[90] Vivre le Territoire n°149 juin 2014
[90] Vivre le Territoire n°149 juin 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°149 de juin 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : du 4 au 6 juillet, Eurocks paradise !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SOMMAIRE 3 ÉDITORIAL Préserver les sites belfortains d’Alstom et de General Electric DOSSIER ÉVÉNEMENT 4 Alstom au cœur de la bataille de l’énergie ACTUALITÉS 6 En actions à Beaucourt 7 Red Light Jam Festival : BMX Contest, graffitis et concerts 7 Malsaucy : nouveautés et nettoyage de printemps 8 Conférence et exposition : centenaire de la mort de Jean Jaurès 8 Grande guerre : commémoration du centenaire de la guerre 1914 - 1918 9 Jeunes parents : s’informer avant l’arrivée de bébé 9 Frères de mer : naviguer vers d’autres horizons 10 DOSSIER 16 REPORTAGE L’Hôpital prend forme ENVIRONNEMENT 18 Allaine et Vendeline : et l’eau reprendra son cours… 20 Ballon d’Alsace : plaisirs nature au sommet SOLIDARITÉ 22 Inser-Vêt débarrasse de la cave au grenier 24 Un forum pour les malvoyants BIEN MANGER 25 Velouté d’oseille aux escargots 26 PAROLES DES ÉLUS 27 AGENDA Du 15 juin au 15 juillet 30 MÉMOIRE Les Grimaldi et le Territoire de Belfort 4 au 6 juillet : Eurocks paradise ! 10 Après une édition anniversaire en 2013, marquée par un record absolu de fréquentation, le festival des Eurockéennes 2014 annonce être à guichets fermés sur 2 jours à un mois de l’événement ! Le succès aurait-il pris ses aises sur le site du Malsaucy ? Pour cette 26 e édition, trois jours de concerts et de festivités sont programmés du vendredi 4 au dimanche 6 juillet. Au total, 63 artistes se produiront sur scène, pour une programmation toujours plus riche mêlant têtes d’affiches internationales, groupes émergents et découvertes. Le Conseil général, créateur du festival et premier partenaire des Eurockéennes accompagne les festivaliers tout au long de cette aventure hors du temps. ERRATUM Une erreur s’est glissée dans le numéro 148 de Vivre le Territoire. En page 19, dans le graphique consacré au budget départemental, il fallait lire "Recettes fiscales : 74 116 916 euros". Le magazine Vivre le Territoire est distribué chaque mois (excepté août et janvier) dans toutes les boîtes aux lettres du département. Si vous ne le recevez pas régulièrement, contactez le 03 84 90 91 37. Vivre le Territoire Hôtel du Département Place de la Révolution Française 90020 Belfort cedex Tél. : 03 84 90 90 90 Fax : 03 84 57 06 31 Courriel : conseil.general@cg90.fr Site internet : www.cg90.fr Directeur de la publication : Yves AckermannDirecteur de la communication : Benoît Roos Rédacteur en chef : Patrick Fitamant Coordination : Alain Poncet Journalistes : Nathalie Gauthier, Pauline Moiret-Brasier, Catherine Robet, Joseph Schmauch (Archives départementales) Photographies : Jean-François Lami, Francis Bouquet, Archives départementales, associations, P.Belossat, Alstom, Guillaume Ducreux, Stéphanie Durbic, Eurockéennes, Samuel Carnovali, G. Luci/Archives du Palais Princier de Monaco. Photo de couverture : Jean-François Lami Conception graphique : Rampazzo & Associés blog.rampazzo.com Réalisation et mise en pages : Impression : Schraag Tirage : 64500 exemplaires Magazine imprimé sur papier 100% recyclé Dépôt légal n°23-95 ISSN1259 184 XT 2 VivreleTerritoire N°149 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT
ÉDITO Préserver les sites belfortains d’Alstom et de General Electric Le possible rachat d’Alstom par General Electric (GE) est un sujet de préoccupation majeur pour le Territoire de Belfort alors que les deux géants de l’énergie y sont présents avec près de 5000 salariés. Ma première inquiétude concerne bien évidemment l’emploi et les risques qu’un rachat ferait peser car les absorptions d’entreprises conduisent souvent à des restructurations et donc à des licenciements. Par ailleurs l’enjeu est également pour notre pays de conserver des industries de pointe alors qu’Alstom est l’un des leaders mondiaux de l’énergie avec les turbines à vapeurs et des transports avec le TGV. Aussi, je suis intervenu auprès du Président de la République et du Ministre de l’économie, Arnaud Montebourg, afin que le Gouvernement examine toutes les possibilités pour appuyer Alstom et pour être informé des avancées du dossier. Trois propositions sont désormais connues : le rachat par GE de la branche énergie avec la cession à Alstom des activités de signalisation, celui par Siemens avec le transfert de ses activités transports, et enfin une troisième voie proposée par le Gouvernement pour une option franco-française. Il convient dès lors de les examiner sérieusement, sans a priori, pour déterminer quelle est la meilleure solution industrielle. A l’heure actuelle (28 mai 2014), je peux dire que celle proposée par GE me semble la plus à même de préserver et d’assurer le développement des sites belfortains. Dans ce cadre, j’ai rencontré le 15 mai Clara Gaymard, Présidente de General Electric France, qui m’a indiqué que GE s’engageait, en cas de rachat d’Alstom, à renforcer le site de Belfort qui deviendrait un pôle de dimension mondiale pour la production de turbines à gaz et à vapeur, spécialités respectives de GE et Alstom. Je lui ai expliqué que, si le rachat devait aboutir, le Conseil général se mobiliserait, notamment par le biais de la SEMPAT (Société d’économie mixte patrimoniale du Territoire de Belfort), dont il est le premier actionnaire, pour faciliter le développement des activités. En effet, je le rappelle, le Conseil général puis la SEMPAT sont les Clara Gaymard m’a indiqué que GE s’engageait à renforcer le site de Belfort qui deviendrait un pôle de dimension mondiale. » propriétaires du site de General Electric à Belfort. La collaboration entre les collectivités et l’entreprise a toujours été positive depuis son implantation en 1999. Je souhaite donc que, dans tous les cas de figure, elle perdure dans l’intérêt respectif des habitants du Territoire de Belfort et de l’industriel. Parallèlement, je me suis entretenu avec le Président de la Chambre de commerce et d’industrie du Territoire de Belfort, Alain Seid, qui m’a indiqué que l’immense majorité des entreprises du département soutenaient la solution GE. Je me suis engagé à ses côtés à solliciter une entrevue avec le Président de la République et le Ministre de l’économie à la tête d’une délégation pluraliste du département. Il est en effet essentiel que l’ensemble des acteurs politiques et économiques du Territoire de Belfort se mobilisent collectivement pour préserver les intérêts des sites belfortains de GE et Alstom. Yves AckermannPrésident du Conseil général du Territoire de Belfort Avec Charles Buttner, Président du Conseil général du Haut-Rhin, et Guy Miclo, Président du SMIBA, le 21 mai pour examiner l’avancement du programme d’aménagement touristique été/hiver du Ballon d’Alsace. LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°149 VivreleTerritoire 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :