[90] Vivre le Territoire n°148 mai 2014
[90] Vivre le Territoire n°148 mai 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°148 de mai 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... un Territoire d'Europe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
TERRITOIRES actualités SALON DE LA CRÉATION- TRANSMISSION Des idées pour entreprendre Une idée, un projet de création ou de reprise d’entreprise ? Venez avec vos ambitions et toutes vos interrogations ! Le Salon de la création-transmission du Nord Franche- Comté ouvrira ses portes pour sa 3 e édition le 5 juin 2014 de 10h à 18h à AirExpos de Belfort Andelnans. Organisé par la PILE (CMA 90, CCI 90 et Adebt) et ses nombreux partenaires, ce salon sera l’occasion de valoriser l’entrepreneuriat en Franche-Comté. De nombreux exposants, comptables, juristes, organismes de financement seront présents pour conseiller et encourager les porteurs de projet. Sur place, une quarantaine de stands permettront notamment aux visiteurs de faire avancer leur projet, d’obtenir les clés pour se lancer, de développer leur affaire ou de transmettre leur activité. L’entrée est gratuite. Plus d’infos : Chambre des métiers et de l’artisanat 90 (CMA) 90 au 03 84 57 30 40 ou par courriel à contact90@artisanat-comtois.fr, www.cma-belfort.fr HANDICAP Un nouvel accès PMR au Malsaucy L’Observatoire aux oiseaux du Malsaucy a récemment fait l’objet d’aménagements pour permettre l’accès des personnes à mobilité réduite (PMR). La station, qui comportait jusqu’à présent un étage, a été dotée d’un rez-dechaussée, dans le prolongement de la passerelle d’accès. Des fenêtres offrent une vue sur la corne nord du Malsaucy, de sorte à admirer la diversité des espèces présentes sur le site. Cette installation vient compléter les nombreux équipements du Malsaucy conçus pour être accessibles à tous et construits selon les normes handicaps. Le Conseil général du Territoire de Belfort détient d’ailleurs le label « Tourisme et Handicap » pour ses deux itinéraires de loisirs et de découverte au Malsaucy. PATRIMOINE Des passionnés, un orgue et un spationaute Un orgue ibérique occupera bientôt l’église Saint Martin à Grandvillars À SAVOIR ACORG compte aujourd’hui 250 adhérents répartis dans le Territoire, en France et en Europe. Des personnalités internationales honorent et soutiennent le projet : musiciens, producteurs de radios française et canadienne, musicologues, un académicien et un spationaute ! (Lire encadré). La tête dans les étoiles, le cœur à Grandvillars, le spationaute Jean-Loup Chrétien sera dans le Territoire de Belfort le 10 mai (voir encadré) pour soutenir le projet de l’association ACORG. L’« Association pour la construction de l’orgue ibérique de Grandvillars » est née en 2011, sous l’impulsion de Jean-François Christ, son président, et de Jean-Charles Ablitzer, organiste, tous deux attachés à leur passé dans la commune grandvellaise. « Il existe un orgue dans l’église, mais il est hors d’usage et ne présente aucun intérêt artistique », explique Jean-Charles Ablitzer, professeur et musicologue. Le Territoire de Belfort dispose d’un patrimoine d’orgues exceptionnel, datant pour la plupart du XIX e siècle. À Belfort, « trois grands courants de la facture d’orgues sont représentés : l’école française, avec le grand orgue historique de la cathédrale Saint-Christophe, l’école nordique du XVII e siècle avec l’instrument du temple Saint-Jean et enfin l’école italienne avec l’orgue de l’église Sainte-Odile », poursuit Jean-Charles Ablitzer. Afin de compléter cette « collection », il ne manque que la présence d’un instrument illustrant la majestueuse école ibérique, « dans un style Renaissance, capable de mettre en valeur la musique de l’âge d’or espagnol, grâce à des sonorités à la fois vives, colorées et contrastées ». Une souscription sera lancée par ACORG pour compléter le financement par la commune de Grandvillars, maître d’ouvrage. Le Conseil général soutien également le projet, via son partenariat avec l’association Orgalie qui promeut la réhabilitation de ce patrimoine culturel dans le Territoire. Cet orgue comportera un intérêt culturel et pédagogique. Ainsi pourront être organisés, en marge d’une utilisation locale par le Conservatoire, concerts, cours, stages et académies dirigés par des professeurs français et étrangers, spécialisés dans le répertoire espagnol des XVII e et XVIII e siècles. Il n’existe en effet à ce jour aucun instrument de ce type dans l’est de la France : « De Luxeuil-les-Bains (70) à Bellelay (CH), le Territoire de Belfort occupera une place centrale et prépondérante sur la route des Orgues », ajoute Jean-François Christ. Par sa singularité sonore et visuelle, l’orgue ibérique de Grandvillars viendra s’ajouter aux nombreux attraits du département. l P.M.-B. ÉVÉNEMENT LE 10 MAI Musiques pour les étoiles Jean-Loup Chrétien, premier français et européen à avoir effectué une sortie dans l’espace, fait partie des personnalités qui soutiennent la construction de l’orgue à Grandvillars. « C’est sa plus grande passion ! Il a même emmené un orgue électronique à bord de la station Mir lors de son premier voyage dans l’espace », raconte pour l’anecdote Jean-François Christ. Jean-Loup Chrétien donnera une conférence sur l’aventure spatiale le samedi 10 mai à 15h30, à la salle de spectacle de Grandvillars. Pour agrémenter musicalement cette conférence, Jean-Charles Ablitzer a enregistré, à l’orgue historique de la Cathédrale Saint- Christophe à Belfort, un choix de « Musiques pour les étoiles ». Tarif : 10 euros. Réservation obligatoire au 03 84 27 73 28. La conférence sera précédée de la 3 e assemblée générale d’Acorg à 10h. 22 VivreleTerritoire N°148 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT
TERRITOIRES actualités L’EXPÉDITION 2014 Les métiers sur un plateau ! Le gymnase du Phare, transformé en un plateau de découverte des métiers. Exit les forums des métiers dans leurs versions classiques, où les collégiens venaient en traînant les pieds ! La Mife organisait les 3 et 4 avril derniers au gymnase du Phare, à Belfort, la 3 e édition de son grand jeu, "l’eXpédition", auquel 1 700 élèves de 4 e des établissements publics et privés du Territoire de Belfort ont participé. Il s’agit d’un dispositif innovant, répondant à la nécessité de renouveler les actions en faveur de l’orientation des collégiens. Le principe ? Rassembler des équipes de quatre élèves (maximum) autour d’un immense jeu de l’oie où chaque case représente un métier. Les vainqueurs étant ceux ayant récolté au fil de leurs échanges un maximum de points, appelés « XP ». Ludique, la démarche n’en est pas moins formatrice : « Comme il s’agit d’un tirage au sort, les jeunes vont à la rencontre de professionnels vers qui ils n’auraient pas forcément osé s’adresser, par timidité ou tout simplement par crainte d’assumer leur choix au regard de leurs camarades ! commente Murielle Maronne, responsable des actions scolaires auprès de la Mife. Ils gagnent des XP en fonction de leur état d’esprit, leur savoir-être et de leur intérêt lors de la rencontre. » De leur côté, les professionnels ont souligné l’intérêt évident des élèves, y compris de ceux qui, peu à l’aise dans leur scolarité, se révèlent sous un autre jour lors de ces échanges. Constitution d’un réseau Les métiers sont classés par catégories : « Rares ou émergents » (pilote d’hélicoptère, coach), « Pour s’occuper des autres » (infirmier, pompier, gendarme), « Créatifs » (graphiste, artiste) ou encore les professions « Indispensables au quotidien » (boulanger, mécanicien) ou « Rêvées » (sportif professionnel, illusionniste). « On balaye au passage tous les préjugés et les a priori, souligne Murielle Maronne. C’est l’occasion d’avancer concrètement mais avec légèreté sur leur idée d’orientation, d’adopter une démarche proactive en prenant, par exemple, des contacts pour les futurs stages d’observations professionnels de 3e. » Avec plus de 150 professionnels représentant 80 corps de métiers différents sur trois demijournées, se construire un réseau était presque… un jeu d’enfant ! l P.M.-B. MALSAUCY La Base de loisirs a ouvert ses portes Le soleil brille depuis le mois de mars, pourvu que cela dure ! Mais si, en cette saison, l’eau est encore un peu froide sur le site du Malsaucy, certains ont déjà profité de son cadre naturel et de sa plage de sable fin, pendant les vacances scolaires du mois d’avril. Bronzette, premiers pique-niques, activités de loisirs, balades autour des sentiers de la Véronne…, le site retrouve peu à peu son rythme estival. La Base de loisirs est dorénavant ouverte et ce jusqu’au 28 septembre inclus : « Il est déjà possible de profiter des installations autour du site (échiquier géant, jeux), de louer des pédalos et du matériel de minigolf. Le site est actuellement ouvert les mercredis, les week-ends et les jours fériés de 14h à 18h. La Base de loisirs ainsi que la Base nautique seront cependant fer- mées pendant le triathlon du 30 mai au 3 juin », précise Caroline Valdenaire qui supervise le site pour le Conseil général. Les visiteurs trouveront de quoi se restaurer auprès du point Pause nature, géré cette année par la boulangerie d’Évette-Salbert. À partir du 4 juin, la saison du Malsaucy sera définitivement lancée, avec l’ouverture de la baignade. Après la parenthèse des Eurockéennes (fermeture du 28 juin au 11 juillet), le site battra définitivement son plein ! Jusqu’à 3 000 personnes sont attendues lors des plus belles journées. Pour des loisirs en toute sécurité, la baignade sera surveillée (de 10h à 19h) par des professionnels diplômés. À noter que la Base nautique accueillera aussi les curieux pendant toute cette période (voir VLT 147, « Un vent de liberté Pendant le mois de mai, la Base de loisirs est ouverte les mercredis, samedis, dimanches et jours fériés, uniquement les après-midi. souffle sur le Malsaucy »). De quoi bien s’occuper en attendant le 12 juillet et le programme de spectacles, animations, cinéma de plein air de l’Été du Malsaucy ! l P.M.-B. PRATIQUE Les horaires d’ouverture complets sont consultables en ligne sur www.cg90.fr/malsaucy Tél. 03 84 90 90 10 Courriel : loisirs@cg90.fr LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°148 VivreleTerritoire 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :