 ÉDITORIAL Pour un pôle métropolitain partagé ÉVÉNEMENT 4 Premier train attendu en 2017 ACTUALITÉS 6 Conte et Compagnies : la magie du spectacle continue 7 Personnes âgées : une aide nouvelle pour adapter son logement 7 Colloque H2 : elles roulent à l’hydrogène 8 Journée nationale des aidants : quel soutien pour ceux qui aident leurs aînés ? 8 Santé : la Franche-Comté plus forte face au cancer 9 Sport : la performance Sportissimo 9 Orientation, formation, emploi : la parole offerte aux jeunes 10 DOSSIER 16 REPORTAGE 90 ans tournés vers le ciel ENVIRONNEMENT 18 MDE : les saveurs d’automne au menu CULTURE 20 Un monument virtuel pour tous les combattants 22 Mois du film documentaire : 15 ans à l’affiche ENVIRONNEMENT 24 Chevaux, vaches, chèvres… entretiennent les Espaces naturels sensibles BIEN MANGER 25 Velouté de butternut aux chanterelles 26 PAROLES DES ÉLUS 27 AGENDA Du 15 octobre au 15 novembre 30 MÉMOIRE Quand Pétain et Laval s’installèrent à Belfort DOSSIER RETROUVEZ SUR WWW.CG90.FR Vivre le Territoire Hôtel du Département Place de la Révolution Française 90020 Belfort cedex Tél. : 03 84 90 90 90 Fax : 03 84 57 06 31 Courriel : conseil.general@cg90.fr Site internet : www.cg90.fr Directeur de la publication : Yves AckermannVivreleTerritoire N°152 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT La passion du savoir-faire 10 Ébéniste, joaillier, tapissier, passementier, ferronnier, tailleur de pierre… Ils sont 217 métiers répertoriés et qualifiés d’artisanat d’art. En Franche-Comté, 300 femmes et hommes, détenteurs d’un savoir-faire unique, ont fait le choix de cette spécialité qui mêle tradition et création, beauté du geste et respect des matières. À l’occasion du salon Talent d’artisans qui se tient à Belfort en octobre, Vivre le Territoire fait le point sur ces métiers d’avenir. > RUBRIQUE « JEU-CONCOURS VIVRE LE TERRITOIRE » Le concours du magazine Vivre le Territoire est accessible sur le site Internet du Conseil général. Répondez aux questions du concours « La passion du savoir-faire » et tentez de gagner des lots offerts par le Conseil général. Directeur de la communication : Benoît Roos Rédacteur en chef : Patrick Fitamant Coordination : Alain Poncet Journalistes : Nathalie Gauthier, Pauline Moiret-Brasier, Catherine Robet, Joseph Schmauch (Archives départementales) Photographies : Jean-François Lami, Francis Bouquet, Archives départementales, associations, Chambre de métiers et de l’artisanat/Photo Boutique à Grandvillars. Le magazine Vivre le Territoire est distribué chaque mois (excepté août et janvier) dans toutes les boîtes aux lettres du département. Si vous ne le recevez pas régulièrement, contactez le 03 84 90 91 37. Photo de couverture : Jean-François Lami Conception graphique : Rampazzo & Associés blog.rampazzo.com Réalisation : Impression : Schraag Tirage : 68 000 exemplaires Magazine imprimé sur papier 100% recyclé Dépôt légal n°23-95 ISSN1259 184 XT
Pour un pôle métropolitain partagé Madame, Monsieur, Dans le cadre de la réforme territoriale en cours, dont les discussions vont de nouveau occuper le Parlement dans les semaines qui viennent, il faudra être particulièrement vigilant quant au sort qui sera réservé aux Départements. En qualité de Président du Conseil général du Territoire de Belfort, je me mobilise pour assurer la préservation des Départements et pour faire reconnaître leur rôle indispensable pour la mise en œuvre des politiques publiques de solidarité et de proximité. Heureusement, il semble que les dernières évolutions exprimées par le Premier ministre envisagent le maintien des Départements, à minima, en milieu rural. C’est une concession de la part du gouvernement que je soutiens évidemment et à laquelle nous devrons être attentifs. Mais le second objectif de tous les habitants du Nord Franche-Comté, au moins tout aussi important que le maintien des Départements, doit être de parvenir à la concrétisation institutionnelle de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard- Héricourt-Delle. Renforcer l’Aire urbaine est en effet une priorité. Comme je l’ai déjà exprimé, c’est d’autant plus essentiel dans le cadre de la réforme territoriale, afin de peser dans les futures grandes régions en cours de constitution. Le risque serait sinon d’être marginalisé et de devenir un satellite de la capitale régionale, qu’elle soit demain à Besançon, Dijon ou Strasbourg, ou, pire, d’être éclaté entre deux régions si un « droit d’option » était possible seulement pour le département du Territoire de Belfort. L’idée que je défends est donc de constituer un pôle métropolitain à l’échelle de l’Aire urbaine qui inclut l’ensemble des intercommunalités. C’est d’ailleurs sur ce mandat que j’ai été élu Président du Syndicat mixte de l’Aire urbaine (SMAU) le 19 juin dernier. Aujourd’hui, le dossier est prêt techniquement et il est l’étape essentielle pour avancer dans la coopération entre les collectivités de notre bassin de vie. l’Aire urbaine est une aventure collective, qui s’est construite patiemment et progressivement avec des personnalités de tous bords politiques. » Ce futur pôle métropolitain devra être à même de prendre des décisions pour le développement de l’Aire urbaine et de porter des projets forts pour la qualité de vie de ses habitants. Il permettra de définir une feuille de route collective en phase avec les grands enjeux de notre territoire (développement économique, santé, aménagement du territoire, transports, etc.) et d’enfin faire reconnaitre notre bassin de vie, qui constitue l’un des principaux pôles industriels de notre pays, sur la carte de France. Cela doit donc en conséquence lui offrir toutes les capacités de peser dans la compétition territoriale française, européenne et internationale. Dans le cadre de ce débat, je veux rappeler que l’Aire urbaine est une aventure collective, qui s’est construite patiemment et progressivement avec des personnalités de tous bords politiques qui ont souhaité travailler ensemble. L’UTBM, le TGV, l’hôpital médian, la boucle locale haut-débit sont des exemples de projets structurants portés par l’ensemble des élus du Nord Franche-Comté. L’Aire urbaine a en effet toujours été un territoire de coopération au-dessus des intérêts partisans. Aussi j’appelle l’ensemble des intercommunalités de l’Aire urbaine à travailler ensemble sur la base du projet préparé par le SMAU et de la loi MAPAM du 27 janvier 2014. C’est la décision qui a été prise par son bureau le 12 septembre et que devra valider le conseil syndical le 30 octobre prochain. Pour ma part, j’agirai toujours sur ce dossier en défendant une vision et un travail collectif, conditions indispensables pour réussir un projet partagé. Bien à vous, Yves AckermannPrésident du Conseil général du Territoire de Belfort ÉDITO Yves Ackermannlors de la remise des prix du concours « talents des cités Aire urbaine » le 16 septembre au CCSRB à Belfort. LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°152 VivreleTerritoire 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :