[90] Vivre le Territoire n°151 septembre 2014
[90] Vivre le Territoire n°151 septembre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°151 de septembre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : bien manger... le territoire dévoile ses recettes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 TERRITOIRES événement Dans les collèges du Territoire de Belfort, grandir est un jeu d’enfants ! Des collèges en pleine forme RENTRÉE SCOLAIRE Les cartables sont prêts, les baskets aussi… l’année qui commence dans les collèges du Territoire s’annonce pleine de découvertes. Grâce aux actions mises en place par le Conseil général, le collège devient un véritable lieu de vie et d’épanouissement. Parallèlement aux programmes pédagogiques définis par l’Éducation nationale, le Conseil général met à disposition des équipes des collèges différents dispositifs destinés à stimuler la curiosité des élèves, leur citoyenneté, ou encore leur sens des responsabilités. C’est notamment le cas de la nouvelle opération destinée à sensibiliser les collégiens et les personnels des établissements aux comportements qui sauvent. « Dès cette année, le Service départemental d’incendie et de secours va former progressivement tous les adultes des établissements et six élèves par classe de tous les niveaux, explique Évelyne Dolard-Savonitto, directrice de l’éducation, des sports et de la vie associative au Conseil général du Territoire de Belfort. L’objectif est de leur faire prendre conscience des enjeux de sécurité dans l’établissement. » En tant qu’assistants de sécurité, les élèves formés auront un rôle actif auprès des adultes et connaîtront les règles d’évacuation, de confinement (en cas de tremblement de VivreleTerritoire N°151 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT terre par exemple), ou encore comment réagir lorsqu’un camarade de classe fait un malaise. Au collège Châteaudun, l’expérience va même plus loin puisque les élèves de 4 e pourront choisir l’option « Jeune sapeur-pompier » dans leur cursus. Le Service départemental d’incendie et de secours espère ainsi susciter des vocations et développer cette formation à terme dans les autres collèges du département. Mieux vivre ensemble Autre nouveauté de la rentrée, le Département a créé un service de médiation destiné notamment à sécuriser le passage des élèves entre la sortie des établissements et la montée dans les bus. « Ce sont des moments où le flot de collégiens peut entraîner des comportements à risque, voire des incivilités, par exemple lorsqu’il y a cohabitation avec les voyageurs, précise Évelyne Dolard-Savonitto. Parfois, il suffit juste d’une présence adulte pour que tout rentre dans l’ordre. » Six médiateurs, facilement reconnaissables ç Catherine Robet à leur tenue orange, auront ainsi pour mission de rappeler aux adolescents les bonnes règles de conduite. Présents dès la rentrée scolaire, ils pourront intervenir ponctuellement à la demande des établissements si le besoin s’en fait sentir. Pour faciliter l’apprentissage de la vie en collectivité, les séjours d’intégration des élèves de 6 e seront à nouveau proposés tout au long de l’année à la base nautique du Malsaucy. « Cet hiver, nous allons installer un mur d’escalade en intérieur pour diversifier les activités proposées, et quatre séjours thématiques sont d’ores et déjà programmés en lien avec la Maison départementale de l’environnement », annonce Élisabeth Clamme, directrice adjointe et responsable du pôle éducation. Si le nautisme n’est pas de mise en hiver, de nombreuses disciplines peuvent être pratiquées, en extérieur comme en intérieur. Encore une nouvelle occasion pour les jeunes d’apprendre à vivre ensemble et de faire le plein de souvenirs pour vivre les années collèges plus sereinement. l
Derniers travaux dans les collèges L’ENT 90 totalise 18 000 comptes utilisateurs. Parents, enfants, enseignants et équipes pédagogiques restent ainsi connectés de manière sécurisée au collège. Les aménagements extérieurs réalisés cet été au collège Châteaudun à Belfort offrent une meilleure intégration de l’établissement dans son environnement. À SAVOIR Retrouvez tous les travaux réalisés dans le cadre de Contrat Collèges 2004-2015 sur cg90.fr/colleges o L’école numérique en marche INTERNET D’ici à l’été 2015, les 13 collèges publics du Territoire de Belfort seront raccordés par fibre optique et donc au très haut débit au réseau départemental. Tel est le nouveau grand chantier auquel le Conseil général va s’atteler dès la rentrée pour offrir aux établissements les moyens d’accéder plus facilement aux ressources numériques du Web. « Nous allons plus loin que la simple maintenance informatique réclamée par la nouvelle loi de programmation et d’orientation pour la refondation de l’école de la République, explique Philippe Gille, directeur des systèmes d’information au Conseil général. Notre objectif est de fournir aux collèges une configuration maximale d’accès au numérique. » Avec une connexion de 100 Mbits/seconde, en réception et en émission, les capacités d’accès à Internet des collèges seront ainsi multipliées par quinze par rapport à leur connexion ADSL actuelle. Le projet s’accompagne du remplacement de tous les systèmes informatiques, soit 39 serveurs desservant 1 550 postes d’ordinateur. « Pour faciliter l’usage du numérique, les logiciels choisis et achetés par chaque établissement seront installés via des systèmes automatisés. Ils seront plus facilement et rapidement accessibles. » Libérés des contraintes techniques, professeurs et équipes pédagogiques pourront ainsi se concentrer sur leur cœur de métier : l’enseignement. Avec l’Environnement Numérique de Travail dans tous les collèges (ENT 90), et l’accès à Internet en haut débit, l’école numérique, qui compte parmi les objectifs de l’Éducation nationale, devient une réalité dans le Territoire de Belfort. l TERRITOIRES événement CONTRAT COLLÈGES Le programme de modernisation et de rénovation des 13 collèges publics du Territoire de Belfort touche à sa fin. « Nous avons réalisé 95% du programme initial, précise Régis Valot, directeur des constructions et du patrimoine au Conseil général. Il nous restera encore quelques chantiers en 2015, notamment la création d’une salle audiovisuelle dans trois des collèges du département. » Celle du collège Val de Rosemont à Giromagny est d’ailleurs actuellement à l’étude, tandis que les collèges Lucie Aubrac à Morvillars et Collucci à Rougemont-le-Château verront démarrer les travaux de leur nouvel équipement en 2015. Cet été, tous les collèges, excepté celui de Giromagny, ont ainsi bénéficié de travaux d’amélioration. « Les premières années du programme Contrat Collèges ont essentiellement porté sur les aménagements intérieurs, poursuit le directeur. Aujourd’hui, notre attention concerne plutôt l’intégration du collège dans son environnement, et l’image qu’il peut véhiculer auprès de ses utilisateurs. » Qualité esthétique des façades, aménagements extérieurs, intégration paysagère… les chantiers engagés en juillet et août participent à cette valorisation des établissements pour que tous se sentent bien au collège. « Dans cette même optique, nous faisons en sorte que la devise de la République (Liberté, égalité, fraternité) soit progressivement inscrite à l’entrée de chaque établissement. » À noter également que dès cette année, les élèves du collège Signoret à Belfort auront à leur disposition un nouveau plateau médicosocial, ceux du collège Vauban profiteront d’un espace dédié aux disciplines artistiques et ceux du collège Mozart à Danjoutin d’une salle audiovisuelle flambant neuve. Au collège Lucie Aubrac de Morvillars et Camille Claudel de Montreux-Château, ce sont les locaux de vie scolaire qui ont été entièrement rénovés. l À SAVOIR Dans le cadre de ses missions en faveur des personnes handicapées, le Conseil général accompagne deux dispositifs de Technologies d’information et de communication (TIC) en lien avec des ULIS (Unité locale d’inclusion scolaire). Sur la base d’un projet pédagogique élaboré par les enseignants référents, il fournit ainsi 16 tablettes numériques pour une meilleure accessibilité aux cours des élèves en situation de handicap. À ce jour, deux collèges bénéficient de ces équipements : le collège Goscinny de Valdoie et le collège Lucie Aubrac de Morvillars. o LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°151 VivreleTerritoire 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :